Japon

Circuits et voyages Japon

Terre Voyages

Votre conseiller

Contacter Emilie
votre spécialiste du Japon
au 01 44 32 12 87

Demande de devis

Très investis sur les destinations que nous
proposons, c'est en véritable expert que nous
vous proposons nos conseils et services

Faire ma demande de devis

Information pays

Pour voyager l'esprit tranquille

NOM : JAPON

SUPERFICIE : 378 000 km² (en comptant les 5 000 km² des Kouriles du Sud, territoire russe depuis 1945).

POPULATION : 127 millions d’habitants (2016)

DENSITE : 335 habitants/km²

CAPITALE : Tokyo

NATURE DU REGIME : Démocratie parlementaire

CHEF DE L’ETAT : Shinzo Abe (Premier Ministre)

LANGUE OFFICIELLE : Le japonais 

MONNAIE : Le yen

FUSEAU HORAIRE : GMT/UTC + 9h, comptez + 8h en hiver et + 7h en été.

RELIGIONS PRINCIPALES : Shinto (107 millions de personnes), bouddhisme (94 millions), christianisme (2,16 millions), autres (1 million). Le nombre supérieur de « croyants » par rapport à la population s'explique par le fait que shinto et bouddhisme ne sont pas exclusifs et que ce ne sont pas des croyances qui exigent la fréquentation assidue et régulière des lieux de culte.

REVENU ANNUEL MOYEN : 37 000€ (2016)

RESSOURCES PRINCIPALES : Le Japon n'a que très peu de ressources naturelles (quelques dépôts d'or, de magnésium, de charbon et d'argent), et dépend donc de l'extérieur pour se fournir en matières premières et en ressources énergétiques. Seul 15% de la surface du pays est cultivable, et le thé et le riz sont les deux principales récoltes. Détenteur d'un vaste domaine maritime, le pays est un des premiers producteurs de produits halieutiques. Le secteur industriel est très diversifié, et recouvre tant les produits de base (acier, papier) que des produits de technologie de pointe. Le Japon domine ainsi les secteurs de l'automobile, la robotique, les biotechnologies, les nanotechnologies, les énergies renouvelables. Ainsi le Japon est le second producteur mondial de voitures et de bateaux. Enfin, le secteur touristique est en plein boom, le nombre de touristes ayant atteint 19 millions en 2015.

GEOGRAPHIE

Le Japon s'étire le long de la côte orientale du continent asiatique et se compose d'une chaîne d'îles (quatre principales et quelque 3 900 plus petites) chevauchant un arc montagneux, dont le point culminant est le mont Fuji (3 776 m). Beaucoup de ces montagnes sont volcaniques – d'où des paysages somptueux et de nombreuses sources d'eau chaude (onsen). 

CLIMAT

Le climat au Japon peut varier considérablement d'une île à l'autre. 
- Printemps : de fin mars à début mai, les températures sont douces et les fleurs de cerisiers (sakura) éclosent.
- Eté : la saison des pluies dure de juin à juillet et la saison des typhons dure d'août à septembre. Les étés sont humides, avec les températures qui peuvent atteindre 38°C. Néanmoins, le Nord connaît des étés courts tandis que dans les îles du Sud ils sont plus moites et chauds.
- Automne : les températures sont agréables et très douces tard dans la saison, jusqu’à début novembre. Fin novembre début décembre est la meilleure période pour observer les momiji, les érables japonais, laisser éclater leurs feuilles rougeoyantes…
- Hiver : les températures peuvent descendre jusqu'à 5°C. l'air froid et sec en provenance de la Sibérie rencontre les masses d'air chaud et humide du Pacifique, provoquant des chutes de neige de grande ampleur le long de la mer du Japon (à l'ouest du pays).

FAUNE ET FLORE

La situation géographique Japon est très variée (subtropicale dans le Sud, subarctique dans le Nord), ce qui a produit une grande diversité dans la faune et la flore. Côté flore, l'inaccessibilité de nombreuses régions montagneuses a permis de préserver des régions d'une grande beauté naturelle, notamment dans le centre de l'île de Honshū et les parcs naturels de Hokkaidō, l'île la plus septentrionale. Côté faune, les plus grands mammifères carnivores sont les ours bruns, et l’on trouve, exclusivement au Japon, les macaques du Japon et les grandes salamandres.

ENVIRONNEMENT

L’urbanisation moderne est certes responsable de la dégradation de l’environnement naturel, néanmoins le Japon déploie d’importantes politiques œuvrant pour la protection de l’environnement  pour y remédier. Il a ainsi accompli de grandes avancées dans le développement des technologies vertes (énergies renouvelables, économies d’énergie, traitement et recyclage des déchets, constructions de villes écologiques).

HISTOIRE

300 av. J.-C. :  Le clan Yamato, adorateur du soleil, unifie la nation par la conquête et les alliances.

VIe siècle : Le bouddhisme pénètre au Japon, dont il devient la religion d'État.

IXe siècle : Les empereurs soumettent les Aïnu, peuple indigène japonais.

Xe siècle-1867  : Loi féodale sous le règne de familles successives de samouraïs (classe des guerriers). On dénombre grossièrement cinq périodes : 
- Kamakura (1185-1333), 
- Muromachi (1333-1576), 
- Momoyama (1576-1600),
- le Siècle chrétien (1543-1640), 
- Tokugawa (1600-1868).

1867 : Le shogun Keiki quitte le trône impérial et l'empereur Meiji reprend le contrôle du pays. Il va lancer très rapidement le pays sur la voie de la modernisation et de l'occidentalisation : c'est ce que l'on nomme la Restauration ou l'ère Meiji (1868-1912).

1904-1905 :  Guerre russo-japonaise. Dix ans après sa victoire sur les Chinois, le Japon fait la preuve de sa force.

1926 : L'empereur Hirohito accède au trône. On assiste à la montée du nationalisme et du mécontentement social ; les militaires voient leur pouvoir renforcé.

1937 : Cinq ans après l'invasion de la Mandchourie, le pays se lance dans une guerre ouverte contre la Chine.

Années 1990 : Les certitudes semblent vaciller ; la croissance économique est stoppée. En 1995, un tremblement de terre frappe Kobé, les adeptes d'une secte millénariste lancent une attaque au gaz empoisonné dans le métro de Tōkyō... Le pays est sur la voie du changement. Fin 2000, le Japon entre en récession. Le taux de chômage est de 4,7%, le plus élevé depuis 50 ans. Les faillites et les scandales financiers ébranlent la confiance des Japonais dans les grandes entreprises qui avaient fait la fortune du pays depuis l'après-guerre.

2003 : Après des années de troubles et de crise économique, le Japon bénéficie d'un retour à la prospérité.

2005 : : Victoire massive du Parti Libéral Démocrate (PLD) aux élections législatives, qui confirme alors le soutien de la population à l'élan modernisateur enclenché par le Premier ministre.

2006: Le 26 septembre, Shinzo Abe, président du PLD, devient Premier ministre. .

2007 : Le maire de Nagasaki, Iccho Ito, est assassiné par un yakuza (membre de la pègre japonaise) en pleine campagne pour sa réélection. M. Yasuo Fukuda a été élu premier ministre le 25 septembre 2007, quelques jours après la démission surprise du premier ministre Shinzo Abe. Ce dernier était confronté à une série de scandales de corruption qui ont été sanctionnés par la défaite de son parti, le PLD, aux élections sénatoriales de juillet 2007..

2009  : Le 30 août 2009, les Japonais élisent le Parti démocrate du Japon (PDJ), classé au centre gauche. Cette victoire historique – les Japonais étaient gouvernés depuis plus d'un demi-siècle par le PLD, à droite de l'échiquier politique – se veut un appel au changement. Le PDJ promet de mener des réformes : relancer la consommation et améliorer la protection sociale.

2011 : : Le 12 mars, le Japon est touché par un séisme d'une ampleur exceptionnelle (magnitude 8.9 sur l'échelle de Richter). Quelques heures plus tard, un tsunami ravage les côtes du nord-est de l'archipel provoquant des dégâts considérables et des dizaines de milliers de victimes. Plusieurs réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima (250 km au nord de Tokyo) sont endommagés et ont entraîné d'importants rejets radioactifs. La catastrophe est classée au niveau 7, le plus élevé de l'échelle INES. Les centrales nucléaires de Fukushima Daini et d'Onagawa ont, à un niveau moindre, également été endommagées. Le 30 août, Yoshihiko Noda devient le chef du gouvernement.illet 2007.

2012 : Nationalisation de 3 des îlots de l'archipel de Senkaku, provoquant l'ire de la Chine.

2013 : Tokyo est désignée pour accueillir les JO d'été 2020. 

POPULATION

Le Japon fait face à un grave problème de baisse de sa population. En juin, le gouvernement japonais a annoncé pour la première fois, dans le cadre de sa stratégie économique et fiscale et des grandes orientations de sa réforme structurelle, son objectif de maintenir sa population à 100 millions d’habitants dans 50 ans, soit dans la décennie 2060. Le déclin démographique sera compensé par l’augmentation du taux de fécondité, sans recours à l’immigration.

SITUATION ECONOMIQUE

Le Japon, la troisième puissance économique du monde, est fortement exposé aux chocs extérieurs en raison de sa forte dépendance aux exportations. Cette vulnérabilité a été exposée au cours des dernières années, alors que son économie a connu des périodes de récession avec le ralentissement de l'économie mondiale. Les catastrophes naturelles et le contrecoup à l'augmentation de la TVA en 2014 ont favorisé cette tendance à la récession. En 2015, la croissance est restée atone (0,6%), tirée par le commerce extérieur et la consommation publique. Elle devrait rebondir légèrement en 2016, dirigée par de fortes exportations et la consommation des ménages.

MONNAIE ET CHANGE

La monnaie est le Yen (JPY)
Taux de change 2016 : 1€ = 122.00 Yen
Au Japon, prévoyez de l’argent liquide : dès que l'on quitte Tokyo, beaucoup de petits restaurants ou boutiques n'acceptent pas les cartes de paiement.  Nous vous conseillons donc : 
- De changer vos euros avant le départ : à Paris, les bureaux de change se trouvent quasiment tous dans le quartier de la Bourse. Le Comptoir Change Opéra (CCO) propose parmi les meilleurs taux du marché).
- De changer vos euros sur place : attention, les taux proposés aux aéroports sont en général désavantageux et les bureaux de change sont rares au Japon. Vous pouvez donc les changer dans les banques japonaises (de 9h à 15h en semaine, fermées le samedi et le dimanche), auquel cas n’oubliez pas votre passeport. 
- De retirer sur place : Les distributeurs automatiques de billets sont légion au Japon mais la plupart refusent les cartes étrangères (même lorsqu’un DAB porte les logos Visa et MasterCard, il n’accepte souvent que les cartes japonaises attachées à ces deux réseaux). Les DAB de la Poste, en revanche, fonctionnent avec les cartes appartenant aux réseaux internationaux Visa, Plus, MasterCard, Cirrus, American Express, Diners Club, Discover et China Unionpay. Vérifiez le logo apposé sur votre carte. Même les plus petits villages nippons possèdent un bureau de poste, qui est presque toujours équipé d’un DAB.

TELEPHONE & INTERNET

Il est possible d’utiliser son téléphone portable à condition que ce soit un téléphone 3G ou 4G avec un abonnement Monde (nous vous recommandons fortement de demander à votre opérateur de téléphonie mobile un abonnement Monde si vous êtes sûrs d’utiliser votre téléphone régulièrement).
Il est facile de louer un téléphone en arrivant à l’aéroport afin d’y insérer sa carte SIM (l’option Monde étant encore une fois indispensable) ou d'en louer un avec un nouveau numéro. Par exemple, chez Softbank, la location vous en coûtera environ 250 yen/jour (hors communications).

Pour passer vos appels :
- De la France vers le Japon : composez le 0081 + indicatif de la ville + numéro du correspondant. 
- Du Japon vers la France : composez le 00 puis le 33 + les 9 derniers chiffres du numéro (sans le 0 initial).

En ce qui concerne la connexion internet, il a longtemps été très difficile de trouver du Wi-Fi gratuit pour les étrangers en voyage au Japon. Cela est désormais plus facile car les hôtels proposent souvent un service de wifi gratuit.  De plus, à Tokyo la compagnie ferroviaire nationale JR a mis en place son propre service Internet gratuit : le signal Wi-Fi est accessible dans un rayon de cinquante mètres autour de l'autocollant JR. Celui-ci est disponible depuis  les aéroports de Narita (stations N'Ex) et Haneda (station Monorail) et les principales gares de train et métro dans la capitale. La ville de Kyoto a quant à elle mis en place 630 bornes Wi-Fi en collaboration avec KDDI et INFINITI, pour se connecter à Internet également jusqu'à trois heures d'affilée gratuitement. 

ELECTRICITE

100 volts en courant alternatif. Il existe deux fréquences possibles : 50 hertz dans l'est du Japon et 60 hertz dans l'ouest. Dans les grands hôtels des villes importantes, les chambres sont équipées de prises plates de 110 et 220 volts, ne fonctionnant qu'avec des prises à deux fiches. Prévoyez un adaptateur pour brancher vos chargeurs de batterie, ou demandez en un à l'hôtel.

SHOPPING

Prévoyez de la place dans votre valise, car vous trouverez de nombreux souvenirs au pays du Soleil Levant : baguettes et leurs reposoirs, éventails, kimono de soie, des instruments de calligraphie, des thés et les ustensiles nécessaires à la cérémonie du thé, mangas, et de nombreux bibelots au design typiquement japonais. Les lieux pour faire du shopping ne manquent pas, allant des grands magasins aux petits marchés locaux et boutiques traditionnelles en passant par les supermarchés et les supérettes ouvertes 24/7 (konbini).

PHOTOS ET CAMERAS

Aucune restriction n’existe pour prendre des photos au Japon, sauf dans les lieux (de culte notamment) où l’interdiction est clairement exprimée par un pictogramme. N’oubliez pas bien sûr de demander au préalable l’autorisation si vous souhaitez prendre des Japonais en photo, bien qu’ils se plient volontiers à l’exercice ! Quelques phrases à connaître :
-  写真を撮ってもいいですか      Shashin wo totte mo ii desu ka ?      "Puis-je prendre une photo ?"
-  一緒に写真を撮りましょう      Isshôni shashin wo torimashô !         "Prenons une photo ensemble !"

CUISINE

La cuisine traditionnelle japonaise est extrêmement variée et parfois étonnante : poissons et fruits de mer omniprésents, servis crus ou cuits, pâte de soja, nouilles, poissons et légumes en beignet, bœuf en fondue ou fondues de toutes sortes… Les ingrédients principaux sont le riz, les nouilles, le poisson et les fruits de mer. Plus les assaisonnements divers: parfumés, épicés (ce n'est pas une cuisine pimentée du tout) ou sucrés. Le kaiseki, repas des nobles traditionnels, est à goûter une fois car il coûte hors de prix (à partir de 5000 Y/personne, des kaiseki réputé peut aller jusqu'à 20000/30000 Y); exquis pour les convives avertis, il ne plaît peut-être pas à tout le monde. Deux principes fondamentaux : les aliments doivent être d'une fraîcheur extrême et sont choisis, préparés et servis selon l'ordre des saisons. 

BOISSON

Après la catastrophe nucléaire de 2011, l'eau a été contaminée, mais les niveaux de radioactivité sont redevenus assez faibles pour que les restrictions à la consommation aient été levées. Si vous souhaitez boire uniquement de l’eau en bouteille, l’eau de la marque Finé est recommandée. Goutez le saké (alcool de riz), la bière (Kirin, Sapporo, Suntory ou Asashi). Le thé vert (sen-cha) est un incontournable, il accompagne souvent les repas. 

FETES

Bon à savoir dans le cadre d'un voyage au Japon : si un jour férié tombe un dimanche, c’est le lundi (le lendemain) qui est chômé.

  • Ganjitsu / 元日 (premier jour) :                                                                     1er janvier
  • Seijin no Hi / 成人の日 (jour des adultes à 20 ans) :                              deuxième lundi de janvier
  • Kenkoku (Kinen) no Hi / 建国の日 (fondation du Japon) :                     11 février
  • Shunbun no Hi / 春分の日 (équinoxe de printemps) :                          20 ou 21 mars
  • Shôwa no Hi / 昭和の日 (anniversaire de l'empereur Showa) :           29 avril
  • Kenpô Kinenbi / 憲法記念日 (jour de la constitution) :                         3 mai
  • Midori no Hi / 緑の日 (jour de la verdure) :                                               4 mai
  • Kodomo no Hi / 子供の日 (jour des enfants) :                                        5 mai
  • Golden Week / ゴールデンウィーク :                                                     3-4-5 mai + le week-end attenant
  • Umi no Hi / 海の日 (jour national de la mer) :                                         3è lundi de juillet
  • Obon / 御盆 (fête des morts) :                                                                     mi-août - non férié
  • Keirô no Hi / 敬老の日 (jour des personnes âgées) :                              3è lundi de septembre
  • Shûbun no Hi / 秋分の日 (équinoxe d’automne) :                                  2 ou 23 septembre
  • Taiiku no Hi / 体育の日 (jour de la santé et du sport) :                           deuxième lundi d’octobre
  • Bunka no Hi / 文化の日 (jour de la culture) :                                            3 novembre
  • Kinrô Kansha no Hi / 勤労感謝の日 (fête du travail) :                            23 novembre
  • Tennô Tanjôbi / 天皇誕生日 (anniversaire de l’empereur Akihito) :    23 décembre

POURBOIRES

La coutume du pourboire n'existe pas au Japon et vous risqueriez de vexer les Japonais qui prendront votre geste pour une aumône. Le service est inclus dans l'addition, dans les bars comme dans les restaurants. N’oubliez pas, toutefois, qu’il faut ajouter 5% de taxes sur les prix affichés en général.

A METTRE DANS SA VALISE

Au Japon, il existe quatre saisons bien distinctes, prévoyez différents vêtements selon la saison :
- En été (fin mai à début septembre) : il fait chaud et humide, privilégiez donc des habits légers et aérés, un chapeau ou une casquette. N’oubliez pas  la protection solaire ainsi qu’une bonne paire de lunettes (protection U.V forte luminosité).
- En hiver (début décembre à mars) : munissez-vous de vêtements chauds, d’une polaire, d’un coupe-vent, de gants, d’un bonnet et d’une écharpe.
- En automne et au printemps (de septembre à novembre et en avril – mai) : il vous faudra pouvoir être flexible, prévoyez par exemple une polaire légère ou un blouson, facile à enfiler et à enlever.

Nous vous conseillons de voyager léger : au Japon, vous trouverez tout dans les supermarchés. Toutefois n’oubliez pas, au moment des préparatifs :
- Une paire de chaussures sans lacets en prévision des nombreuses fois où il vous faudra les ôter pour les visites
- Une paire de chaussures de randonnée si vous prévoyez l’ascension du Mont Fuji
- Votre appareil photo ! 
- Un petit sac à dos ou une sacoche pour transporter vos papiers (carte d’identité, passeport, permis de conduire) et votre argent
- Une petite pharmacie personnelle (voir notre rubrique « Pharmacie »)
- Un jeu de copies de vos documents importants (pages d’introduction de votre passeport, cartes de crédit, numéros de chèques de voyage, police d’assurance, billets de train/d’avion/de bus, permis de conduire, etc.). Vous remplacerez ainsi plus aisément ces documents en cas de perte ou de vol.

ASTUCES & BONS PLANS

- La Welcome Card : si vous êtes férus de visites, cette carte donne droit à des réductions aux voyageurs étrangers. Vous l’obtiendrez gratuitement dans les bureaux d'information touristique. 
- Restaurants : faîtes comme les locaux et achetez des bentô (plats préparés), vendus dans les gares et supermarchés pour moins de 10€. A midi vous pourrez déguster les menus du jour pour 700 yen ou des soupes de nouilles pour 500 yen. N’oubliez pas de tester les kaiten-sushi, où les sushis sont servis sur des tapis roulants !
- Comportement à adopter dans les bains : si vous prenez un bain (que ce soit des bains publics (sento) ou des bains thermaux (onsen), publics ou privés), lavez-vous bien au savon et rincez-vous avant d'entrer dans la baignoire où l'on ne fait que tremper et se relaxer dans de l'eau très chaude avec d'autres baigneurs. Sachez que l’expérience onsen ou sento se vit totalement nu(e). Bon à savoir : la plupart du temps vous ne pourrez pas accéder aux bains thermaux si vous êtes tatoués, cela étant associé aux Yakusa (mafia japonaise). Le mieux est de demander avant l’accès, certains onsen peuvent accepter si les tatouages sont de petite taille, d’autant qu’il n’existe pas de Yakuza étrangers…
- Achats pas cher : dans les magasins populaires hyaku-en shop, tout est à prix unique, 100 Y (0,78 €) l'article.
- Métro de Tokyo : le Le système des lignes est assez compliqué pour la tarification. Achetez chaque ticket devant chaque tourniquet au montant minimum (120Y en général), puis faites réajuster le prix en sortant (il y a toujours une guérit Fare Ajustment à chaque sortie). Si vous avez 3 changements pour atteindre tel ou tel point, et que vous êtes à 3-4 personnes, le taxi peut s'avérer plus intéressant.
- Taxis : ils sont relativement chers, mais intéressants à partir de 3-4 passagers, et que la distance ne vous semble pas démesurée (intramuros, par exemple, à Tokyo et à Kyoto). Montrez toujours la destination au chauffeur. A Kyoto, le trajet revient, pour indication, à 15/20 € entre les trois groupes de temples.

LEXIQUE

  • arigato = merci
  • arigato gozaimasu = merci mais en encore plus poli
  • douzo = je vous en prie
  • hajimemashite = enchanté
  • ohayo goazimasu = bonjour (le matin)
  • konnichi wa = bonjour
  • konbanwa = bonsoir
  • sayonara = au revoir
  • ogenki desu ka= comment allez-vous ?
  • oyasumi nasai=bonne nuit
  • itadakimasu = bon appétit !
  • gochisoosama deshita = c’était délicieux
  • mata aimashou = a bientôt
  • mata ashita = a demain
  • sumimasen = pardon
  • gomen nasai = je suis désolée
  • onegaishimasu = s’il vous plait
  • shitsurei shimasu = veuillez m’excuser

BIBLIOGRAPHIE

Guides de voyage :
- Le Routard «  Tokyo, Kyoto et ses environs »
- Le Routard « Guide de conversation en japonais »
- Lonely Planet « L’essentiel du Japon »
- Lonely Planet « Japon »
- Lonely Planet « Tokyo en quelques jours »
- Cartoville « Tokyo »
- Petit Futé « Japon »

Livres & romans :
- « Les belles endormies », Yasanuri Kawabata
- « Cristallisation secrète »Yôko Ogawa
- « Kafka sur le rivage » Haruki Murakami
- « Le convoi de l’eau » Hakira Yoshimura
- « Geisha » Artur Golden

Vaccinations

Avant tout voyage, merci de consulter votre médecin traitant ou les services médicaux spécialisés.

Le Centre de Vaccinations / Hôpital de l’Institut Pasteur.
209-211, rue Vaugirard - 75015 Paris.
Tél : 01 45 68 80 88
Stations de métro Volontaires (ligne 12) ou Pasteur (lignes 6 et 12), lignes de bus 39, 70, 89 (stations Volontaires, Vaugirard ou Sèvres - Lecourbe)

Centre de vaccinations / Hôpital Pitié-Salpêtrière
(Service des Maladies infectieuses et Tropicales)
Pavillon Laveran - 47, Boulevard de l'Hôpital - 75013 Paris
Prise de rendez-vous au 01 42 49 46 83

Il n’y a pas de vaccins obligatoires.

Comme pour tous les voyages, il est important d'être immunisé contre:

  • Diphtérie, tétanos et poliomyélite
  • Hépatite A (risque alimentaire)
  • Hépatite B (risque sexuel, et sanguin)

et moins systématiquement et en fonction des risques personnels d'exposition:

  • Typhoïde (risque alimentaire)
  • Rage pour les séjours aventureux, et pour les résidents, surtout les enfants
  • Encéphalite japonaise (à faire faire dans un centre de vaccinations agréé), pour les séjours de plus d´un mois en zone rurale, en période de mousson.
  • Méningite A+C en cas de risque épidémique.

Paludisme

Si un traitement anti - paludéen est fortement recommandé dans tout le pays en général et encore plus dans les zones de forêt (Zone 3 : LARIAM ou MALARONE), n’oubliez pas qu’il est également préconisé de prendre les mesures de prévention contre les piqûres de moustiques : répulsifs efficaces, vêtements couvrants, moustiquaires... Et ceci d'autant plus que ces mesures vous protègeront d'autres affections (comme la dengue en recrudescence).

Epidémiologie

Les informations épidémiologiques (Epizootie de grippe aviaire, Chikungunya, Grippe A…) sont régulièrement mises à jour sur les sites :

  • du ministère de la Santé : www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr
  • de l’Institut de veille sanitaire : www.invs.sante.fr
  • de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr
  • de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) : www.who.int

Pharmacie

Pensez à prévoir une petite pharmacie personnelle :

  • Médicaments habituels (si vous êtes en cours de traitement)
  • Anti-inflammatoire (Aspirine, Doliprane ou Ibuprofène)
  • Crème solaire, Biafine,
  • Elastoplast, tricostéril…
  • Collyre neutre
  • Anti-diarrhéique et antiseptique intestinal (Imodium, Ercefuril…)
  • Pommade cicatrisante et antiseptique local

Sur place

En cas de problème grave sur place, difficile à résoudre par l'intermédiaire de votre organisme d'assistance, vous pouvez prendre contact avec les services de l'Ambassade de France :

FORMALITES

La présentation d’un passeport en cours de validité (et valide jusqu’à la date du retour) est obligatoire pour être admis sur le territoire.

Le visa n’est obligatoire que pour un séjour d’une durée supérieure à 3 mois.

Bon à savoir : tous les étrangers âgés d'au moins 16 ans se verront photographier et prendre leurs empreintes digitales électroniquement, au niveau du contrôle passeport.

SECURITE

Du point de vue de la sécurité civile, le Japon est réputé un pays très sûr : les agressions sont peu fréquentes et les déplacements en ville et dans tout le pays sont possibles à toute heure. Cependant, comme partout dans le monde, des vols (passeport, argent…) peuvent survenir, particulièrement dans les quartiers fréquentés par les touristes et les lieux de forte concentration de population tels que les gares, à vous de rester vigilants.

L’office national du tourisme japonais souhaite avertir les voyageurs de deux sortes de risques liés à l’environnement naturel :

- Activité sismique : du point de vue de l’environnement naturel, le Japon est un archipel montagneux, sujet aux activités sismiques et volcaniques. Les tremblements de terre et les éruptions volcaniques peuvent parfois y provoquer des raz-de-marée (tsunami). Heureusement, la plupart des tremblements de terre sont imperceptibles par l’homme. La majeure partie de l’activité sismique n’a donc aucun impact sur l’activité humaine. Cependant, très rarement, certains peuvent avoir de graves conséquences. C’est pour cela que de nombreux observatoires très compétents veillent sur les moindres phénomènes et activités sismiques naturels. L’Agence nationale de météorologie donne des renseignements en temps réel sans interruption.

- Typhons : typhon, taifû en japonais, est le nom donné au cyclone tropical dans cette partie de l'hémisphère nord. Ils se forment tout au long de l'année dans le Pacifique sud. De l'hiver au printemps, leur déplacement est limité aux latitudes basses, mais à partir de l'été, ils progressent vers l'ouest en direction des Philippines jusqu'à des latitudes plus élevées. A compter de septembre, jusqu’en octobre, certains typhons passent par l’archipel, entraînant une pluviométrie importante. Aux Etats-Unis on attribue un prénom aux ouragans, alors qu'au Japon l'Agence Météorologique japonaise assigne un numéro à chaque typhon, qui correspond à son ordre d'apparition dans l'année. C'est à ce numéro que se réfèrent les bulletins météo. La météorologie japonaise classe les typhons en cinq niveaux selon leur taille et leur force, et les médias annonceront par exemple "Le typhon n°18, de grande taille et de force moyenne ...". Les progrès enregistrés dans le domaine de la prévision et de la prévention ont permis de réduire considérablement les dégâts humains et matériels provoqués par les typhons, il faut cependant rester vigilant et éviter de se déplacer à l’extérieur lorsqu’ils se produisent.

AVERTISSEMENT 

Le Ministère des Affaires étrangères précise que, suites des catastrophes du 11 mars 2011, la vie a repris son cours normal à Tokyo et dans l’ensemble du Japon, à l’exception d’une zone clairement identifiée proche du réacteur accidenté. Rien ne s’oppose à se rendre au Japon, ni ne s’oppose aux déplacements sur le territoire japonais à l’exception de cette zone. Autour de la centrale nucléaire de Fukushima-1 (un site industriel isolé sur le littoral de la préfecture de Fukushima) est définie une zone interdite et des zones d’accès restreint.