Circuits et voyages Vanuatu

Vanuatu

Terre Voyages

Votre conseiller

Contacter JULIE
votre spécialiste Vanuatu
au 01 44 32 13 80

Demande de devis

Très investis sur les destinations que nous
proposons, c'est en véritable expert que nous
vous proposons nos conseils et services

Faire ma demande de devis


Information pays

Pour voyager l'esprit tranquille

NOM : Vanuatu

SUPERFICIE : 12 189 km²

POPULATION : 272 459 habitants (2016)

DENSITE : 23,49 habitants / km²

CAPITALE : Port-Vila

NATURE DU REGIME : République parlementaire

PRESIDENT : Tallis Obed Moses

PREMIER MINISTRE : Charlot Salwai

LANGUE OFFICIELLE : Bichelamar, Français et Anglais

MONNAIE : Vatu (VUV)

FUSEAU HORAIRE : UTC +11

RELIGIONS PRINCIPALES : Etat laïque, à majorité chrétienne (église presbytérienne, catholique et anglicans)

REVENU MENSUEL MOYEN : Le revenu mensuel moyen par habitant au Vanuatu s'élève à 260 euros, soit 33 600 VUV par habitant et par an

RESSOURCES PRINCIPALES : Le Vanuatu ne dispose pas de ressources naturelles telles que les minerais ou le pétrole. Plus de la moitié de la population travaille dans le secteur agricole. Le tourisme fait partie des principales sources de revenus.

GEOGRAPHIE

Le Vanuatu est un archipel volcanique composé de 81 îles, situé à 540 km au nord de la Nouvelle Calédonie, dans la mer de Corail. L’archipel est une chaîne d’îles volcaniques jeunes, au relief accidenté, hautes et montagneuses. Plusieurs volcans sont en activité constante. On peut, notamment, voir des éruptions volcaniques sur les îles de Tanna, d’Ambrym et de Lopévi. Les trois plus grandes îles de l'archipel sont Espiritu Santo (3 956 km²), Malekula (2 041 km²) et Éfaté (900 km²).

CLIMAT

Le climat est tropical et humide. Les températures sont comprises en moyenne entre 20 et 32°C toute l’année, quant à la température de l’eau elle varie entre 22 et 28°C.
On distingue deux grandes saisons climatiques :
- La saison fraîche d’avril à octobre, il s’agit également de la saison la plus sèche.
- La saison chaude, saison des pluies, de novembre à mars, durant laquelle peuvent survenir des cyclones.
Pour une belle découverte de Vanuatu, privilégier la saison d’avril à octobre.

FAUNE ET FLORE

Le Vanuatu est réputé pour la diversité et l’originalité de sa faune dont plusieurs espèces sont endémiques, probablement à cause de son isolement géographique. On compte les papillons « bonnes nouvelles », 19 espèces de lézards, 8 sortes de chauves-souris, des oiseaux colorés, dont le lori palmiers, vivant uniquement au Vanuatu
Quant aux fonds marins du Vanuatu, ils sont d’une incroyable richesse, on y trouve une multitude de poissons et de fleurs marines, c’est pourquoi le pays agit afin de les préserver. De plus les îles offrent une diversité de végétation entre la côte et l’intérieur de l’île. 75% du territoire est recouvert par la forêt tropicale et représente un habitat d’exception pour les nombreuses espèces qui y vivent, notamment les fameuses orchidées du Vanuatu.

ENVIRONNEMENT

Le Vanuatu est fortement menacé par le changement climatique. Sur certaines îles les populations ont été contraintes de déménager compte tenu de la montée des eaux et sont devenues les « premiers réfugiés climatiques ».
De plus les changements météorologiques provoquent une augmentation des risques de catastrophes naturelles telles que les cyclones et les tsunamis. Histoire, population et économie

HISTOIRE

Les premières migrations vers l’archipel du Vanuatu remontent à plus de 50 000 ans avant notre ère. Pendant plus de 50000 ans, le pays était peuplé seulement par les aborigènes. C’est à partir du XVIIème siècle que les premiers explorateurs européens mirent pied sur l’île et que la colonisation franco-britannique débuta. Pendant la Seconde guerre mondiale, le Vanuatu envoya de nombreux soldats pour combattre aux côtés de la France. L’après-guerre fut une période marqué par les mouvements d’indépendance qui l’ont finalement obtenue en 1980.

50 000 av. J.-C. : Arrivée des Aborigènes depuis la Nouvelle-Guinée

XIème-XIVème : Arrivée des Polynésiens

1606 : Pedro Fernandes de Quieros, portugais, débarque sur l’île qu’il nomme Austrialia del Espiritu Santo, et qu’il prend pour Terra Australis. C’est la première rencontre entre des Aborigènes et des Européens. Cependant les Aborigènes ne sont pas enclins à se laisser coloniser et Quieros est contraint de repartir.

1778 : James Cook découvre les îles qu’il renomme : New Hebrides

1825 : Découverte du bois santal par un Ecossais, les européens entament un commerce avec les aborigènes

1870 : Le révérend Milne et le révérend Watt fondent des églises protestantes et entament l’évangélisation des habitants. En parallèle les européens installés en Australie nécessitent de la main-d’œuvre pour se développer. Ils viennent chercher des aborigènes sur l’archipel pour les faire travailler dans des conditions pitoyables. Ces injustices à la fin de la décennie cessent suite à la venue des indiens pour travailler dans les plantations.

1887 : Installation des anglais puis des français sur l’île, venues pour cultiver le maïs, le café, le cacao. On voit également l’arrivée des missionnaires presbytériens. Afin d’éviter les tensions franco-britannique, un accord pour une commission navale mixte fut signé.

1906 : Création du condominium franco-britannique, la colonie est gérée par les deux pays

1940 : Les soldats de l’archipel combattent au côté de la France libre

1960 : Début du mouvement d’indépendance

1974 : Création du parti socialiste « Vanua’aku » en faveur de l’indépendance

1979 : Le parti Vanua’aku remporte les élections

30 juillet 1980 : Proclamation de l’indépendance et devient le Vanuatu, George Kalko devient le premier président de la République

Depuis le 8 décembre 1994 : le Vanuatu a tourné une nouvelle page de son histoire. En effet, les onze conseils provinciaux ont été remplacés par 6 provinces dans le but de responsabiliser davantage les gens, de donner plus de pouvoir aux collectivités locales et de faire participer les habitants au développement économique et touristique de leurs îles.

POPULATION

95% de Mélanésiens et Polynésiens, européens et d’asiatiques

SITUATION ECONOMIQUE

L’agriculture représente une grande partie des ressources des habitants du pays, dont 65% vivent en zone rurale. Dans ces zones elle n’est pas pratiquée à grande échelle et n’est donc pas destinée à l’exportation. Néanmoins quelques produits sont exportés comme la vanille, le poivre, le café et le kava.
Quant à la pêche, si elle est de subsistance dans les villages, le pays exporte certaines espèces comme le thon et la bonite. Le tourisme est également une importante source de revenu pour le pays. En effet en 2010 plus de 100 000 touristes ont visité l’archipel.

HEURE LOCALE

UTC +11 soit +9h en été et +10h en hiver par rapport à la France

MONNAIE ET CHANGE

Monnaie nationale : Vatu (VUV)
Taux au 01/01/2019 : 100 VUV = 0,768 € / 1€ = 127,816 VUV

Change : le change est assuré dans des bureaux de change à Port-Vila. Il peut être utile de prendre un peu d'argent avec soi avant de prendre l'avion, notamment pour régler les petites dépenses à l'arrivée. Avant votre départ sur les îles, nous vous recommandons de retirer des espèces en Vatus à Port-Vila.

Modes de paiement : Les cartes de crédit (Visa, Mastercard) sont acceptées quasiment partout. Vous pouvez retirer du liquide aux distributeurs automatiques des banques à Port-Vila (dont les banques australiennes ANZ et Westpac) et à Luganville (Espiritu Santo). Certains distributeurs prennent cependant des commissions.

Taxes : La taxe sur les biens et les services est de 15 % et est incluse dans tous les prix affichés.

LANGUE

Il y a trois langues officielles, le bichlamar, le français et l’anglais. Le bichlamar est une langue dérivée de l’anglais contenant également quelques mots de français.

TELEPHONE

Les communications internationales sont onéreuses.br> Pour passer vos appels :

  • De l'étranger vers le Vanuatu : 00 678 (code du Vanuatu) + numéro du correspondant
  • Du Vanuatu vers la France : 00 33 (indicatif de la France) + numéro du correspondant sans le 0

Portables : vérifier auprès de votre opérateur si votre mobile est compatible. Vous pouvez acheter une carte SIM à l’aéroport (faites attention à ce que votre téléphone soit débloqué).
Le wifi est disponible dans quelques cybercafés à Port Vila et Luganville.

ELECTRICITE

230 V, 50 Hertz. Les prises ont trois branches plates. Il vous faudra donc un adaptateur pour vos appareils électriques.
Sur les îles retirées telles que les Banks, Ambrym, Mallicolo ou Pentecost, l’électricité n’est pas encore installée dans toutes les structures d’accueil. Les groupes électrogènes existent mais ils ne fonctionnent pas toute la nuit. Demandez les horaires de mise en service sur place. Sur certaines de ces îles, l’eau chaude n’est pas disponible dans tous les gîtes.

LA CONDUITE

La location de voiture est possible au Vanuatu, néanmoins il est facile de se déplacer à pied, en louant un vélo ou en prenant un taxi.

Documents :
Pour conduire au Vanuatu, le permis de conduire international est obligatoire (à commander avant le départ). Le permis de conduire national doit l’accompagner. Dans le cas contraire, l’agence de location pourra vous refuser de vous louer un véhicule.

Stations-service :
Veillez à toujours avoir assez d’essence car en dehors de la capitale et de Luganville, les stations-services sont très peu fréquentes !

Limitations de vitesse :
Au Vanuatu, la vitesse est limitée à 50 km/h dans les villes et il n’y a aucune limitation par défaut sur les routes et autoroutes.

Code de la route :
Au Vanuatu on roule à droite. La conduite peut être compliquée étant donné que les routes sont rarement goudronnées hors des zones urbaines. Pour éviter tous risques pour les piétons, les animaux ou autres véhicules, il est nécessaire d’adapter son allure.
L’état des routes s’améliore sur les îles d’Efate et Santo. La route du tour de l’île d’Efate (la « Ring Road ») a été complètement refaite ! De même à Santo pour la route qui mène à Port Olry. A Tanna, l’état des routes s’améliore peu à peu. Il n’existe pas de loueurs de véhicules sur l’île.

PHOTOS ET FILMS

Il est conseillé de demander la permission pour prendre une photo. Des droits de photo et vidéo doivent être acquittés sur certains sites.

CUISINE

Le Vanuatu étant un archipel mélanésien, cela se ressent dans sa cuisine. Poissons et fruits de mer sont très présents, ainsi que le porc et le poulet. Les ni-vanuatu cuisinent de nombreux plats à base de tubercules et racines telles que le manioc, l’igname et le taro. La cuisson des poissons et des légumes se fait sur la pierre dans du lait de coco ou encore dans des feuilles de bananier.
On trouve au Vanuatu de nombreux fruits tropicaux (mangues, patates douces, la banane plantain, papayes,…). Parmi les plats nationaux, on trouve le tuluk, petit pain de manioc farci de viande de porc cuit dans une feuille de bananier, et le lap-lap, racines et viandes au lait de coco emballées dans des feuilles de bele et cuites à l’étouffée dans une feuille de bananier.

BOISSONS

L’eau du robinet est potable dans les villes, toutefois il est vivement conseillé de boire de l’eau minérale en bouteille, filtrée ou bouillie, du thé, de la bière ou des sodas.
Les jus de fruits purs sont exquis.
La boisson typique est le kava, sa préparation est réalisée à base d’une plante apparentée au poivre, qui confère à la boisson des effets relaxants. Traditionnellement les hommes se réunissaient dans la case de réunion des villageois, aussi appelée nakamal, pour boire cette boisson. Aujourd’hui nakamal fait référence aux bars qui servent le kava, et ne sont plus réservés qu’aux hommes. Le kava est à consommer avec modération.

FETES

1er janvier : Nouvel an
21 février : Anniversaire de la mort de Walter Lini, le père de l’Indépendance.
Mars ou avril : Pâques.
5 mars : Jour des chefs coutumiers.
Mai : Ascension.
1er mai : Fête du travail.
24 juillet : Jour des enfants.
30 juillet : Fête nationale.
15 août : Assomption.
5 octobre : Fête de la Constitution.
29 novembre : Jour de l’Unité.
25 décembre : Noël.
26 décembre : Jour des familles

POURBOIRES

Laisser un pourboire n’est pas dans la coutume. Il est possible de laisser un pourboire en remerciement d’un service de qualité.
Une taxe est prélevée sur les produits et les services. Marchander ne fait pas partie des coutumes.

QUELQUES BONNES MANIÈRES / SAVOIR-VIVRE ET COUTUMES

Us et coutumes :
Des traditions ancestrales impressionnantes ont été conservées telles que le saut du Gaul. Il s’agit d’hommes se jetant dans le vide attachés uniquement avec deux lianes autour des chevilles.
Dernièrement l’Unesco a inscrit les « dessins sur sable » comme patrimoine immatériel de l’humanité. C’est une coutume qui consiste à dessiner des formes géométriques élaborées servant d’écriture permettant aux groupes parlant des langues différentes de se transmettre les techniques agricoles, l’histoire ou encore les rituels.
Enfin les danses cérémoniales continuent à être perpétuées pour les moments importants de la vie (mariage, naissance, décès..).

Savoir-vivre :
Le service dans les hôtels peut quelquefois sembler un peu lent. Il s’agit là du « Vanuatu time », soyez indulgent, vous êtes en vacances dans des îles lointaines où la notion du temps n’existe pas vraiment. Les habitants du Vanuatu étant traditionnels et de foi chrétienne la pudeur est de mise, ainsi se promener en ville en maillot de bain est mal vue, il est réservé pour la plage.
Le pourboire n’est pas obligatoire au Vanuatu. Les clients sont seuls juges de leur générosité. Si vous devez utiliser des taxis, sachez qu’ils ne sont pas toujours équipés de compteur. Le trajet sera facturé à la course. Quant aux véhicules, ils ne sont pas toujours récents.
Si vous faites certaines excursions seuls, vous devrez payer des droits d’entrées pour accéder à certains sites. L’accès aux bords de mer, rivières et cascades est régi par des lois coutumières. Il est conseillé de demander l’autorisation avant d’y accéder et de s’acquitter d’un droit d’entrée.

SHOPPING / SOUVENIRS

Vous pourrez ramener de votre voyage des souvenirs classiques tels que des cartes postales, des magnets, des mugs... Pour plus d’originalité, optez pour une œuvre d'art ou d'artisanat en bois comme des statues, des ustensiles, ou de la poterie.
Laissez-vous séduire par les artisans de vannerie, qui vous proposent des paniers en feuilles de cocotier très élégants. Afin de protéger l’environnement, il est conseillé de ne pas acheter d’objets fabriqués en plume ou en corail. De plus, si vous transitez par l’Australie au retour du Vanuatu, attention à la douane il existe des restrictions sur les matières organiques (végétaux et nourriture).

VOLS DOMESTIQUES

Les vols domestiques étant sujets à de fréquentes modifications d’horaire, nous vous conseillons vivement de prévoir une nuit à Port-Vila à l’arrivée et au départ.
Pour les vols domestiques, la franchise bagage est de 10 kg / bagage soute et 5 kg / bagage cabine. Les bagages que vous n’emmènerez pas avec vous pourront être laissés à votre hôtel.
Pour les vols domestiques, convocation à l’aéroport 2 heures avant le départ, une taxe de 200 Vatus / vol / personne sera à payer sur place.

BIBLIOGRAPHIE

Guides de voyage

  • Nouvelle Calédonie, Vanuatu, Petit Futé (Broché, 2017)
  • Vanuatu & New Caledonia, Lonely Planet (Broché, 2017)
  • Idée d'itinéraire au Vanuatu - Le saut du Gaul, Ulysse (Numérique, 2012)

Livres et romans

  • Quand le cannibale ricane, Paul Tavo (Alliance française, 2015)
  • Vanuatu Océanie, art des îles de cendre et de corail, Joël Bonnemaison (Paris - R.M.N, 1997)
  • Tout sur le Vanuatu, José Lopez-Aguilera (L'Instant perpétuel, 2002), prix de littérature d'honneur.
  • L’Arbre et la Pirogue, Joël Bonnemaison (Éd. de l’ORSTOM, 1986)
  • Atlas du Vanouatou (Vanuatu), Patricia Siméoni, (Éditions Géo-consulte, 2009)
  • Arts of Vanuatu, Joël Bonnemaison & Kirk Huffman

Vaccinations

Avant tout voyage, merci de consulter votre médecin traitant ou les services médicaux spécialisés.

Le Centre de Vaccinations / Hôpital de l’Institut Pasteur.
209-211, rue Vaugirard - 75015 Paris.
Tél : 01 45 68 80 88
Stations de métro Volontaires (ligne 12) ou Pasteur (lignes 6 et 12), lignes de bus 39, 70, 89 (stations Volontaires, Vaugirard ou Sèvres - Lecourbe)

Centre de vaccinations / Hôpital Pitié-Salpêtrière
(Service des Maladies infectieuses et Tropicales)
Pavillon Laveran - 47, Boulevard de l'Hôpital - 75013 Paris
Prise de rendez-vous au 01 42 49 46 83

Il n’y a pas de vaccins obligatoires.

Comme pour tous les voyages, il est important d'être immunisé contre:

  • Diphtérie, tétanos et poliomyélite
  • Hépatite A (risque alimentaire)
  • Hépatite B (risque sexuel, et sanguin)

et moins systématiquement et en fonction des risques personnels d'exposition:

  • Typhoïde (risque alimentaire)
  • Rage pour les séjours aventureux, et pour les résidents, surtout les enfants
  • Encéphalite japonaise (à faire faire dans un centre de vaccinations agréé), pour les séjours de plus d´un mois en zone rurale, en période de mousson.
  • Méningite A+C en cas de risque épidémique.

Paludisme

Si un traitement anti - paludéen est fortement recommandé dans tout le pays en général et encore plus dans les zones de forêt (Zone 3 : LARIAM ou MALARONE), n’oubliez pas qu’il est également préconisé de prendre les mesures de prévention contre les piqûres de moustiques : répulsifs efficaces, vêtements couvrants, moustiquaires... Et ceci d'autant plus que ces mesures vous protègeront d'autres affections (comme la dengue en recrudescence).

Epidémiologie

Les informations épidémiologiques (Epizootie de grippe aviaire, Chikungunya, Grippe A…) sont régulièrement mises à jour sur les sites :

  • du ministère de la Santé : www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr
  • de l’Institut de veille sanitaire : www.invs.sante.fr
  • de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr
  • de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) : www.who.int

Pharmacie

Pensez à prévoir une petite pharmacie personnelle :

  • Médicaments habituels (si vous êtes en cours de traitement)
  • Anti-inflammatoire (Aspirine, Doliprane ou Ibuprofène)
  • Antibiotique large spectre
  • Crème solaire, pommade coup de soleil (Biafine)
  • Set de bandages, sparadrap, ciseaux (Elastoplast, tricostéril…)
  • Collyre neutre
  • Anti-diarrhéique, désinfectant intestinal, régulateur digestif (Imodium, Ercefuril…)
  • Pommade cicatrisante et antiseptique local
  • Pommade anti-démangeaisons, désinfectant pour plaies (Hexomédine)

Sur place

En cas de problème grave sur place, difficile à résoudre par l'intermédiaire de votre organisme d'assistance, vous pouvez prendre contact avec les services de l'Ambassade de France :

DOUANES

Les produits autorisés : 1,5 litre d'alcool et 2 litres de vin (le voyageur doit être âgé de minimum 18 ans), 200 cigarettes ou 250g de tabac ou 50 cigares, 10 cl de parfum et 25 cl d’eau de toilette. L’achat d’articles neufs ne peut pas dépasser 50 000 vatu. Au-delà, une déclaration aux douanes s’avère nécessaire. Pour des informations sur des produits de type organique, adressez-vous à la Quarantaine au Service de l'Agriculture au (678) 23 130.
Nous vous invitons à contacter votre compagnie aérienne pour plus d'informations concernant les formalités de douane.

FORMALITES

Les voyageurs français, y compris les enfants, quel que soit leur âge, se rendant au Vanuatu pour un voyage touristique, doivent être en possession des documents suivants :
- Présenter un passeport valide au moins 6 mois après la date de retour.
- Le billet d’avion de retour pourra être demandé à la douane.

Assurez-vous que le nom indiqué sur votre passeport correspond exactement à celui que vous avez communiqué à votre agence de voyage.
Faites des photocopies de votre passeport pour simplifier les démarches en cas de perte.

SECURITE

Le Vanuatu ne présente pas de danger particulier pour les voyageurs qui prennent un minimum de précautions et qui font preuve de bon sens.
Soyez attentifs si vous prenez le volant, nombre d'animaux sont susceptibles de se jeter sous vos roues.
Avant de quitter la ville, veillez toujours à avoir des réserves suffisantes de nourriture, d'eau et de carburant, ainsi qu'un téléphone à communication cellulaire ou satellite.
Se renseigner sur l’activité volcanique avant de se rendre sur l’un d’entre eux.
Attention aux animaux aquatiques comme les méduses ou oursins quand vous allez faire de la plongée.
Il est déconseillé de faire de l'auto-stop dans le pays, surtout pour les femmes.