Thaïlande

Circuits et voyages Thaïlande

Terre Indochine

Votre conseiller

Contacter Anaïs
votre spécialiste Thaïlande
au 01 44 32 12 82

Demande de devis

Très investis sur les destinations que nous
proposons, c'est en véritable expert que nous
vous proposons nos conseils et services

Faire ma demande de devis

Information pays

Pour voyager l'esprit tranquille

NOM : THAÏLANDE

SUPERFICIE : 514.000 km²

POPULATION : Environ 65,5 millions d’habitants. (2014)

DENSITE : 122 hab. /km2

CAPITALE : Bangkok 

NATURE DU REGIME : Monarchie constitutionnelle

CHEF DE L’ETAT : Rama IX (Roi)

LANGUE OFFICIELLE : Thaï

MONNAIE : Baht (THB)

FUSEAU HORAIRE : GMT +7 soit un décalage horaire de + 5h00 en été + 6h00 en hiver, par rapport à la France.

RELIGION : Le bouddhisme théravada

REVENU MENSUEL MOYEN : 5210 US $

GEOGRAPHIE

La Thaïlande est située en Asie du Sud-est au bord de lamer d'Andaman et du golfe de Thaïlande au sud-est de la Birmanie. Sa situation centrale, contrôlant la seule route terrestre vers la Malaisie et Singapour, a largement influencé son développement et son histoire. Le relief de la Thaïlande est caractérisé par de hautes montagnes, une plaine centrale et un haut plateau. Le pays s’étend sur environ 805 km d’est en ouest et 1 770 km du nord au sud.

CLIMAT

Il fait chaud en toute saison, partout. Le climat est tropical, c'est-à-dire à deux saisons. 
La saison des pluies s'étend de juin à octobre : rien à voir avec la mousson indienne. Le temps reste ensoleillé avec parfois de gros orages imprévisibles et brefs. Les pluies sont plus abondantes dans le Nord, où l'air est également plus frais. La saison sèche devient torride de mars à mai, mais il fait froid la nuit. Dans le Sud, saison sèche et saison des pluies sont moins marquées : il peut pleuvoir un peu n'importe quand, alors qu'à Ko Samui la mousson a lieu entre octobre et décembre. De toute façon, ça ne dure jamais bien longtemps. Un conseil : mieux vaut éviter septembre et octobre pour découvrir la Thaïlande, les typhons pouvant sévir à cette époque.

FAUNE ET FLORE

L'éléphant, symbole sacré du bouddhisme, symbole de paix et de prospérité, est l'animal thaïlandais par excellence, respecté et aimé plus que tout autre. Ces pachydermes ont même droit à la retraite et à la Sécurité sociale (à Lampang - près de Chiang Mai - un hôpital leur est spécialement destiné, et il est admis qu'ils ne travaillent plus à partir de 60 ans afin de se reposer tranquillement jusqu'à la fin de leurs jours). S'ils sont beaucoup moins nombreux aujourd'hui, on en compte tout de même encore près de 4 000 dans le pays. Mais la mécanisation du travail agricole (l'éléphant servait surtout au transport du teck, or le teck, surexploité, a presque disparu du pays) et le coût exorbitant de son entretien ont porté un rude coup à l'animal sacré. Le tourisme est ainsi devenu le premier gagne-bananes de ces grands animaux.

environnement

De même qu'on avait rasé les mangroves pour raisons financières, on a depuis plus de 80 ans surexploité et détruit les dernières grandes forêts primitives de l'Asie du Sud-est. Ainsi la Thaïlande a perdu presque tout son teck. Malgré la création de parcs nationaux, l'équilibre ne sera jamais rétabli. 
Par ailleurs, Bangkok, ville engorgée par les voitures et donc par la pollution, souffre aussi du pompage frénétique des nappes phréatiques. Et puis il y a le problème des îles : Phuket est déjà saccagée, et il y a de quoi s'inquiéter de l'avenir d'une île comme Ko Phi Phi. Des centaines de palmiers rasés pour faire place à des bungalows, des problèmes de surpopulation et surtout d'évacuation des eaux usées. Le surpeuplement touristique en haute saison provoque des va-et-vient incessants de bateaux « longues-queues » qui polluent et favorisent la destruction de la faune. Le surdéveloppement touche maintenant Ko Samui, Ko Chang et Ko Samet, en mer de Siam.

HISTOIRE

Les grandes étapes de l’histoire de la Thaïlande :

De nombreux royaumes, principautés ou empires se partagent le pays dans une histoire imbriquée, les invasions et dominations étrangères se perpétuant jusqu’à la fin du XVIIe siècle. Résumé chronologique :
•    Ier au VIe siècle, le royaume connu par son nom chinois de Fou-nan domine la région
•    IIIe au Ve siècle, royaume connu sous le nom chinois de Dun-sun (sud)
•    VIe au XIe siècle, royaume môn de Dvaravati (centre)
•    VIIe siècle, relation avec le royaume de Sriwijaya (sud)
•    VIIIe siècle au XIIIe siècle, royaume môn de Haripunjaya (nord)
•    XIe et XIIe siècles, invasions khmères
•    XIIIe siècle, royaume thaï de Sukhothaï (centre), il prend le nom de Royaume de Siam en 1238.
•    XIIIe au XVIIe siècle, royaume thaï du Lan Na (nord)
•    XVe siècle, royaume d’Ayutthaya (centre)
•    XVIIIe siècle à nos jours, dynastie Chakri à Bangkok (ou krungthep en thaï).
•    1939 : Le pays prend le nom de Thaïlande

POPULATION

Le pays est classé 51e pays par ordre de superficie (514 000 km2) et 19e pays le plus peuplé du monde avec 66 720 153 personnes en 2012, une superficie et un nombre d'habitants très proches de ceux de la France métropolitaine. Environ 75 % de la population sont d'ethnie thaïe, 14 % sont des Chinois, et 3 % sont malaisLe reste étant composé de groupes minoritaires : les Môns, les Khmers et les diverses tribus des collines.

SITUATION ECONOMIQUE

La Thaïlande est membre de la Coopération Économique Asie Pacifique (APEC). L’agriculture, la transformation et l’exportation de produits agricoles, notamment du riz, ont formé l’ossature de son économie. Bien que parmi les pays les plus prospères d’Asie, le fait qu’elle dépende d’une monoculture l’a rendue extrêmement sensible aux fluctuations des cours mondiaux du riz et aux variations de la production. Le gouvernement thaïlandais s’est efforcé d’atténuer cette fragilité en cherchant à diversifier l’économie et à promouvoir des méthodes de culture scientifiques comme l’irrigation contrôlée des rizières, de façon à stabiliser la production même lorsque les précipitations sont insuffisantes. Les élevages de crevettes sont aussi une source majeure d’exportations. La Thaïlande compte ainsi plus de 30 000 élevages donnant une production de 280 000 tonnes en 2006. Ces exportations génèrent un chiffre d’affaire de 2 milliards de dollars et ont majoritairement lieu vers l’Europe, le Japon et les États-Unis.

HEURE LOCALE

GMT +7 soit un décalage horaire de + 5h00 en été + 6h00 en hiver, par rapport à la France.

MONNAIE ET CHANGE

La monnaie nationale est le Bath (THB).
Taux en 2014 : 1 € = environ 41.56 Baths.
Le change des euros s'effectue partout sans problème, que ce soit dans les bureaux de change ou les banques. Dans les endroits touristiques, les comptoirs de change sont nombreux et restent ouverts plus tard que les banques. Pas de remarque particulière non plus concernant le traveller chèque, si ce n'est qu'une petite commission est perçue (sur chaque chèque, mieux vaut donc emporter de grosses coupures). Pas de souci pour retirer de l'argent aux distributeurs automatiques dans les grandes villes mais vous aurez une commission à chaque retrait, en plus de la commission de votre banque.

LANGUE

Le thaï (langue officielle), le chinois et l'anglais.

TELEPHONE

Le réseau téléphonique filaire est correct au Laos, par contre la couverture GSM n’est bonne que dans les villes importantes et leur périphérie. 

Pour passer vos appels :

  • De France en Thaïlande, composez le 00 66 + (sans le 0) indicatif de la ville + numéro local
  • De Thaïlande en France : 001 33 + indicatif de la région (sans le 0) + 8 chiffres du numéro local

ELECTRICITE

Du 220 V avec des prises dites « américaines ». Se procurer un adaptateur, toutefois, dans les hôtels de standing international, les prises sont adaptées aux appareils européens.

SHOPPING

Cotonnades, argent, vanneries de rotin et mobilier en bambou, vêtements et chaussures…

PHOTOS ET FILMS

S’il est conseillé de demander la permission pour prendre une photo, ne jamais proposer de payer pour la prendre, cela encourageait une forme de mendicité.

CUISINE

Si riz et nouilles frits constituent la base de l'art culinaire thaïlandais, de plus en plus de restos se mettent à redécouvrir une cuisine ancienne et raffinée à laquelle ils ajoutent le savoir-faire d'aujourd'hui. La cuisine actuelle a subi les influences chinoises et indonésiennes. 
Les seuls desserts qui existent sont très chimiques et sucrés. Noter tout de même les carrés de gélatine fluo contenant un fruit. Les flans à la noix de coco sont plus recommandables. 
Le terme maï phèt signifie « peu épicé ». Dans les lieux touristiques, les restaurateurs évitent de de relever leurs plats, car ils connaissent les goûts de la clientèle occidentale.
Outre le riz frit, goûtez aux nouilles frites (phat thai). Ce qui donne sa saveur à la cuisine thaïe, outre la fraîcheur des produits, ce sont les épices et les herbes : coriandre, curry, menthe, citronnelle, piment, safran blanc et gingembre. Les sauces de poisson, de moules et d'huîtres, ainsi que celle de soja sont couramment utilisées pour relever les plats.
La richesse des fruits met l'eau à la bouche : ananas, papaye, mangue, noix de coco, ramboutan, pomelo (sorte de pamplemousse), mangoustan, pastèque, fruit du jacquier et le célèbre durian, cher et particulièrement malodorant (au point que sa consommation est souvent interdite dans de nombreux endroits, notamment des hôtels).

BOISSON

L’eau n’étant pas potable, il est indispensable de boire de l’eau traitée ou de l’eau minérale achetée en bouteille capsulée. Nous recommandons la consommation de l’eau purifiée quand cela est possible, cela évite une surconsommation des bouteilles plastiques. Le thé, les jus de fruits frais et les bières locales sont les boissons les plus répandues

FETES

13 avril                                                  Nouvel an Thaï
23 octobre                                           Journée du roi Chulalongkorn
06 avril                                                 Journée du roi Chakri Wan Chakri
05 mai                                                  Journée du couronnement Wan chattra mongkhon
Première lune de novembre            Loy Kratong
05 décembre                                      Fête des pères Wan Phor

POURBOIRES

Si le pourboire n’est pas obligatoire et dépend de votre appréciation, il est d’usage d’en donner un quand on est satisfait des prestations. 
Sachez que le pourboire est un « plus », en aucun cas il ne se substitue au salaire du personnel. 

A titre indicatif, nos voyageurs ont l’habitude de donner au minimum l’équivalent (par personne et par jour) de :

  • 1,5 € ou 2 $ pour les chauffeurs
  • 3 € ou 4 $ pour les guides

En ce qui concerne le personnel local (porteurs, serveurs,…), les usages sont très variables. 
Dans tous les cas, il est recommandé de caler le montant du pourboire que vous souhaitez donner au niveau de vie du pays, comme nous le faisons en France (le prix d’un paquet de cigarettes de marque locale, d’une bière, d’un soda ou d’un repas peut vous donner un aperçu de l’économie locale)

Pour information, le salaire minimum officiel est d’environ 165 baths à 203 baths / jour (de 4€ à 5€).

QUELQUES BONNES MANIERES

  • Retirer ses chaussures : chez la plupart des particuliers, dans certaines guesthouses, boutiques et certains lieux ouverts à la visite (en tout cas les temples et parfois les musées).
  • Interdiction de fumer dans les lieux publics (halls d'hôtels, restos, bars). Ces mêmes lieux ferment aussi désormais à 1 h du matin (sauf autorisation spéciale).
  • Le Roi et la famille royale : ils sont très respectés. Gardez-vous de critiquer ouvertement la monarchie thaïe.
  • Dans les temples bouddhiques : il faut enlever ses chaussures et, lorsqu'on s'assied, s'arranger pour ne pas mettre ses pieds face à Bouddha : c'est sacrilège. Ensuite, il faut s'y présenter en tenue décente. Si une femme veut offrir quelque chose à un moine, elle doit d'abord le donner à un homme qui le lui remettra. 
  • Se saluer poliment : en général, les Thaïlandais ne se serrent pas la main. Le salut traditionnel est le wai, c'est-à-dire les deux mains jointes, comme pour prier.
  • Les gestes du corps : on ne doit jamais toucher la tête de quelqu'un, car c'est le siège de son âme, et ce geste peut être considéré comme du mépris. 
  • Ne pas s'énerver et garder le sourire.
  • Respecter l'environnement : pour tout mégot ou papier jeté par terre, vous pourrez vous voir infliger une amende de 100 €.

LEXIQUE

Sawaddii.                                          Bonjour
Sabaidii reu plao??                         Comment allezvous ?
Khoun tcheu araï?                          Comment t’appellestu ?
Khoun mii aniou thao raï?            Quel âge as-tu ?
Tchaï, khrap (m),  kha (f)                Oui
Maï tchaï.                                         Non
Khop Khoun                                   Merci
Thao Rai                                          Combien ?
Mua Rai                                           Quand ?

BIBLIOGRAPHIE

Guides de voyage

  • Guide Lonely Planet Thaïlande en français (édition 2010)
  • Guide du Routard Thaïlande (édition 2009)
  • Guide Le Petit Futé Thaïlande (édition 2009)

Livres et romans

  •     « Thaïlande, un autre regard», de Patrick Bernard (éditions Pages du Monde – 2006)
  •     « La Thaïlande », de Collectif & Christophe Boisvieux (éditions du Chêne – 2001)
  •     « Aux origines du monde : contes et légendes de Thaïlande », de Maurice Coyaud et Isabelle Lintignat (éditions Flies France – 2009)
  •     « La Thaïlande de A à Z», de Jacques Bekaert (édition André Versaille – 2010)
  •     « Thaïlande, la cuisine de ma mère », d’Anchalee Tiaree et Catherine CauneilleSukrasorn (édition Minerva 2007)
  •     « Paradis blues », de John Saul (édition Rivages poche – 2001)

Vaccinations

Avant tout voyage, merci de consulter votre médecin traitant ou les services médicaux spécialisés.

Le Centre de Vaccinations / Hôpital de l’Institut Pasteur.
209-211, rue Vaugirard - 75015 Paris.
Tél : 01 45 68 80 88
Stations de métro Volontaires (ligne 12) ou Pasteur (lignes 6 et 12), lignes de bus 39, 70, 89 (stations Volontaires, Vaugirard ou Sèvres - Lecourbe)

Centre de vaccinations / Hôpital Pitié-Salpêtrière
(Service des Maladies infectieuses et Tropicales)
Pavillon Laveran - 47, Boulevard de l'Hôpital - 75013 Paris
Prise de rendez-vous au 01 42 49 46 83

Il n’y a pas de vaccins obligatoires.

Comme pour tous les voyages, il est important d'être immunisé contre:

  • Diphtérie, tétanos et poliomyélite
  • Hépatite A (risque alimentaire)
  • Hépatite B (risque sexuel, et sanguin)

et moins systématiquement et en fonction des risques personnels d'exposition:

  • Typhoïde (risque alimentaire)
  • Rage pour les séjours aventureux, et pour les résidents, surtout les enfants
  • Encéphalite japonaise (à faire faire dans un centre de vaccinations agréé), pour les séjours de plus d´un mois en zone rurale, en période de mousson.
  • Méningite A+C en cas de risque épidémique.

Paludisme

Si un traitement anti - paludéen est fortement recommandé dans tout le pays en général et encore plus dans les zones de forêt (Zone 3 : LARIAM ou MALARONE), n’oubliez pas qu’il est également préconisé de prendre les mesures de prévention contre les piqûres de moustiques : répulsifs efficaces, vêtements couvrants, moustiquaires... Et ceci d'autant plus que ces mesures vous protègeront d'autres affections (comme la dengue en recrudescence).

Epidémiologie

Les informations épidémiologiques (Epizootie de grippe aviaire, Chikungunya, Grippe A…) sont régulièrement mises à jour sur les sites :

  • du ministère de la Santé : www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr
  • de l’Institut de veille sanitaire : www.invs.sante.fr
  • de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr
  • de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) : www.who.int

Pharmacie

Pensez à prévoir une petite pharmacie personnelle :

  • Médicaments habituels (si vous êtes en cours de traitement)
  • Anti-inflammatoire (Aspirine, Doliprane ou Ibuprofène)
  • Crème solaire, Biafine,
  • Elastoplast, tricostéril…
  • Collyre neutre
  • Anti-diarrhéique et antiseptique intestinal (Imodium, Ercefuril…)
  • Pommade cicatrisante et antiseptique local

Sur place

En cas de problème grave sur place, difficile à résoudre par l'intermédiaire de votre organisme d'assistance, vous pouvez prendre contact avec les services de l'Ambassade de France :

DOUANES

Pas de restrictions particulières.

FORMALITES

Si vous êtes Français ou ressortissant d'un des pays de la Communauté Européenne vous n'avez pas besoin de visa pour un séjour de moins de 30 jours. Il vous suffit de présenter votre passeport qui doit avoir une validité égale ou supérieure à six mois après votre date de retour, ainsi que votre billet d'avion A/R.

AVERTISSEMENT

Tout séjour irrégulier dans le pays est puni sévèrement par la loi et s’accompagne d’une lourde amende. L’incapacité à la payer a pour conséquence un emprisonnement au centre de détention des services de l’immigration où les conditions de séjour sont particulièrement difficiles.

SECURITE

En règle générale, la Thaïlande est un pays sûr où il est facile de voyager. Eviter les frontières du sud (Malaisie) et celles avec la Birmanie. Depuis les récents soulèvements à Bangkok, il est recommandé de se tenir à l’écart des manifestations politiques.
Vous trouverez sur le site du ministère des Affaires Etrangères (www.dipomatie-gouv.fr) des conseils et avis à jour relatifs à la sécurité des Français en voyage en Thaïlande.