Brésil

Circuits et voyages Brésil

Terre Brésil

Votre conseiller

Virginie, votre spécialiste voyage
Contacter maria

votre spécialiste Brésil
au 01 44 32 12 81

Demande de devis

Très investis sur les destinations que nous
proposons, c'est en véritable expert que nous
vous proposons nos conseils et services

Faire ma demande de devis

Information pays

Pour voyager l'esprit tranquille

NOM : BRESIL

SUPERFICIE : 8 514 876 km²

POPULATION : 210 324 851 habitants (estimation 2016).

DENSITE : 24 hab./km²

CAPITALE : Brasilia

NATURE DU REGIME : Démocratie constitutionnelle. Régime présidentiel

CHEF DE L’ETAT : Michel Temer (PMDB, centre-droit), depuis août 2016, suite à la destitution controversée de la présidente Dilma Rousseff.

LANGUE OFFICIELLE : Le portugais, dont la prononciation varie selon les régions. L'espagnol est compris à peu près partout et l'anglais reste peu pratiqué.

MONNAIE : Le real

FUSEAU HORAIRE : Le Brésil est traversé par 4 fuseaux horaires :

  • GMT-3 pour la majorité du pays, soit : les régions Est, Nord-Est, Sud et Sud-Est, et les Etats de Brasilia, Amapa, Goias, Tocantins et une partie de Para avec Belem
  • GMT-4 pour l’Amazonie et les régions occidentales, soit : une partie de l’Etat de Para, Roraima, Rondônia, le Mato Grosso, le Mato Grosso do Sul et l’Etat d’Amazonas excepté sa frange ouest 
  • GMT-5 pour l’état d’Acre et la frange Ouest de l’Etat d’Amazonas 
  • GMT-2 pour l’île de Fernando de Noronha 

    Pour Rio, décalage horaire de - 4h00 en hiver et – 5h00 en été.

RELIGION : 64% de catholiques, 22% de protestants, 5 % d’autres confessions et 8% d’athées

REVENU ANNUEL MOYEN : 9148€ par habitant et par an

RESSOURCES PRINCIPALES : Environ 40% du territoire est occupé par des exploitations de culture et d’élevage, le pays exporte une grande partie de sa production de soja, canne à sucre, orange et café. Le Brésil est également le 1er producteur mondial de cassitérite, 2ème producteur de fer, et vient d’être identifié comme étant une nouvelle puissance pétrolière.

GEOGRAPHIE

Avec une superficie de 8,5 millions de km², le Brésil se place au cinquième rang mondial derrière la Russie, le Canada, les Etats-Unis et la Chine. 90% du territoire sont situés entre l’équateur et le tropique du Capricorne, qui coupe l’Etat de Sao Paulo quelques kilomètres au nord de la ville. Doté d’une façade maritime de 7408 km, sur l’Atlantique, le Brésil s’étend sur 4320 km du nord au sud et 4336 km d’est en ouest. Il partage ses frontières au nord (de l’est vers l’ouest) avec la Guyane française, le Suriname, la Guyana, le Venezuela, la Colombie ; à l’ouest avec le Pérou et la Bolivie ; au sud avec le Paraguay, l’Argentine et l’Uruguay.

On distingue deux régions principales, au nord, la plaine de l’Amazonie, recouverte de forêts, chaude et humide, traversée d’est en ouest par l’Amazone, le fleuve le plus important du monde par son débit, et le plateau central brésilien, bordé à l’est et au sud-est par la plaine côtière atlantique, au dessus de laquelle s’élève une chaîne montagneuse. A l’intérieur, le plateau se compose surtout de régions plates, entrecoupées de nombreuses vallées et de chaînes montagneuses. La végétation tropicale est dominante. 

CLIMAT

Les saisons sont inversées par rapport à l’Europe.

Pendant l’été austral, l’humidité est plus importante de Rio au sud du pays et les températures dépassent facilement 30°C, pouvant aller jusqu’à 40°C. Le reste de l’année, les températures oscillent entre 15 et 25°C, hormis les états du sud du pays.
Dans le Nordeste, les températures comparables à celles de Rio sont tempérées par une brise tropicale et l’humidité est plus faible.
Le bassin amazonien reste la région la plus arrosée avec une température moyenne de 27°C.
Juin à décembre est la période la plus agréable pour y voyager

FAUNE ET FLORE

Recouvert en partie par l'Amazonie, le plus grand bassin forestier de la planète, le Brésil est l'un des pays les plus riches du monde par sa biodiversité : il fait partie du groupe des dix-sept pays mégadivers. Forêts tropicales de plaines, de montagnes et subtropicales, savanes, pampas, marais et côtes, offrent autant de niches écologiques aux milliers, et peut-être millions d'espèces, partiellement recensées.

ENVIRONNEMENT

Malgré tous les efforts menés par des groupes de défense de la forêt tropicale, la dévastation de l’Amazonie suit son cours. La jungle a déjà perdu 13% de son territoire (la taille de la France).

Afin d’aider le Brésil à mettre en place une politique de défense de l’environnement, la Banque mondiale a décidé de lui accorder un prêt de 1,3 milliard de dollars. L’objectif étant de préserver ce pays à « l’écosystème crucial ». Avec cet argent, le Brésil va pouvoir améliorer « son système de gestion de l'environnement et intégrer les questions de développement durable dans la politique de secteurs essentiels comme la gestion des forêts, l'eau et les énergies renouvelables ».
A travers ce prêt, la Banque Mondiale espère empêcher « la déforestation due à l’usage déraisonné des ressources naturelles de l’Amazonie ». Ce pays possède un tiers des forêts tropicales humides de la planète, un cinquième de ses réserves d'eau douce et l'une des plus grandes biodiversités du monde. D’où l’importance de protéger cette région. « Il y a peu de pays où l'écosystème soit aussi crucial pour le développement et le bien-être de la population que le Brésil ». Cela commence par la réglementation de l’exploitation des plantes médicinales amazoniennes dont la biodiversité est primordiale dans la région. A noter également que la capture des espèces animales sauvages est strictement interdite dans tout le territoire. L’achat d’animaux sauvages sur les marchés est également puni par la loi.

HISTOIRE

En 500 ans, Indiens, Africains, Européens de l’Est et de l’Ouest, puis Arabes et Japonais ont tous façonnés ce pays. L’histoire du Brésil, c’est la constante et singulière fusion d’ethnies et cultures aussi différentes soient-elles.

Les grandes dates de l’histoire du Brésil :

1500 :

Découverte du Brésil par le navigateur portugais Pedro Alvares Cabral

1548 :

Fondation de Salvador

1694 :

Découverte d’or au Minas

1709 :

Fondation de Sao Paulo

1763 :

La capitale du pays est transférée de Salvador à Rio

1789 :

Echec de la révolte pour l’indépendance

1808 :

Transfert de la cour portugaise à Rio de Janeiro

1822 :

Pedro I proclame l’indépendance et devient le 1er empereur du Brésil

1840 :

Pedro II devient, à 14 ans le second empereur

1850 :

Extinction du trafic négrier

1874 :

Arrivée des premiers immigrants européens

1888 :

Abolition de l’esclavage

1889 :

Proclamation de la république et départ définitif de Pedro II

1960 :

Inauguration de la ville de Brasilia par le président Kubitsche

1964 :

Coup d’Etat et début de la dictature militaire

1985 :

Retour à la démocratie

2002 :

Election de Luis Inacio Lula Da Silva à la présidence

2004 :

Le Mercosur et la Communauté Andine forment la communauté sud-américaine des nations

2010 :

Election de Dilma Roussef à la présidence

POPULATION

Le Brésil est le cinquième pays le plus peuplé du monde.
Le Brésil possède l'une des populations les plus diversifiées au monde sur le plan ethnique :
Blancs : 47.7%
Métis : 43.1%
Noirs : 7.6%
Asiatiques : 1.1%
Amérindiens : 0.4%

SITUATION ECONOMIQUE

Voilà l’une des puissances montantes de ce XXIe siècle, un pays continent aux multiples atouts : cinquième du monde par sa population, le Brésil a remboursé sa dette extérieure et ne dépend plus du FMI, il est indépendant en matières premières et en ressources minérales, et a atteint une autosuffisance énergétique. Malgré la crise mondiale, son économie continue de croître, certes plus faiblement (2,8 % en 2011, 3 à 4 % pour 2012).

HEURE LOCALE

Le Brésil est traversé par 4 fuseaux horaires :

  • GMT-3 pour la majorité du pays, soit : les régions Est, Nord-Est, Sud et Sud-Est, et les Etats de Brasilia, Amapa, Goias, Tocantins et une partie de Para avec Belem
  • GMT-4 pour l’Amazonie et les régions occidentales, soit : une partie de l’Etat de Para, Roraima, Rondônia, le Mato Grosso, le Mato Grosso do Sul et l’Etat d’Amazonas excepté sa frange ouest 
  • GMT-5 pour l’état d’Acre et la frange Ouest de l’Etat d’Amazonas 
  • GMT-2 pour l’île de Fernando de Noronha 

Pour Rio, décalage horaire de - 4h00 en hiver et – 5h00 en été.

MONNAIE ET CHANGE

LE REAL

Taux en 2016 : 1 € = environ 3,5 Réais (attention, le taux varie beaucoup)

Change impossible en Europe. Exportation des devises interdites.

Les cartes de crédit Visa, American Express, MasterCard, Diners Club sont acceptées dans la majorité des hôtels, restaurants et boutiques. La carte Visa est la plus répandue au Brésil et ses détenteurs pourront tirer de l'argent au Banco do Brasil, au Banco Econõmico et à Bradesco. En ce qui concerne le change des espèces, le dollar US reste la devise la plus utilisée…. Les chèques de voyage sont parfois difficiles à changer, préférez l’argent liquide. Les meilleures adresses de change sont les bureaux indépendants « Cambio » plus rapides que les banques.

LANGUE

La langue officielle est le portugais dont la prononciation varie selon les régions. L'espagnol est compris à peu près partout et l'anglais reste peu pratiqué.

TELEPHONE

Les cabines téléphoniques fonctionnent avec des cartes téléphoniques vendues  dans les bureaux de poste ou kiosques à journaux. La couverture GSM est bonne dans l’ensemble du pays.

Pour passer vos appels :

  • De France au Brésil, composez le 00 55 + indicatif de la ville (sans le 0) + numéro local
  • De Brésil en France : 00 33 + indicatif de la région (sans le 0) + 8 chiffres du numéro local

ELECTRICITE

Variable selon les régions : A Rio de Janeiro et Sao Paulo : le courant est de 110 ou 120 volts, à Salvador et Manaus, 127 volts et dans certaines villes du Nordeste et Brasilia, 220 volts.

Les prises sont aux normes françaises (2 broches rondes).

SHOPPING

L’artisanat varie en fonction des régions. Vanneries, céramiques et bijoux indigènes pour le Nord et l’Amazonie. Broderies, dentelles, nappes, cuir et lin dans le Nordeste. Sculptures et sanctuaires baroques dans le Minas. Les villes de Rio et Bahia sont spécialisées dans les antiquités et la bijouterie. Cristal et poterie dans la région de Sao Paulo.

PHOTOS ET FILMS

S’il est conseillé de demander la permission pour prendre une photo, ne jamais proposer de payer pour la prendre, cela encourageait une forme de mendicité.

CUISINE

Les influences indienne, africaine et européenne alternent du nord au sud du pays, créant une cuisine variée selon les régions. Mais il existe des éléments de bases communs à toutes les régions : arroz (riz),  feijao (haricot) et farofa (farine de manioc). La gastronomie de Bahia est influencée par son histoire liée aux esclaves. Les spécialités sont : le vatapa (crevettes, huile de poisson et lait de coco avec du pain et du riz), le sarapatel (foie et cœur de bœuf avec des tomates, des piments, des oignons et de la sauce), le caruru (crevettes, ocras, oignons et piments), la moqueca de peixe, moqueca de camarao, bobo de camarao, acarajé font également parti de ses spécialités. Rio Grande do Sul est le pays du churrasco (viande grillée, tomate et sauce aux oignons) ou encore du galleto al primo canto (coq préparé à la braise avec du vin blanc et de l'huile). La région de l'Amazonie propose le pato no tucupi (canard avec une sauce aux herbes sauvages). A Rio de Janeiro, le plat préféré est le feijoada (viande de porc à l'étouffée avec des haricots noirs, du riz blanc, des légumes cuits, de la farofa, de chou vert et des rondelles d'orange).

BOISSON

L’eau n’étant pas potable, il est indispensable de boire de l’eau traitée ou de l’eau minérale achetée en bouteille capsulée. Nous recommandons la consommation de l’eau purifiée quand cela est possible, cela évite une surconsommation des bouteilles plastiques.

Goûtez aux jus de fruits, plus d’une cinquantaine de variétés dont proposés dans les « Casa de Suco ». Le soda national, le Guarana (fait à base de la plante amazonienne su même nom) se boit très frais.

En boisson alcoolisée, la cachaça est l’alcool typique du pays et surtout la base de l’autre boisson  nationale, la caipirinha, préparée avec du citron vert macéré, du sucre, et beaucoup de glaçons

FETES

Le Carnaval Brésilien se déroule officiellement sur trois jours tous les mois de février (40 jours avant Pâques – la date varie selon le calendrier catholique), du dimanche au mardi. Mais dans certaines villes il peut durer plus d'une semaine.

Dans chaque région le Carnaval a des caractéristiques qui lui sont propres :

A Recife et Olinda, villes du Nord-est, la fête commence tôt le matin. Des gens de tous âges dansent dans les rues aux rythmes typiques du frevo et du maracatu.

À Bahia, c'est également dans les rues que la population fête le carnaval, derrière les trios-elétricos (camions transformés en scène) au rythme de l'axé music, genre musical local. Des groupes de musique (blocos) aussi connus qu"Olodum", "Filhos de Ghandi", "Ilê Ayê" célèbrent la culture afro-brésilienne en défilant au son de leurs tambours.

À Rio de Janeiro, outre le carnaval de rue, le carnaval le plus célèbre du monde a lieu dans le "Sambódromo", où se déroule le défilé des écoles de samba, véritable spectacle visuel et sonore.

Apothéose de l’esprit brésilien, le carnaval est l’un de ces événements que l’on ne comprend que lorsqu’on le vit.  Attention ! Les prix grimpent à cette période, ce qui n’empêche pas les hôteliers de faire le plein et d’obliger le plus souvent à réserver plusieurs mois à l’avance un nombre minimum de 5 à 7 nuits….

POURBOIRES

Si le pourboire n’est pas obligatoire et dépend de votre appréciation, il est d’usage d’en donner un quand on est satisfait des prestations.

Sachez que le pourboire est un « plus », en aucun cas il ne se substitue au salaire du personnel.

A titre indicatif, nos voyageurs ont l’habitude de donner au minimum l’équivalent (par personne et par jour) de :

  •  1 € à 2 € pour les chauffeurs
  •  4 € à 6 € pour les guides

En ce qui concerne le personnel local (porteurs, serveurs,…), les usages sont très variables.

Dans tous les cas, il est recommandé de caler le montant du pourboire que vous souhaitez donner au niveau de vie du pays, comme nous le faisons en France (le prix d’un paquet de cigarettes de marque locale, d’une bière, d’un soda ou d’un repas peut vous donner un aperçu de l’économie locale)

QUELQUES BONNES MANIERES

Les Brésiliens sont décontractés et informels. Côté vestimentaire, surtout sur les côtes, les tenues légères, mais décentes, n’ont rien de provoquant. Les Brésiliens, quel que soient leur âge et leur corpulence, ne cherchent pas à cacher leur corps.
La ponctualité est très relative, qu´il s´agisse de rendez–vous ou d´horaires d´ouverture de musées ou d´églises. Il faut être patient : les queues peuvent être longues à la poste, à la banque…

LEXIQUE

Bom dia

Bonjour (s’utilise le matin)

Boa tarde

Bonjour (s’utilise l’après-midi)

Boa noite

Bonsoir

Por favor

S’il vous plaît

Obrigado /Obrigada

Merci (pour les femmes)

Com licença

Excusez-moi

Me desculpe

Je suis désolé(e)

Como vai ?

Comment ça va ?

Tudo bem

Ca va bien

Quanto custa ?

Combien ça coûte ?

Eu gostaria de ir para…

Je voudrais aller à….

Que horas sao ?

Quelle heure est-il ?

A que horas abre ?

Quelles sont les horaires d’ouverture ?

Fala francês ?

Parlez-vous français ?

A conta por favor

L’addition, s’il vous plaît

Onde é o banheiro ?

Où sont les toilettes ?

Sim / Nao

Oui / Non

BIBLIOGRAPHIE

Guides de voyage

  • Guide Lonely Planet Brésil
  • Guide du routard Brésil
  • Guide de l’Etat du Monde Brésil
  • Guide Bleu Evasion

Livres et romans

  • «L'Amazone, un géant blessé », d'Alain Geerbrant (Gallimard – 1988)
  • «Orénoque-Amazone», d'Alain Geerbrant (Gallimard – 1992)
  • «Tristes tropiques» de Claude Lévy-Strauss (Pocket – 2001)
  • «Bahia de tous les saints», de Jorge Amado (Gallimard – 1981)
  • « Embrouille», de Chico Buarque (Gallimard – 1997)
  • «Court circuit», de Chico Buarque (Gallimard – 1997)
  • «Aberration», de Bernardo Carvalho (Rivages – 1997)
  • «Rouge Brésil», de Jean-Christophe Ruffin – Prix Goncourt 2001 (Gallimard –2001)

Vaccinations

Avant tout voyage, merci de consulter votre médecin traitant ou les services médicaux spécialisés.

Le Centre de Vaccinations / Hôpital de l’Institut Pasteur.
209-211, rue Vaugirard - 75015 Paris.
Tél : 01 45 68 80 88
Stations de métro Volontaires (ligne 12) ou Pasteur (lignes 6 et 12), lignes de bus 39, 70, 89 (stations Volontaires, Vaugirard ou Sèvres - Lecourbe)

Centre de vaccinations / Hôpital Pitié-Salpêtrière
(Service des Maladies infectieuses et Tropicales)
Pavillon Laveran - 47, Boulevard de l'Hôpital - 75013 Paris
Prise de rendez-vous au 01 42 49 46 83

Il n’y a pas de vaccins obligatoires.

Comme pour tous les voyages, il est important d'être immunisé contre:

  • Diphtérie, tétanos et poliomyélite
  • Hépatite A (risque alimentaire)
  • Hépatite B (risque sexuel, et sanguin)

et moins systématiquement et en fonction des risques personnels d'exposition:

  • Typhoïde (risque alimentaire)
  • Rage pour les séjours aventureux, et pour les résidents, surtout les enfants
  • Encéphalite japonaise (à faire faire dans un centre de vaccinations agréé), pour les séjours de plus d´un mois en zone rurale, en période de mousson.
  • Méningite A+C en cas de risque épidémique.

Paludisme

Si un traitement anti - paludéen est fortement recommandé dans tout le pays en général et encore plus dans les zones de forêt (Zone 3 : LARIAM ou MALARONE), n’oubliez pas qu’il est également préconisé de prendre les mesures de prévention contre les piqûres de moustiques : répulsifs efficaces, vêtements couvrants, moustiquaires... Et ceci d'autant plus que ces mesures vous protègeront d'autres affections (comme la dengue en recrudescence).

Epidémiologie

Les informations épidémiologiques (Epizootie de grippe aviaire, Chikungunya, Grippe A…) sont régulièrement mises à jour sur les sites :

  • du ministère de la Santé : www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr
  • de l’Institut de veille sanitaire : www.invs.sante.fr
  • de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr
  • de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) : www.who.int

Pharmacie

Pensez à prévoir une petite pharmacie personnelle :

  • Médicaments habituels (si vous êtes en cours de traitement)
  • Anti-inflammatoire (Aspirine, Doliprane ou Ibuprofène)
  • Crème solaire, Biafine,
  • Elastoplast, tricostéril…
  • Collyre neutre
  • Anti-diarrhéique et antiseptique intestinal (Imodium, Ercefuril…)
  • Pommade cicatrisante et antiseptique local

Sur place

En cas de problème grave sur place, difficile à résoudre par l'intermédiaire de votre organisme d'assistance, vous pouvez prendre contact avec les services de l'Ambassade de France :

DOUANES

Pas de restrictions particulières

FORMALITES

Si vous êtes Français ou ressortissant d'un des pays de la Communauté Européenne vous n'avez pas besoin de visa pour un séjour de moins de trois mois.

 Il vous suffit de présenter :

  • votre passeport qui doit avoir une validité égale ou supérieur à six mois après votre date de retour
  • votre billet d'avion A/R

SECURITE

Il y a du vrai et du faux dans ce qu’on peut lire ou entendre sur l’insécurité au Brésil. Dans toutes les grandes villes, le touriste peut être victime de vol à la tire et de braquage. Il faut rester vigilant et respecter certaines consignes (éviter les signes extérieurs de richesse, comme bijoux et vêtements de marque, appareils photos et caméscopes,  être vigilant lors du retrait d’argent liquide ou quand vous payez avec une carte de crédit, ne pas aller dans les favelas, circuler en voiture vitres et portières fermées…)

Vous trouverez sur le site du ministère des Affaires Etrangères des conseils et avis à jour relatifs à la sécurité des Français en voyage au Brésil :

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/bresil/

En cas de problème grave sur place, difficile à résoudre par l'intermédiaire de votre organisme d'assistance, vous pouvez prendre contact avec :

Ambassade de France à Brasilia :
SES - Avenida das Naçoès - Lote 04 - Quadra 801Brasilia - DF
Tel : +55 61 3222 3999
En cas d'urgence : +55 61 32 22 39 20
Courriel : france@ambafrance-br.org
Site Web : http://www.ambafrance-br.org

Consulat général de France à Sao Paulo :
Avenida Presidente Antonio Carlos 582002010 RJ Rio de Janeiro
Tel : +55 21 39 74 66 99
Urgences (en dehors des heures ouvrables) : +55 21 9 81 21 26 28
Site Web : http://riodejaneiro.ambafrance-br.org/

Consulat général de France à Rio de Janeiro :
Avenida Paulista 1842 - Torre Norte - 14 andar01310-923 SP São Paulo
Tel : +55 11 33 71 54 00
Courriel : cgfsaopaulo@yahoo.fr
Site Web : http://saopaulo.ambafrance-br.org/