Géorgie

Circuits et voyages Géorgie

Terre Voyages

Votre conseiller

CONTACTER BEATA

votre spécialiste Géorgie
au 01 44 32 12 84

Demande de devis

Très investis sur les destinations que nous
proposons, c'est en véritable expert que nous
vous proposons nos conseils et services

Faire ma demande de devis

Information pays

Pour voyager l'esprit tranquille

NOM : GEORGIE

SUPERFICIE : 69 700 km2

POPULATION : 3 729 500 hab.

DENSITE : 67 hab./km2

CAPITALE : Tbilissi

NATURE DU REGIME : République 

CHEF DE L’ETAT : Guiorgui Margvelachvili

LANGUE OFFICIELLE : Géorgien

MONNAIE : Lari géorgien (GEL)

FUSEAU HORAIRE : GMT +4 c'est-à-dire qu’il y a 3h de plus par rapport à la France.

RELIGION : Christianisme

RESSOURCES PRINCIPALES : Le cuivre, le manganèse et le charbon constituent l’essentiel des ressources naturelles du pays, auxquelles il faut ajouter une hydrographie qui permet une importante production électrique. L’agriculture peine à dépasser le cadre national. La base industrielle est étroite (mines, mécanique, engrais…). Les services connaissent en revanche un essor appréciable et l’aide internationale a contribué à la stabilisation du système financier. 

GEOGRAPHIE

La Géorgie, l’un des trois pays de Transcaucasie. C’est une espèce d’entonnoir posé à l’est de la mer noire. A l’ouest, une plaine triangulaire profonde, la Colchide, qu’encadrent le Grand Caucase au nord et le Petit Caucase au sud, ces chaînes imposantes sont reliées entre elles au centre du pays par les monts du Likhi ; à l’est, plaines (vallées du Mtkvari/Koura, de l’Iori et de l’Alazani) et plateaux étroits, orientés nord-ouest sud-est. La passe de Sourami (949 m) dans le Likhi relie les parties ouest et est du pays. La Géorgie est dotée d’un réseau hydrographique intéressant, que dominent le Mtkvari, qui passe à Tbilissi, à l’est et le Rioni à l’ouest.

CLIMAT

Sa géographie donne à la Géorgie des conditions climatiques contrastées. A l’ouest, la mer Noire fait office de régulateur : hivers cléments, d’autant que le Grand Caucase bloque l’air froid venu du nord, et étés doux ; mais la région est assez humide, on ne peut pas tout avoir. Vers l’est, l’air est plus sec et les écarts de température se creusent. Ce schéma est à corriger en montagne par les conditions particulières de l’altitude (froid en hiver, fraîcheur en été). A Soukhoumi, sur la côte, la moyenne des maximales/minimales en janvier est de 9°/2°, en mai 21°/13°, en août 28°/20°, en octobre 21°/13° et à Tbilissi pour les mêmes mois : 7°/-1°, 24°/12°, 30°/18° et 20°/9°. 

FAUNE ET FLORE

La Géorgie abritait autrefois une population de loups, d'ours bruns et de lynx particulièrement importante. Aujourd'hui, celle-ci a fortement diminué mais certaines espèces restent encore bien présentes sur le territoire. Écureuils, cerfs et renards cohabitent dans les forêts mixtes de feuillus. Chamois, bouquetins et mouflons peuplent le haut des alpages, tandis qu'un peu partout, vit une faune ornithologique particulièrement riche. On peut également, entre autres espèces, observer le faucon pèlerin, le vautour fauve, le busard mais aussi le vautour noir d'Eurasie ou l'aigle royal. Le littoral accueille quant à lui des colonies de pélicans et de cigognes. Par ailleurs, le célèbre faisan de Colchide a été nommé en raison de sa découverte dans l'ouest du pays. La Géorgie compte de nombreux parcs et réserves naturels abritant des espèces végétales d'une grande diversité. Parmi eux, Borjomi (la réserve de l'Est), le parc national Kharagaouli, ou le site protégé d'Eroutchétie. Le climat et le relief étant différents d'une région à l'autre, la flore s'est adaptée et varie en fonction du milieu. C'est pourquoi on peut apercevoir, aussi bien des forêts de feuillus composées de châtaigners, de chênes, de hêtres et d'érables, que des forêts mixtes et de conifères, en altitude. Sur le littoral de la mer Noire, on a l'occasion de voir essentiellement des plantes exotiques. La Géorgie est également la terre de plus de 6 330 variétés de champignons. Officiellement, la flore géorgienne comprend entre 4 200 et 4 500 espèces vasculaires, 675 types de mousses, 738 lichens et 1 763 algues.

ENVIRONNEMENT

Le pays a des frontières communes terrestres avec quatre pays : la Russie au nord (723 km), l'Azerbaïdjan à l'est (322 km), l'Arménie au sud (164 km) et la Turquie au sud-ouest (252 km). À l'ouest, le pays est bordé par la mer Noire.

HISTOIRE

La Géorgie comporte une très longue histoire qui s'étend sur plusieurs millénaires et siècles, dont certains furent très décisifs dans l'histoire régionale. Un des berceaux de la civilisation auprès de la Mésopotamie et de l'Égypte, son sol a accueilli les premiers hominidés connus du monde hors de l'Afrique il y a plus de 1,5 million d'années et développa très tôt de nombreuses cultures qui s'étendirent jusqu'à ses voisins. Désirée pour sa position stratégique depuis la naissance de la nation durant l'Antiquité, la Géorgie ne fut pendant très longtemps qu'un prétexte de dispute entre les superpuissances qui l'entouraient, de l'Empire hellénistique à la Russie, en passant par les royaumes perses, les Arabes, l'Empire romain, lesTurcs, les Mongols et les Perses. Toutefois, aucun de ces facteurs ne fit perdre à la Géorgie son identité nationale qui ne fit que se renforcer dans les temps où on la réprimait.
Devenue chrétienne en 337 (prenant alors le titre de troisième nation à choisir le Christianisme comme religion d'État), la Géorgie antique, connue sous le nom d'Ibérie, fut divisée à la fin du vie siècle et éclata en plusieurs principautés qui furent réunifiées finalement au xie siècle sous le sceptre de Bagrat III. Peu à peu, le nouveau royaume de Géorgie se développa et atteint son apogée au xiiie siècle, sous les règnes des puissants monarques Georges III et sa fille Tamar. Toutefois, les invasions des ennemis étrangers achevèrent bientôt la gloire de la puissance caucasienne et plus rien n'empêcha la division en quatre entités différentes de la Géorgie à la fin du xve siècle.
Dès lors, les régions géorgiennes se retrouvèrent divisées dans les sphères d'influence de l'Empire ottoman et de la Perse séfévide. Cela créa un chaos dans le Caucase entier qui dut bientôt changer de camp pour se retrouver absorbé dans le globe impérial russe au xixe siècle. Après un siècle de développement culturel, la Géorgie retrouva son indépendance durant une courte période sous le nom éphémère de République démocratique de Géorgie, avant de tomber sous la domination de l'Union soviétique, dont elle fut l'une des 15 républiques. À l'époque connue pour avoir donné naissance au dictateur communiste Joseph Staline, les sentiments nationalistes furent durement réprimés par les autorités soviétiques, d'où la déclaration d'indépendance d'avril 1991. À cette époque, la Géorgie accéda à son autonomie suprême dans une grande période de troubles, à la fois victime des opposants anti-gouvernementaux et des séparatistes d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud, problèmes qui menèrent à la guerre civile dans les années 1990. Finalement, avec l'arrivée au pouvoir de Mikheil Saakachvili en 2004, le pays commença à se développer, mais fut brutalement arrêté lors d'un conflit avec la Russie en 2008.

POPULATION

Les Géorgiens sont 70,1% d’une population qui comprend une centaine de groupes ethniques. Les Arméniens sont 8,1% ; les Russes, 6,3% ; les Azéris, 5,7% ; les Ossètes, 3% ; les Grecs, 1,9% ; les Abkhazes, 1,8% ; etc. jusqu’aux Khevsours, Pchavs, Mingréliens et autres petites communautés culturelles.

SITUATION ECONOMIQUE

La Géorgie a fait le choix de développer une économie de marché ; cette évolution s’est faite sur un rythme (réformes et croissance : 7% du PIB en 2011) soutenu depuis le début des années 2000 (les tensions avec la Russie en 2008 et les répercussions de la crise mondiale l’impactant toutefois de façon négative). La corruption semble à peu près endiguée. Structure du PIB : services, 68,5% ; industrie, 22,7% ; agriculture, 8,8% (2011). 

HEURE LOCALE

GMT +4 c'est-à-dire qu’il y a 3h de plus par rapport à la France.

TELEPHONE

Pour passer vos appels :

- De France à l’Arménie
- De l’Arménie à la France : 

ELECTRICITE

220V/50Hz, ce sont les mêmes prises qu’en France.

SHOPPING

La corne à boire est un ustensile typique des banquets traditionnels, on peut y boire de l’Irouléguy ou du Gris de Moselle aussi bien que des vins géorgiens. Les icônes sont souvent très belles. Et les bonnets de feutre traditionnels seyants, comme les bijoux en cloisonné. Des modèles de la Toison d’or rappellent que c’est en Colchide que le bélier de Zeus, Chrysomallos, fut immolé par Phrixos.

PHOTOS ET FILMS

Il est conseillé de demander la permission pour prendre une photo.

CUISINE

Le cochon et le khatchapouri. Le premier est mis à toutes les sauces par la cuisine géorgienne, sur laquelle il exerce une espèce d’hégémonie. Qui ne doit pas pour autant faire oublier les autres viandes, les poissons ou les nombreux légumes et fruits qui y ont droit ce cité : la table de la soupra (le banquet traditionnel) est plantureuse et variée. Mais enfin, Sus scrofa domesticus pousse son groin partout. Le khatchapouri peut faire figure de plat national, c’est une galette au fromage, qui connaît de nombreuses variantes régionales et des degrés divers d’élaboration du stand de rue aux tables de restaurant. Mais le satsivi, dinde à la sauce aux noix, indispensable aux repas de fête, est aussi un plat-référence. Enfin, lorsque la soirée de la veille a été un peu trop arrosée (et avec les Géorgiens il faut être prêt à lever le coude, c’est même un devoir de courtoisie), l’antidote traditionnel est une soupe de tripes et d’ail, khachi… 

BOISSON

La Géorgie est de très ancienne tradition viticole. La Kakhétie est aujourd’hui la principale aire de production (mais pas la seule). Les vignerons ont recours à de nombreux cépages indigènes dont, en particulier, lesaperavi, qui donne des vins rouges, le rkatsiteli et le mtsvane, qui donnent des blancs. On produit aussi du marc (le chacha) et le kakhouri, un vin peu alcoolisé et très tannique, issu de la macération et de la fermentation de grappes entières dans des cuves d’argile. Sinon, bière, vodka, sodas et excellentes eaux minérales (Borjomi, Nabeghlavi, Likani…). Le café géorgien est préparé selon la méthode turque, mais en faisant bouillir le sucre, ce qui l’adoucit ; il fait partie des relations sociales. 

FETES

  • 1er janvier :              jour de l’an.
  • 7 janvier :                 Noël orthodoxe.
  • 19 janvier :               baptême du Christ.
  • 3 mars :                   fête des mères.
  • 8 mars :                   journée de la femme.
  • Avril-mai :               Pâques (mobile).
  • 9 avril :                     jour de l’Unité nationale.
  • 9 mai :                      fête de la Victoire sur le fascisme (1945).
  • 12 mai :                    fête de saint André, évangélisateur du Caucase.
  • 26 mai :                   fête nationale.
  • 28 août :                 dormition (assomption) de la Vierge.
  • 14 octobre :            commémoration de la construction de la cathédrale de Svetistskhoveli, première église de Géorgie.
  • 23 novembre :       fête de saint Georges, patron de la Géorgie.

POURBOIRES

Dans les restaurants, il est de coutume de laisser un pourboire de 10-15% de l'addition. 

LEXIQUE

Bonjour  / Au revoir :       Gamardjoba / nakhvamdis
Merci :                                  Gmadlobth
S’il vous plait:                     Thou chèidzlèba
Excusez moi  :                    Bodishi
Je veux...  :                           minda
Bière  :                                  Ludi ?
Combien ça coûte ? :        Ra ghirs?
Où se trouve? :                   Sad aris 
Où sont les toilettes ? :    Tualeti sad aris?
Je ne comprends pas :      Ar mesmis

Vaccinations

Avant tout voyage, merci de consulter votre médecin traitant ou les services médicaux spécialisés.

Le Centre de Vaccinations / Hôpital de l’Institut Pasteur.
209-211, rue Vaugirard - 75015 Paris.
Tél : 01 45 68 80 88
Stations de métro Volontaires (ligne 12) ou Pasteur (lignes 6 et 12), lignes de bus 39, 70, 89 (stations Volontaires, Vaugirard ou Sèvres - Lecourbe)

Centre de vaccinations / Hôpital Pitié-Salpêtrière
(Service des Maladies infectieuses et Tropicales)
Pavillon Laveran - 47, Boulevard de l'Hôpital - 75013 Paris
Prise de rendez-vous au 01 42 49 46 83

Il n’y a pas de vaccins obligatoires.

Comme pour tous les voyages, il est important d'être immunisé contre:

  • Diphtérie, tétanos et poliomyélite
  • Hépatite A (risque alimentaire)
  • Hépatite B (risque sexuel, et sanguin)

et moins systématiquement et en fonction des risques personnels d'exposition:

  • Typhoïde (risque alimentaire)
  • Rage pour les séjours aventureux, et pour les résidents, surtout les enfants
  • Encéphalite japonaise (à faire faire dans un centre de vaccinations agréé), pour les séjours de plus d´un mois en zone rurale, en période de mousson.
  • Méningite A+C en cas de risque épidémique.

Paludisme

Si un traitement anti - paludéen est fortement recommandé dans tout le pays en général et encore plus dans les zones de forêt (Zone 3 : LARIAM ou MALARONE), n’oubliez pas qu’il est également préconisé de prendre les mesures de prévention contre les piqûres de moustiques : répulsifs efficaces, vêtements couvrants, moustiquaires... Et ceci d'autant plus que ces mesures vous protègeront d'autres affections (comme la dengue en recrudescence).

Epidémiologie

Les informations épidémiologiques (Epizootie de grippe aviaire, Chikungunya, Grippe A…) sont régulièrement mises à jour sur les sites :

  • du ministère de la Santé : www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr
  • de l’Institut de veille sanitaire : www.invs.sante.fr
  • de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr
  • de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) : www.who.int

Pharmacie

Pensez à prévoir une petite pharmacie personnelle :

  • Médicaments habituels (si vous êtes en cours de traitement)
  • Anti-inflammatoire (Aspirine, Doliprane ou Ibuprofène)
  • Crème solaire, Biafine,
  • Elastoplast, tricostéril…
  • Collyre neutre
  • Anti-diarrhéique et antiseptique intestinal (Imodium, Ercefuril…)
  • Pommade cicatrisante et antiseptique local

Sur place

En cas de problème grave sur place, difficile à résoudre par l'intermédiaire de votre organisme d'assistance, vous pouvez prendre contact avec les services de l'Ambassade de France :

DOUANES

Pas de restrictions particulières.
 

FORMALITES

Passeport en cours de validité, valable six mois après la date de retour, pour les ressortissants français.
 

AVERTISSEMENT

Attention ! En Géorgie, l'importation de médicaments à base de codéine est strictement interdite.

SECURITE

Respectez les règles élémentaires de sécurité et vous n’aurez pas de problème.
Vous trouverez sur le site du ministère des Affaires Etrangères (www.dipomatie-gouv.fr) des conseils et avis à jour relatifs à la sécurité des Français en voyage en Géorgie.