Costa Rica

Circuits et voyages Costa Rica

Terre Latine

Votre conseiller

Virginie, votre spécialiste voyage
Contacter Maria

votre spécialiste Costa Rica
au 01 44 32 12 81

Demande de devis

Très investis sur les destinations que nous
proposons, c'est en véritable expert que nous
vous proposons nos conseils et services

Faire ma demande de devis

Information pays

Pour voyager l'esprit tranquille

NOM : Costa Rica

SUPERFICIE : 51100 km² soit 1/10e de la France

POPULATION : 4 890 751 habitants (2017)

DENSITE : 92 hab. /km2

CAPITALE : San Jose

NATURE DU REGIME : République démocratique unitaire

CHEF DE L’ETAT : M. Luis Guillermo

LANGUE OFFICIELLE : Espagnol

MONNAIE : Le Colon costaricien (CRC)

FUSEAU HORAIRE : UTC - 6

RELIGION : catholiques (76%), protestants et évangélistes (16%), autres (8%)

REVENU ANNUEL MOYEN : Il s'élève à 8740 $

RESSOURCES PRINCIPALES : Le café est une des principales richesses du Costa Rica. On le cultive sur les plateaux du centre du pays. La banane représente la deuxième culture importante, cultivée sur les côtes.
D'autres productions agricoles sont à noter : l'ananas, le cacao, la canne à sucre, et dans une moindre mesure, le maïs, le riz, le tabac et le coton. Cependant, les industries se développent très rapidement, en particulier les industries de microcomposants, textiles et de construction.Un autre secteur en grand essor est celui du tourisme.

GEOGRAPHIE

Ce petit pays qui représente seulement 1/10ème de la France (51 100 km²) est bordé à l'est par l'océan Atlantique et à l'est par le Pacifique. Il s'étend sur 464 km du nord au sud et 259 km d'est en ouest.
Malgré sa petite superficie, il offre une multitude de paysages et de climats. Ses parcs et réserves naturelles occupent près d'un tiers du pays. Plusieurs chaînes de volcans le composent dont 5 sont encore en activité (l'Irazu, le Poas, le Rincon de la Vieja, le Miravalles, l'Arenal).
La Vallée Centrale située entre les montagnes au cœur du pays représente 3000 km² de terres fertiles où se trouvent la plupart des cultures du Costa Rica (café, cannes à sucre...). Il existe aussi des régions beaucoup plus sèches : le Guanacaste au nord-ouest, les Caraïbes à l'est et les plaines marécageuses au nord. Le pays possède des frontières communes avec le Nicaragua au nord et le Panama au sud.

CLIMAT

Le Costa Rica offre un climat tropical qui comporte 2 saisons : la saison sèche et la saison verte.
• Saison sèche : du mois de décembre au mois d'avril. Tandis qu'il fait chaud et sec dans les régions de l'est et le long de la côte Pacifique, les pluies se font plus rares sur la côte Caraïbe.
• Saison verte : entre les mois de mai et novembre, il pleut davantage mais les températures restent toujours très agréables. Cela survient sous forme d'orages plutôt en fin d'après-midi et peut durer entre 1 et 3h. Par conséquent, la nature prend ses plus belles couleurs et recèle de jolis trésors qui feront le bonheur des photographes et amateurs de botanique. Le soleil continue de briller en journée et offre de belles perspectives de farniente. C'est aussi la période où les vagues sont les plus importantes, faisant la joie des surfeurs.
• Températures : quelle que soit la saison où l'on se rend au Costa Rica, les températures sont sensiblement identiques, oscillant entre 25 et 35°C dans les basses terres (Guanacaste, nord du pays, péninsules d'Osa et de Nicoya, côtes Caraïbe et Pacifique). Dans les hautes terres (Vallée Centrale, cordillères), elles sont plus fraîches et peuvent descendre proche de 0°C sur les plus hauts sommets.
• Températures maritimes : la mer offre, tout au long de l'année, de belles opportunités de baignades, entre 23 et 30°C.

FAUNE ET FLORE

Le Costa Rica abrite 26 parcs nationaux, des réserves biologiques, des réserves forestières, des refuges nationaux et des zones protégées. C’est un pur paradis sauvage
Le Costa Rica renferme, à lui seul, 5% de la biodiversité mondiale. Les parcs et les réserves ont trouvé refuge dans la cordillère de la Talamanca.
Le Costa Rica a élu en 1959 son arbre national, le guanacaste. Selon les saisons il apporte à la nature des ressources importantes. Il peut atteindre jusqu’à 15 mètres de hauteur et le diamètre de son tronc peut aller jusqu’à 4 mètres. Il a une durée de vie d’environ 70 ans mais il est menacé par son excellente qualité de bois pour la fabrication des meubles de luxe.
Grace aux méthodes employées et à une politique exemplaire sur la biodiversité du Costa Rica, le pays accueille une faune très variée. C’est une des plus riches du monde. Le Costa Rica abrite environ 2000 espèces de mammifères, 180 espèces d’amphibiens, 220 espèces de reptiles, 850 espèces d’oiseaux, 34000 espèces d’insectes et 12000 plantes et arbres. Le Costa Rica a regagné une superficie forestière de 10%. 26 000 km² sont boisés.

ENVIRONNEMENT

Le pays accorde beaucoup d’importance à la préservation de son environnement. Il se place dans la liste des 20 pays ayant la plus vaste biodiversité et possède plus de 4% de la biodiversité mondiale.
Le Costa Rica protège plus de 26% de son territoire terrestre et plus de 9% de son territoire maritime, en zones écologiques protégées. Le pays démontre un profond et croissant engouement pour la protection de l’environnement.
Toute cette richesse environnementale est due à sa position géographique, à ses deux côtes et à son paysage montagneux qui fournissent des microclimats essentiels à l’existence de son écosystème unique, abritant plus de 500 000 espèces dont 300 000 sont des insectes.

HISTOIRE

1502 : Christophe Colomb découvre l'Ile d'Uvita au large de Limon

1519. : Arrivée des premiers colons espagnols dans le golfe de Nicoya

1737 : Fondation de San José

1821 : Le Costa Rica devient une république indépendante

1824 : La région Nicoya - Guanacaste se sépare du Nicaragua et rejoint le Costa Rica

1940 : Le Costa Rica déclare la guerre à l'Allemagne

1963 : Eruption du volcan Irazu qui va durer 2 ans

1987 : Oscar Arias reçoit le prix Nobel de la paix

2006 : Oscar Arias est élu président de la République

2014 : Luis Guillermo Solis est élu président de la République (Parti d'Action Citoyenne – social-démocrate)

POPULATION

Les "Ticos", les habitants du Costa Rica sont pour la plupart des métis d'origines espagnoles et indiennes. On relève quelques 4 % de noirs, plus de 12% de blancs, à peine 1% d'asiatiques et 1% d'amérindiens.
Les indiens, Guatusos, Bribis, Cabecares, Terrabas, Borucas et Guaymies, vivent pour la plupart dans les 22 réserves indigènes ou dans les provinces de la côte.

SITUATION ECONOMIQUE

Le Costa Rica présente une situation économique enviable en Amérique centrale, où il a longtemps constitué un pôle de stabilité. Il s’est doté d’un système de protection sociale de haut niveau et a réussi à réduire fortement la pauvreté (le PIB par habitant est un des plus élevés d’Amérique latine : 10 672 $ par an). Le niveau général d’éducation et la qualification de la main d’œuvre costaricienne sont le principal avantage comparatif de ce pays dans la région.
Le Costa Rica représente également la première destination touristique de l’isthme (2,5 millions de visiteurs, 25 % de la région). Ce pays a su valoriser ses ressources écologiques : il renferme 6 % de la biodiversité planétaire et 25 % de son territoire est classé en zone protégée.

HEURE LOCALE

Décalage horaire GMT/UTC : - 6h

MONNAIE ET CHANGE

La monnaie au Costa Rica est le colon (CRC)
1 EUR = 673 colones (16/10/2017)
- Prévoyez des dollars en espèces : notamment des petites coupures pour les pourboires et les règlements des activités, par exemple dans les zones reculées du pays. Souvent, la monnaie vous sera rendue en colones.
- Retirez des colones pour régler les petites dépenses de la vie courante en monnaie locale (bouteille d’eau, taxis, repas dans un restaurant local). Privilégiez les banques publiques du Costa Rica, la Banco del Costa Rica ou la Banco Nacional : elles de prélèvent aucune commission font le change de monnaie selon le taux du jour. Les distributeurs sont présents dans les principales villes du Costa Rica, vous aurez du mal à en trouver dans certaines régions plus isolées.
- Si vous souhaitez changer vos euros sur place, évitez de le faire à l’aéroport ou à l’hôtel et préférez les banques (n’oubliez pas votre passeport, obligatoire pour une opération de change).
- Evitez de régler par carte bancaire, ces opérations étant soumises à commissions.

LANGUE

L’Espagnol est la langue officielle parlée par 100 % de la population. On parle aussi beaucoup l’anglais, surtout sur la côte Pacifique, prisée par les américains.

TELEPHONE

Pour passer vos appels :

  • Pour joindre le Costa Rica depuis la France : 00506 + le numéro à 8 chiffres du correspondant
  • Du Costa Rica vers la France : 0033+ le numéro du correspondant à 9 chiffres, sans le 0 initial

Le pays dispose d’un bon réseau de téléphonie mobile et les opérateurs varient selon régions.
Dans les villes importantes ou lieux touristiques, vous n'aurez aucun mal à trouver des « cyber café » et on trouve de plus en plus de lieux proposant le wifi, en particulier dans les hôtels d'un certain niveau et les cafés.

ELECTRICITE

Au Costa Rica l’électricité est en 110 volts. Les prises de courant sont différentes de celles de l’Europe. Il vous faudra un adaptateur de type A avec deux fiches plates parallèles.

SHOPPING

Son artisanat majeur : le bois travaillé, ses poteries traditionnelles avec ses bols, vases, statuettes et masques (écomusée de la céramique Chorotega à San Vicente), ses produits locaux tels que le café et le chocolat (plantation Don Juan Coffee à Santa- Elena), ses bijoux faits de produits végétaux tels que la coco et les graines, les hamacs, les paréos. Profitez d’une de vos escapades dans les marchés locaux pour vous procurer ses merveilles.

CUISINE

La cuisine costaricienne est copieuse. Le plat phare est le gallo pinto (plat de riz mélangé à des haricots, légumes, coco, accommodée de morceaux de viande ou d’un œuf), puis le plat traditionnel le casado (riz, haricots, crudités accompagné d’un morceau de viande ou de poisson), le ceviche (poissons marinés dans du jus de citron vert), les empanadas (chaussons farcis à la viande), les tacos, nachos et burritos qui se dégustent à pleine main. Pour les desserts : l’arroz con leche (riz au lait), le gateau tres leches.

BOISSONS

El cafecito (café au lait), las batidas (jus de fruits frais mélangé à du lait), los jugos (jus de fruits), el guaro (alcool de canne à sucre).

FETES

Les fêtes, festivals et événements incontournables et insolites à ne pas manquer :
- Semaine sainte : du 9 au 16 avril
- Fête de Juan Santamaria : le 11 avril
- Pâques : du 14 au 16 avril
- Fête de San Isidro Labrador : le 15 mai
- Dia del Arbol (jour de l’arbre) : le 15 juin
- Fête de la Vierge de la mer à Puntarenas : le 15 juillet
- Fête de l’annexion de Nicoya : le 25 juillet
- Fête de la Vierge des anges ou Vierge noire : le 2 août
- Fête de l’indépendance : le 15 septembre
- Carnaval de Limon : octobre
- Dia de la raza( jour de l’hispanité) : le 12 octobre
- Nuit des sorcières (noche de brujas) à Escazu : le 31 octobre
- Fête des Negritos ( Fiesta de los Negritos) dans la province de Puntarenas : décembre
- Fête de l’immaculée Conception : le 8 décembre
- Fiesta de la Yeguita à Nicoya : le 12 décembre
- Noël : le 25 décembre
- Carnaval de San José : décembre
- Festival des Diablotins (Fiesta de los Diablitos) à Boruca : décembre- janvier
- Fête des conducteurs de chars à bœufs à Escazu : mars
- Fête d San José : mars
- Earth Hour : mars

POURBOIRES

Si le pourboire n’est pas obligatoire et dépend de votre appréciation, il est d’usage d’en donner un quand on est satisfait des prestations.
Sachez que le pourboire est un « plus », en aucun cas il ne se substitue au salaire du personnel.
A titre indicatif, nos voyageurs ont l’habitude de donner au minimum l’équivalent (par personne et par jour) de :

  • 10 à 15 USD pour les guides et chauffeurs
  • 3 à 10 USD pour un guide local
  • 100 à 200 colons par bagage porté par le personnel des hôtels ou les porteurs des aéroports

QUELQUES BONNES MANIERES

Vous le constaterez très rapidement: les costariciens sont extrêmement chaleureux, souriants, et toujours prêts à aider.
Dans les boutiques, à l'hôtel, au restaurant, et même dans l'ascenseur, il est courant de ne pas se limiter à un simple bonjour, mais de rajouter un "comment allez-vous", auquel il serait impoli de ne pas répondre, et ce indépendamment de la région dans laquelle vous vous trouvez.
Ils sont généralement assez tactiles : pour saluer, les hommes et les femmes se font la bise (un bisou seulement, si vous vous lancez pour deux vous risquez de surprendre "ah, ces français"), idem pour les femmes, et deux hommes se saluent généralement d'une franche accolade (virile) doublée d'une poignée de main.

LEXIQUE

Oui : Si
Non : No
Bonjour : Hola
Le matin : Buenos días
L'après-midi : Buenas tardes (ou tout simplement "Buenas")
Le soir : Buenas noches
Au revoir : Hasta luego
Merci : Gracias
S'il-vous-plait : Por favor
De rien : De nada
Enchanté : Mucho gusto
Excusez-moi (pour passer devant quelqu'un) : Permiso
Exusez-moi (pour demander une information par ex.) : Perdón
Excuse-moi (pour demander des excuses) : Disculpe
Je voudrais (...) : Quiero (...) por favor

BIBLIOGRAPHIE

Guides de voyage

  • Guide du Routard Costa Rica- édition 2017
  • Guide Lonely Planet Costa Rica - édition 2017

Livres et romans

  • Un été rouge (Verano rojo) de Daniel Quiros - l’Aube noire- édition 2010
  • Pour enfants : La jungle de Tatsuhide Matsuoka - Archimède (l’école des loisirs) - édition 1996

Vaccinations

Avant tout voyage, merci de consulter votre médecin traitant ou les services médicaux spécialisés.

Le Centre de Vaccinations / Hôpital de l’Institut Pasteur.
209-211, rue Vaugirard - 75015 Paris.
Tél : 01 45 68 80 88
Stations de métro Volontaires (ligne 12) ou Pasteur (lignes 6 et 12), lignes de bus 39, 70, 89 (stations Volontaires, Vaugirard ou Sèvres - Lecourbe)

Centre de vaccinations / Hôpital Pitié-Salpêtrière
(Service des Maladies infectieuses et Tropicales)
Pavillon Laveran - 47, Boulevard de l'Hôpital - 75013 Paris
Prise de rendez-vous au 01 42 49 46 83

Il n’y a pas de vaccins obligatoires.

Comme pour tous les voyages, il est important d'être immunisé contre:

  • Diphtérie, tétanos et poliomyélite
  • Hépatite A (risque alimentaire)
  • Hépatite B (risque sexuel, et sanguin)

et moins systématiquement et en fonction des risques personnels d'exposition:

  • Typhoïde (risque alimentaire)
  • Rage pour les séjours aventureux, et pour les résidents, surtout les enfants
  • Encéphalite japonaise (à faire faire dans un centre de vaccinations agréé), pour les séjours de plus d´un mois en zone rurale, en période de mousson.
  • Méningite A+C en cas de risque épidémique.

Paludisme

Si un traitement anti - paludéen est fortement recommandé dans tout le pays en général et encore plus dans les zones de forêt (Zone 3 : LARIAM ou MALARONE), n’oubliez pas qu’il est également préconisé de prendre les mesures de prévention contre les piqûres de moustiques : répulsifs efficaces, vêtements couvrants, moustiquaires... Et ceci d'autant plus que ces mesures vous protègeront d'autres affections (comme la dengue en recrudescence).

Epidémiologie

Les informations épidémiologiques (Epizootie de grippe aviaire, Chikungunya, Grippe A…) sont régulièrement mises à jour sur les sites :

  • du ministère de la Santé : www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr
  • de l’Institut de veille sanitaire : www.invs.sante.fr
  • de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr
  • de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) : www.who.int

Pharmacie

Pensez à prévoir une petite pharmacie personnelle :

  • Médicaments habituels (si vous êtes en cours de traitement)
  • Anti-inflammatoire (Aspirine, Doliprane ou Ibuprofène)
  • Antibiotique large spectre
  • Crème solaire, pommade coup de soleil (Biafine)
  • Set de bandages, sparadrap, ciseaux (Elastoplast, tricostéril…)
  • Collyre neutre
  • Anti-diarrhéique, désinfectant intestinal, régulateur digestif (Imodium, Ercefuril…)
  • Pommade cicatrisante et antiseptique local
  • Pommade anti-démangeaisons, désinfectant pour plaies (Hexomédine)

Sur place

En cas de problème grave sur place, difficile à résoudre par l'intermédiaire de votre organisme d'assistance, vous pouvez prendre contact avec les services de l'Ambassade de France :

DOUANES

La taxe de sortie du pays (vols internationaux) est de 29 $ payables par carte, en dollars ou en colons.

FORMALITES

Si vous êtes ressortissant français, vous n'avez pas besoin de visa pour des séjours touristiques de moins de 90 jours. Vous devez disposer d’un passeport avec une validité minimale d’un jour au-delà de la date prévue de sortie du Costa Rica (6 mois si vous transitez par les Etats Unis) et disposer d’un billet aller/retour ou d’un billet vers une autre destination. Le cas échéant, il peut leur être demandé de prouver qu’ils disposent des ressources suffisantes pour la durée de leur séjour.
Attention en cas de transit : certains pays exigent une validité d’au moins 6 mois pour pouvoir voyager ou transiter par leur territoire, les Etats Unis par exemple, en plus du formulaire obligatoire ESTA à remplir et à payer en ligne : https://esta.cbp.dhs.gov/

SECURITE

Le Costa Rica est aujourd’hui pays assez sûr. Comme partout dans le monde, le voyageur doit néanmoins appliquer et suivre des règles de base de sécurité.
Pour plus d’informations veuillez-vous diriger sur le site :
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/costa-rica/#securite