Arménie

Circuits et voyages Arménie

Terre Voyages

Votre conseiller

CONTACTER BÉATA
au 01 44 32 12 84

Demande de devis

Très investis sur les destinations que nous
proposons, c'est en véritable expert que nous
vous proposons nos conseils et services

Faire ma demande de devis

Information pays

Pour voyager l'esprit tranquille

NOM : ARMENIE

SUPERFICIE : 29 743 km²

POPULATION : 3 360 000 hab.

DENSITE : 112 hab. /km²

CAPITALE : Erevan

NATURE DU REGIME : République

CHEF DE L’ETAT : Serge Sargsian

LANGUE OFFICIELLE : Arménien

MONNAIE : Le dram (AMD)

FUSEAU HORAIRE : GMT +4 c'est-à-dire qu’il y a 3h de plus par rapport à la France.

RELIGIONS PRINCIPALES : Christianisme

RESSOURCES PRINCIPALES : L’Arménie est un pays riche en ressources naturelles minières, notamment le cuivre, le zinc. Son sol recèle d'importants gisements de pierre ponce, de marbre, de tuf, de perlite, de pierre calcaire, de basalte et de sel existe. Les gisements de pierres précieuses et semi-précieuses sont également abondants.

GEOGRAPHIE

L’Arménie fait transition entre les hautes montagnes du Caucase et les chaînes semi-désertiques du nord de l’Iran. On parle de Petit Caucase. Une évidence s’impose : la montagne est partout (ou presque) !
Situé au point de rencontre des plaques eurasienne, anatolienne et arabique, l'Arménie est soumise aux caprices des mouvements tectoniques. Les séismes sont récurrents, le dernier d’importance (6,9 sur l’échelle de Richter) ayant fait 25 000 à 30 000 morts en 1988, rasant pour l’essentiel les villes de Léninakan (maintenant Gyumri) et Spitak.
Les massifs volcaniques ponctuent les plissements : celui de l’Aragats (4 090 m) marque le point culminant de l’Arménie depuis que le mont Ararat a été abandonné à la Turquie par le jeune URSS. Néanmoins emblématique, à tel titre qu’il apparaît sur les armoiries de l’Arménie, il dresse à 5 137 m son cône majestueux, au sommet constamment englacé.

CLIMAT

L’Arménie est soumise aux rigueurs d’un climat continental, avec des écarts de température importants entre l’été et l’hiver, accrus par les variations d’altitude.
En plein été, le soleil brille sans discontinuer (orages mis à part), et le mercure affiche chaque jour des températures supérieures à 30 °C, et même souvent proches de 40 °C. Un vrai bain de chaleur.
En hiver, il fait - 3 °C en moyenne à Erevan en janvier, et à Gyumri, au nord-ouest du pays, la nuit, en plein hiver, il fait aussi froid qu’à Moscou !

FAUNE ET FLORE

Avec 17 zones de végétation, la variété de la vie végétale est vraiment étonnante. Le pays a tout, depuis la brousse semi-déserte jusqu'aux forêts à feuilles caduques et aux conifères ; des marais grouillant de faune et flore aquatiques, et des régions sub-tropicales aussi bien au nord qu'au sud, jusqu'aux prairies alpines couvertes de fleurs sauvages. Même en plein été, à quelques kilomètres du Mont Aragats, la terre se couvre de couleurs, et l'air frais de la montagne joue avec les coquelicots, les bleuets, les orchis, les iris et les glaïeuls.
La faune en Arménie est riche de sangliers, de porcs-épics, de lézards, de serpents, de nombreuses espèces d'oiseaux, d’ours, de loups, de barbe de chèvre de race blanche, de mouflons arméniens (moutons) et de léopards. L’Arménie est un domaine important pour les espèces migratrices d’animaux, environ 350 différents oiseaux des espèces ont été enregistrés dans le pays. L’un des animaux domestiques originaires est le mouflon, l'ancêtre des moutons domestiques.

ENVIRONNEMENT

Entre les principales montagnes s’étendent de hautes plaines oscillant entre 1 500 et 2 000 m d’altitude. Au nord-est, une faille a formé la profonde dépression occupée par le lac Sevan (1 257 km²), trois fois plus grande que le lac Léman. La pluviométrie étant peu élevée, les cours d’eau se résument surtout à des torrents et petites rivières dont les crues ont creusé au fil du temps de profonds canyons (Debed par exemple). Seul l’Araxe prend des airs de fleuve (994 km). Né en Turquie, il marque la frontière avec ce pays avant de poursuivre sa route vers l’Azerbaïdjan et la mer Caspienne.

HISTOIRE

Comme pour tous les pays très anciens, les origines de l’Arménie sont mal connues. Selon la tradition biblique, les Arméniens seraient les descendants de Hayk, arrière-arrière-petit-fils de Noé, dont l’arche aurait échoué sur le mont Ararat après le Déluge. En l’honneur de leurs légendaires ancêtres, les Arméniens appellent depuis leur pays Hayastan, ou “terre de Hayk”. Les Arméniens sont mentionnés pour la première fois chez les Grecs au VIe siècle av. J.-C. comme tribu vivant dans la région du lac de Van.
Les hauts-plateaux arméniens situés au nord du Croissant fertile étaient habités de longue date. Les historiens estiment que les avancées technologiques locales en matière d’exploitation minière, de chimie et de métallurgie ont grandement contribué à l’établissement de cette civilisation. Du fait de routes d’invasion ouvertes dans quatre directions, les premiers rois arméniens ont dû lutter de façon intermittente contre la Perse et les puissances méditerranéennes. Ainsi, les cultures grecque et romaine se sont mêlées à la religion perse et au zoroastrisme.
Au Ier siècle av. J.-C., les frontières de l’Arménie atteignirent leur plus vaste étendue. Les victoires de Tigrane II le Grand sur les Séleucides lui apportèrent des territoires allant du Liban actuel à la Syrie et à l’Azerbaïdjan.

POPULATION

La république d’Arménie n’occupe plus qu’une petite partie de son territoire historique, mais elle connait une homogénéité ethnique sans précédent dans l’histoire de ce pays situé sur les grands axes d’invasion et au point de contact entre l’orient et l’occident.
Les Arméniens, peuple de langue indo-européenne dont les lointains ancêtres, venus dit-on de Thrace, se seraient mêlés au cours du premier millénaire avant notre ère avec les populations autochtones, pour finalement constitué désormais la majorité de la population.

SITUATION ECONOMIQUE

Après la période noire qui suivit l'effondrement de l'Union soviétique et la coûteuse guerre avec l'Azerbaïdjan au sujet du Haut-Karabakh, l’Arménie a dû tout reconstruire (industries, voies de communication...).
Dans un premier temps, l'Arménie a été épargnée par la crise mondiale en raison de la faible intégration de son secteur bancaire. Mais ensuite, très dépendante de l'extérieur, elle a été fortement affectée par la crise financière à partir de fin 2008, et plus particulièrement par la dégradation de la situation financière en Russie.
En 2010, le pays a renoué avec la croissance (+4,7%), loin cependant des niveaux enregistrés avant la crise (13% !). Depuis, l'Arménie s'est lancée dans une politique de modernisation de son économie.

HEURE LOCALE

GMT +4 c'est-à-dire qu’il y a 3h de plus par rapport à la France.

MONNAIE ET CHANGE

La monnaie nationale est le dram arménien (AMD).
Taux en 2015 : 1 € = environ 532 drams arméniens.
Les cartes bancaires sont peu acceptées, même par les meilleurs hôtels et restaurants.
Mieux vaut donc prévoir des réserves d'argent liquide..

LANGUE

L’arménien

TELEPHONE

Pour passer vos appels :

  • De France à l’Arménie, composez le 00 374+ (sans le 0) indicatif de la ville + numéro local
  • De l’Arménie à la France : 001 33 + indicatif de la région (sans le 0) + 8 chiffres du numéro local

ELECTRICITE

220V/50Hz, ce sont les mêmes prises qu’en France.

SHOPPING

Broderies, objets artisanaux, peintures…

PHOTOS ET FILMS

Il est conseillé de demander la permission pour prendre une photo.

CUISINE

L’histoire du pays a déteint sur les assiettes... Au fil du temps, les Arméniens ont picoré idées et recettes, mêlant influences turques et persanes, russes, libanaises et grecques. Un vrai melting-pot culinaire.
Mais la cuisine arménienne n’est pas une copie : elle a son identité qui s’appuie sur la richesse des produits de saison. Avec beaucoup d’herbes aromatiques fraîches comme la ciboulette, le persil, l’aneth, la menthe..., beaucoup de noix et de grenades et du fromage frais que l’on tartine sur le lavash (pain non levé)...

BOISSONS

Au quotidien, tenez-vous en à l’eau en bouteille, celle du robinet n’est pas sûre. On en trouve partout.
L’Arménie est un pays viticole, mais ses vins ne sont pas terribles. La vraie réussite locale c’est le cognac.

FETES

  • 1er janvier : Nouvel an
  • 6 janvier : Noël
  • 28 janvier : Jour de l'armée
  • 8 mars : Journée internationale des droits de la femme
  • 24 avril : Jour de commémoration du génocide arménien
  • mai-juin : Ascension
  • 1er mai : Fête du travail
  • 9 mai : Jour de la Victoire de 1945
  • 28 mai : Fête de la Première République
  • 5 juillet : Jour de la Constitution
  • 21 septembre : Jour du référendum

POURBOIRES

Dans les restaurants, il est de coutume de laisser un pourboire de 10-15% de l'addition.

LEXIQUE

Bonjour : barév
Au revoir : tsetessoutioun
A bientôt : ar ayjem
Bonsoir, bonne soirée : bari irikoun
Bonne nuit : bari guichér
Excusez-moi, pardon : néroghoutioun
S'il te (vous) plaît : hadchiss (hadchik)
Je vous (en) prie : khentrém
Merci : chenorhakal ém / chenorhakaloutioun / merci
De rien : tcharjé
Comment vas-tu (allez-vous) ? : vonts es (ek) ?

BIBLIOGRAPHIE

Guides de voyage

  • Guide Petit Futé « Arménie » en français (édition 2014)

Vaccinations

Avant tout voyage, merci de consulter votre médecin traitant ou les services médicaux spécialisés.

Le Centre de Vaccinations / Hôpital de l’Institut Pasteur.
209-211, rue Vaugirard - 75015 Paris.
Tél : 01 45 68 80 88
Stations de métro Volontaires (ligne 12) ou Pasteur (lignes 6 et 12), lignes de bus 39, 70, 89 (stations Volontaires, Vaugirard ou Sèvres - Lecourbe)

Centre de vaccinations / Hôpital Pitié-Salpêtrière
(Service des Maladies infectieuses et Tropicales)
Pavillon Laveran - 47, Boulevard de l'Hôpital - 75013 Paris
Prise de rendez-vous au 01 42 49 46 83

Il n’y a pas de vaccins obligatoires.

Comme pour tous les voyages, il est important d'être immunisé contre:

  • Diphtérie, tétanos et poliomyélite
  • Hépatite A (risque alimentaire)
  • Hépatite B (risque sexuel, et sanguin)

et moins systématiquement et en fonction des risques personnels d'exposition:

  • Typhoïde (risque alimentaire)
  • Rage pour les séjours aventureux, et pour les résidents, surtout les enfants
  • Encéphalite japonaise (à faire faire dans un centre de vaccinations agréé), pour les séjours de plus d´un mois en zone rurale, en période de mousson.
  • Méningite A+C en cas de risque épidémique.

Paludisme

Si un traitement anti - paludéen est fortement recommandé dans tout le pays en général et encore plus dans les zones de forêt (Zone 3 : LARIAM ou MALARONE), n’oubliez pas qu’il est également préconisé de prendre les mesures de prévention contre les piqûres de moustiques : répulsifs efficaces, vêtements couvrants, moustiquaires... Et ceci d'autant plus que ces mesures vous protègeront d'autres affections (comme la dengue en recrudescence).

Epidémiologie

Les informations épidémiologiques (Epizootie de grippe aviaire, Chikungunya, Grippe A…) sont régulièrement mises à jour sur les sites :

  • du ministère de la Santé : www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr
  • de l’Institut de veille sanitaire : www.invs.sante.fr
  • de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr
  • de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) : www.who.int

Pharmacie

Pensez à prévoir une petite pharmacie personnelle :

  • Médicaments habituels (si vous êtes en cours de traitement)
  • Anti-inflammatoire (Aspirine, Doliprane ou Ibuprofène)
  • Crème solaire, Biafine,
  • Elastoplast, tricostéril…
  • Collyre neutre
  • Anti-diarrhéique et antiseptique intestinal (Imodium, Ercefuril…)
  • Pommade cicatrisante et antiseptique local

Sur place

En cas de problème grave sur place, difficile à résoudre par l'intermédiaire de votre organisme d'assistance, vous pouvez prendre contact avec les services de l'Ambassade de France :

TAXE AEROPORT

DOUANES

Pas de restrictions particulières.

FORMALITES

Passeport valide 3 mois après la date de retour.

AVERTISSEMENT

L’Arménie est le pays le plus sûr du Caucase - ce qui, bien sûr, reste relatif. La situation politique et sociale est stable à condition de se tenir éloigné des zones frontalières : frontières avec l’Azerbaïdjan (à l'est) et avec l’enclave disputée du Haut-Karabagh (une région ne dépendant pas d'Erevan, au sud-est). En raison du conflit du Haut-Karabagh, les frontières avec la Turquie et l’Azerbaïdjan sont fermées.

SECURITE

L’Arménie étant un pays pauvre, évitez d'exhiber des objets de valeur. Respectez les règles élémentaires de sécurité et vous n’aurez pas de problème.
Vous trouverez sur le site du ministère des Affaires Etrangères (www.dipomatie-gouv.fr) des conseils et avis à jour relatifs à la sécurité des Français en voyage en Arménie.