Mexique

Information pays

Pour voyager l'esprit tranquille

NOM : MEXIQUE

SUPERFICIE : 1 964 375 km²

POPULATION : 130 256 997 hab (2018)

DENSITE : 62,56 hab./km2

CAPITALE : Mexico

NATURE DU REGIME : République fédérale

CHEF DE L’ETAT : Président Enrique Peña Nieto

LANGUE OFFICIELLE : Espagnol

MONNAIE : Le Peso mexicain (MXN)

FUSEAU HORAIRE : GMT/UTC - 6h (- 5h en été)

RELIGION : Catholicisme

REVENU MENSEUL MOYEN : Le revenu mensuel moyen par habitant au Mexique s'élève à 800 $, soit 9 600 $ par habitant et par an.

RESSOURCES PRINCIPALES : Les principales ressources du Mexique sont l'argent, le cuivre, le gaz naturel, l'or, le plomb, le zinc et le pétrole dont il est un des plus grands exportateurs.
L'agriculture occupe 4% de la population, le secteur industriel 27,2% et les services 68,9% de la population active.
Le Mexique exporte essentiellement vers les États Unis (87,6% de ses exportations) et 61,8% de ses importations proviennent de ces mêmes Etats Unis.

GEOGRAPHIE

Traversé par le tropique du Cancer, le Mexique s'étend sur près de 2 millions de kilomètres carrés. En forme d'accent grave, le pays compte plus de 3 000 km de frontière commune avec les États-Unis au nord, tandis que le Guatemala et le Belize le bordent au sud. Le Mexique, cependant, est avant tout délimité par le golfe du Mexique (mer des Caraïbes), à l'est, et l'océan Pacifique, à l'ouest.
Au nord du pays, des plaines côtières séparent deux chaînes montagneuses orientées nord-sud, la Sierra Madre orientale et la Sierra Madre occidentale. Elles ceinturent un vaste plateau d'altitude, l'Altiplano Central, qui oscille entre 1 000 et 2 000 m d'altitude.
Au sud de la ville de Mexico, la Sierra Madre del Sur (Cordillera neovolcánica) longe la côte sud-ouest du pays et regroupe ses volcans actifs et ses plus hauts sommets : le Pico de Orizaba (5 611 m) et le Popocatépetl (5 452 m).
La région la plus étroite du Mexique, au sud, est composée de basses terres et de hauts plateaux. La Sierra Madre de Chiapas la ferme le long de la côte pacifique. La péninsule du Yucatán remonte dans le golfe du Mexique côté Atlantique.

CLIMAT

En général, on considère que la bonne période s'étend d'octobre à avril, c'est-à-dire pendant la saison sèche. Du soleil, mais pas trop chaud, presque pas de pluie et pas trop de monde. Mais il fait frais le soir en altitude, comme à Mexico, Puebla, Oaxaca, Querétaro, San Miguel de Allende, Zacatecas, Guanajuato, Guadalajara, Morelia, Pátzcuaro et dans la partie montagneuse du Chiapas (au pied des montagnes, la chaleur est toute tropicale)...
Ailleurs, comme au Yucatán, le temps est souvent nuageux, et le risque de pluie n'est pas à négliger. De plus, la descente des vents du nord, les nortes, peut rendre les soirées fraiches : mieux vaut prévoir des lainages et une cape de pluie.
Sur le littoral des Caraïbes et du golfe du Mexique, les mois de septembre et d'octobre sont propices aux cyclones.

FAUNE ET FLORE

Hormis les zones désertiques de l'Altiplano Central et de l'ouest de la Sierra Madre occidentale, le Mexique offre une grande variété de zones de végétation. Les chênes et les pins sont représentés au centre du pays, malgré une déforestation galopante. Une bonne partie du Sud-Est abrite la forêt tropicale humide (fougères, épiphytes, palmiers, acajous, sapotille), qui souffre elle aussi du déboisement. Les plaines côtières de l'Ouest et le nord de la péninsule du Yucatán sont dominés par des forêts de résineux.
Ratons laveurs, tatous, skunks, lapins et serpents se rencontrent dans la majeure partie du Mexique. Dans le Nord, le bétail a repoussé les gros mammifères – pumas, daims, coyotes – dans des régions isolées, souvent montagneuses. Les forêts tropicales du Sud et de l'Est sont le domaine de prédilection des singes-araignées et des singes hurleurs, des jaguars, des ocelots, des tapirs, des fourmiliers, des pécaris, des daims et de divers reptiles tropicaux comme le boa constrictor. L'iguane et le gecko se rencontrent dans les zones les plus chaudes, tout comme les scorpions.
L'ordre des oiseaux est notamment représenté par des colibris, des perroquets, des perruches, des toucans, des flamants roses et quelques rares quetzals.

ENVIRONNEMENT

Une réforme sur les énergies renouvelables est en vigueur au Mexique depuis février 2016 comprenant les énergies éoliennes, solaires. Cette réforme a pour but de réduire les tarifs de consommation d’électricité de 25% en 2 ans et d’augmenter le rendement des énergies éoliennes, le Mexique étant un des pays au plus fort potentiel dans ce secteur au niveau mondial.
L’eau représente elle aussi des objectifs ambitieux tels que : la construction de la plus grande station d’épuration au monde…
La biodiversité du Mexique représente 10 à 12% de la biodiversité mondiale connue.
Le taux de déforestation a diminué de moitié depuis les années 1990, mais la situation reste préoccupante.
Le territoire est exposé à certains risques tels que les séismes et inondations (à certaines saisons).
Le Mexique s'est doté, en matière d'environnement, d'un solide cadre juridique et institutionnel.

HISTOIRE

1200 av. JC : La première civilisation mexicaine, celles des Olmèques, s'épanouit à proximité des côtes du golfe du Mexique.

250-900 : Teotihuacán devient la capitale d'un vaste empire. Parallèlement, la civilisation maya classique – reconnue comme l'une des plus brillantes des civilisations amérindiennes – prend son essor au sud et au centre du pays.

900-1200 : Les Toltèques succèdent aux Mayas et à la civilisation de Teotihuacán. Tula, siège de leur empire, est détruite, certainement par les Chichimèques, hordes de pillards venus du nord.

1200 : Émergence des Aztèques. Alliés de deux autres États de la vallée, ils contrôlent la plus grande partie du centre du Mexique dès la première moitié du XIVe siècle.

1524 : Les Espagnols sont maîtres du Mexique, qu'ils se chargent de «civiliser» et d'«évangéliser».

1605 : Le Mexique ne compte plus qu'un million d'Indiens. Ils étaient environ 25 millions lors de la conquête espagnole.

1810 : Début de la révolte des Créoles (nés au Mexique de parents espagnols).

1821 : Le plus haut représentant de l'Espagne au Mexique, le vice-roi Agustín de Iturbide, change de camp et déclare l'indépendance. Il se fait proclamer empereur l'année suivante.

1823 : Iturbide est déposé par le général Antonio López de Santa Anna, qui proclame la République mexicaine. S'ensuit une longue période de troubles et d'instabilité politique.

1846 : Les États-Unis, répondent à la résistance de Santa Anna en prenant Mexico. Le traité de Guadalupe Hidalgo (1848) consacre la défaite de Santa Anna : le Texas, la Californie, l'Utah, le Colorado, la majeure partie du Nouveau-Mexique et de l'Arizona deviennent des États américains.

1861 : Élu à la tête du pays, le libéral Benito Juárez commence par suspendre les paiements de la dette mexicaine, notamment à la France. Napoléon III répond par l'envoi d'un corps expéditionnaire qui s'empare de Mexico en 1863. La France se retire en 1867.

1877 : Arrivé à la tête du pays suite à une élection contestée, Porfirio Díaz entame 33 ans de pouvoir dictatorial.

1910 : Révolution à l'initiative du démocrate Francisco Madero et de « Pancho » Villa. Madero est élu président l'année suivante. Une contre-révolution s'organise en 1913 sous la direction de Felix Díaz et de Bernardo Reyes. Partagé entre révolutionnaires et contre-révolutionnaires, le pays plonge une fois encore dans le chaos sur fond de lutte pour la restitution des terres aux paysans.

1917 : La promulgation d'une constitution ne parvient pas à stopper la guerre civile. Elle fait entre 1,5 et 2 millions de morts et s'achève avec les assassinats de Carranza et de Zapata, les deux leaders opposés. La paix, à partir de 1920, est consacrée à la lente reconstruction d'un Mexique ruiné.

1968 : Les Jeux olympiques de Mexico coïncident avec une vague de mécontentement de la population. La répression du mouvement estudiantin, ordonnée par le président Díaz Ordaz, cause plusieurs centaines de morts.

1985 : Un tremblement de terre est responsable de la mort de plus de 10 000 personnes dans la capitale.

2000 : Vicente Fox Quesada est élu président de la République. Cette victoire met fin à 71 ans de règne du parti révolutionnaire institutionnel (PRI). Il s'entoure d'une vaste coalition sociale et politique, et annonce une démocratisation du régime.

2003 : L'accord de libre-échange nord-américain entre le Mexique, le Canada et les États-Unis entre en application. Il prévoit la suppression de l'ensemble des droits de douane sur la quasi-totalité des produits agricoles échangés entre ces trois pays.

2004 : Un demi-million de personnes manifestent en juin, à Mexico, pour exiger des mesures gouvernementales contre la criminalité qui ne cesse de croître.

2005 : Le 21 octobre, l'ouragan Wilma touche la péninsule de Yucatán.

2009 : En avril, un nouveau type de grippe est décelé au Mexique, d’abord appelé grippe porcine, l’OMS clarifiera rapidement sa dénomination : grippe A (H1/N1). En mai, l’OMS relève l’alerte au niveau 6, ce qui correspond à une pandémie mondiale.

2010 : Le nord du pays connaît une forte violence liée au trafic de drogues. Si cette criminalité est ancienne, l'année a été marquée par une vague d'assassinats touchant notamment des élus municipaux.

2011 : L'année 2011 reste une année noire pour la liberté des médias au Mexique avec l'assassinat de plusieurs journalistes et micro-blogueurs, qui participaient à la lutte contre les cartels de drogue en diffusant des informations sur internet. Les représailles sont sanglantes, ce qui contribue, en plus de la corruption, à l'inertie des autorités.

POPULATION

Les mexicains sont pour leur grande majorité d'origine métisse pour 60%, mais 30% de la population est d'origine indigène (Nahuatl, Maya, Zapotèque, etc...) et 9% sont d'origine européenne.

SITUATION ECONOMIQUE

L’économie mexicaine repose sur 3 piliers :
- la production pétrolière (10ème producteurs et 11ème exportateur mondial).
- le secteur industriel représente 37% du PIB.
-le secteur tertiaire 60% du PIB dont le tourisme qui représente 8% du PIB et plus de 5 millions d’emplois.

HEURE LOCALE

GMT/UTC - 6h (- 5h en été)

MONNAIE ET CHANGE

Le peso mexicain (MXN) : 1 € = 22 pesos MXN (avril 2018)

Change : il est possible de changer vos euros et dollars en pesos dans les bureaux de change (« cambio ») présents notamment dans les aéroports et les lieux touristiques. Les banques ne proposent pas toutes le service de change.

Les distributeurs automatiques (cajeros automáticos) : ils sont de plus en plus nombreux et acceptent les cartes Visa et Mastercard. Vous bénéficiez souvent d'un meilleur taux de change qu’en procédant au change d’euros ou dollars en pesos.

Les cartes de crédit : elles sont acceptées dans la plupart des hôtels, des restaurants et des boutiques des lieux touristiques et il peut être avantageux de payer directement certaines prestations avec.

LANGUE

Espagnol (langue officielle).

TELEPHONE

L’indicatif est différent pour chaque ville et vous sera communiqué dans chacune d’entre elles.
Pour passer vos appels :

  • De la France vers le Mexique : 00 + 52 + indicatif de la ville + numéro du correspondant.
  • Du Mexique vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant (sans le 0 initial). Pour téléphoner en PCV (por cobrar), composer le 09.

ELECTRICITE

127 V, 60 Hz

SHOPPING

L’artisanat mexicain est très riche : la vannerie (chapeaux, sacs), l’orfèvrerie (bijoux en or et argent), ponchos, sombreros, et alcools locaux tels que le mescal et la tequila.

PHOTOS ET FILMS

Une bonne photo se fait avec son sujet, pas contre lui. Il est toujours conseillé de prendre le temps d’établir un climat de confiance et surtout de demander l’autorisation de filmer ou de photographier (auprès des parents pour les enfants) et à se conformer aux éventuels refus.

CUISINE

La Colombie possède une vaste offre de recettes traditionnelles de toutes les régions, mais aussi les nouvelles tendances qui utilisent les produits typiques pour réaliser des plats innovateurs. Les plats les plus connus sont la bandeja paisa et l’ajiaco santafereño.
La bandeja paisa est typique du département d’Antioquia et ses environs. Son ingrédient principal est le haricot noir, accompagné de bœuf, riz, chorizo, banane plantain, avocat et œuf.
L’ajiaco santafereño, typique de l’intérieur de la Colombie, est une soupe préparée à base de plusieurs variétés de pomme de terre cultivées sur le haut-plateau du Cundinamarca et du Boyaca, qui contient aussi des guascas [herbes aromatiques], du maïs et du poulet paysan de la région.

BOISSONS

Le café est la boisson nationale. On le sert partout, même dans la rue, dans de petits gobelets. Noir, il est « tinto » et, avec un peu de lait, « pintado ». Assez sucré en général si on ne précise pas, il est plus ou moins fort selon les régions.

FETES

La vie quotidienne durant les vacances de Pâques (la Semaine sainte) est perturbée : banques fermées, hôtels et transports complets. C'est le meilleur moment pour visiter la capitale : Mexico se vide. Autres périodes difficiles pour les déplacements et réservations : Noël, les ponts du mois de mai et le jour des Morts.

POURBOIRES

Si le pourboire n’est pas obligatoire et dépend de votre appréciation, il est d’usage d’en donner un quand on est satisfait des prestations.
Sachez que le pourboire est un « plus », en aucun cas il ne se substitue au salaire du personnel.
A titre indicatif, nos voyageurs ont l’habitude de donner au minimum l’équivalent (par personne et par jour) de :
- 1 € à 2 € pour les chauffeurs
- 2 € à 4 € pour les guides

En ce qui concerne le personnel local (porteurs, serveurs,…), les usages sont très variables.
Dans tous les cas, il est recommandé de caler le montant du pourboire que vous souhaitez donner au niveau de vie du pays, comme nous le faisons en France (le prix d’un paquet de cigarettes de marque locale, d’une bière, d’un soda ou d’un repas peut vous donner un aperçu de l’économie locale)

LEXIQUE

Oui : Si
Non : No
Bonjour : Hola
Le matin : Buenos días
L'après midi : Buenas tardes (ou tout simplement "Buenas")
Le soir : Buenas noches
Au revoir : Hasta luego
Merci : Gracias
S'il vous-plait : Por favor
De rien : De nada
Enchanté : Mucho gusto
Excusez-moi (pour passer devant quelqu'un) : Permiso
Exusez-moi (pour demander une information par ex.) : Perdón
Excuse-moi (pour demander des excuses) : Disculpe
Je voudrais (...) : Quiero (...) por favor

BIBLIOGRAPHIE

Guides de voyage

  • Lonely Planet « Mexique »
  • Le Guide du Routard « Mexique »
  • Le Guide vert Michelon « Mexique »

Vaccinations

Avant tout voyage, merci de consulter votre médecin traitant ou les services médicaux spécialisés.

Le Centre de Vaccinations / Hôpital de l’Institut Pasteur.
209-211, rue Vaugirard - 75015 Paris.
Tél : 01 45 68 80 88
Stations de métro Volontaires (ligne 12) ou Pasteur (lignes 6 et 12), lignes de bus 39, 70, 89 (stations Volontaires, Vaugirard ou Sèvres - Lecourbe)

Centre de vaccinations / Hôpital Pitié-Salpêtrière
(Service des Maladies infectieuses et Tropicales)
Pavillon Laveran - 47, Boulevard de l'Hôpital - 75013 Paris
Prise de rendez-vous au 01 42 49 46 83

Il n’y a pas de vaccins obligatoires.

Comme pour tous les voyages, il est important d'être immunisé contre:

  • Diphtérie, tétanos et poliomyélite
  • Hépatite A (risque alimentaire)
  • Hépatite B (risque sexuel, et sanguin)

et moins systématiquement et en fonction des risques personnels d'exposition:

  • Typhoïde (risque alimentaire)
  • Rage pour les séjours aventureux, et pour les résidents, surtout les enfants
  • Encéphalite japonaise (à faire faire dans un centre de vaccinations agréé), pour les séjours de plus d´un mois en zone rurale, en période de mousson.
  • Méningite A+C en cas de risque épidémique.

Paludisme

Si un traitement anti - paludéen est fortement recommandé dans tout le pays en général et encore plus dans les zones de forêt (Zone 3 : LARIAM ou MALARONE), n’oubliez pas qu’il est également préconisé de prendre les mesures de prévention contre les piqûres de moustiques : répulsifs efficaces, vêtements couvrants, moustiquaires... Et ceci d'autant plus que ces mesures vous protègeront d'autres affections (comme la dengue en recrudescence).

Epidémiologie

Les informations épidémiologiques (Epizootie de grippe aviaire, Chikungunya, Grippe A…) sont régulièrement mises à jour sur les sites :

  • du ministère de la Santé : www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr
  • de l’Institut de veille sanitaire : www.invs.sante.fr
  • de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr
  • de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) : www.who.int

Pharmacie

Pensez à prévoir une petite pharmacie personnelle :

  • Médicaments habituels (si vous êtes en cours de traitement)
  • Anti-inflammatoire (Aspirine, Doliprane ou Ibuprofène)
  • Antibiotique large spectre
  • Crème solaire, pommade coup de soleil (Biafine)
  • Set de bandages, sparadrap, ciseaux (Elastoplast, tricostéril…)
  • Collyre neutre
  • Anti-diarrhéique, désinfectant intestinal, régulateur digestif (Imodium, Ercefuril…)
  • Pommade cicatrisante et antiseptique local
  • Pommade anti-démangeaisons, désinfectant pour plaies (Hexomédine)

Sur place

En cas de problème grave sur place, difficile à résoudre par l'intermédiaire de votre organisme d'assistance, vous pouvez prendre contact avec les services de l'Ambassade de France :

FORMALITES

Si vous êtes ressortissant français, vous n'avez pas besoin de visa pour des séjours touristiques de moins de 90 jours. Il vous suffit d'être en possession de votre passeport dont la validité couvre le séjour, et vous devez pouvoir justifier d'un titre de transport aller/retour ou de continuation. A l’entrée sur le territoire mexicain, les services migratoires pourront notamment demander au voyageur de justifier de ses moyens d’existence pendant son séjour au Mexique.

Il est vivement conseillé de consulter régulièrement le site du ministère des Affaires Etrangères : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/mexique/#entree

SECURITE

En voyage au Mexique, respectez les règles élémentaires de sécurité et faites preuve d'une grande prudence.
Vous trouverez sur le site du ministère des Affaires Etrangères (www.dipomatie-gouv.fr) des conseils et avis à jour relatifs à la sécurité des Français en voyage au Mexique.