République tchèque

Information pays

Pour voyager l'esprit tranquille

NOM : REPUBLIQUE TCHEQUE

SUPERFICIE : 78 870 km2

POPULATION : 10 190 213 hab. (2014)

DENSITE : 130 hab. /km2

CAPITALE : Prague 

NATURE DU REGIME : République parlementaire

CHEF DE L’ETAT : Miloš Zeman

LANGUE OFFICIELLE : Tchèque

MONNAIE : Couronne Tchèque (CZK)

FUSEAU HORAIRE : GMT +1 c’est-à-dire qu’il n’y a pas de décalage par rapport à la France.

RELIGION : Pas de religion particulière, le pays est déclaré comme le moins religieux du monde.

REVENU MOYEN : 907€ / mois

GEOGRAPHIE

La République tchèque présente une certaine variété géographique. À l'ouest, la Bohême est un bassin vallonné, bordé par les Sudètes et les Monts des Géants dont  le pojnt culminant est le mont Snezka (1602 m). Les deux principaux fleuves de la région sont le Labe (l'Elbe) et la Vltava (la Moldau). La partie orientale, la Moravie, est plus montagneuse. Elle est parcourue par la Morava.

CLIMAT

La République tchèque possède un climat continental tempéré avec des saisons bien différenciées. On sait qu'en été il va faire chaud et en hiver plutôt glacial.

Octobre et novembre sont les mois les plus pluvieux, mais il pleut tout au long de l'année, même en été, ce qui permet de rafraîchir l'atmosphère. En hiver, les chutes de neige sont parfois assez impressionnantes et, au vu des températures qui peuvent tourner autour de zéro, le blanc se maintient sur de longues périodes, ce qui est beau (surtout lorsque le smog ambiant laisse la place à quelques rayons de soleil) mais un peu dangereux.

Dès le mois d'avril, les températures redeviennent clémentes même s'il peut encore neiger, et le soleil permet à la nature de se parer de nuances infinies de vert. Les étés sont chauds (cela vaut plus encore pour la Moravie) et un peu humides.

FAUNE ET FLORE

En dépit de siècles de coupes sauvages, les forêts recouvrent encore le tiers de l'ensemble du territoire. La plus grande partie des forêts intactes se trouve dans des zones montagneuses impropres aux cultures. Au-dessus des arbres (vers 1 400 m d'altitude) subsistent quelques herbes, des arbustes et des lichens.

Les spécimens de faune sauvage les plus remarquables sont les ours, les loups, les lynx, les marmottes, les loutres, martres et visons. Les bois et les marais regorgent de faisans, de perdrix, de canards, d'oies sauvages et d'autres gibiers à plume, qui constituent des proies courantes. On trouve aussi, mais en moins grande quantité, l'aigle, le vautour, le balbuzard pêcheur, la cigogne, l'outarde et le tétras.

ENVIRONNEMENT

Voisine de l'Autriche, de l'Allemagne, de la Pologne et de la République slovaque, la République tchèque est constituée de la Bohème à l'ouest et de la Moravie à l'est. La Moravie comprend la partie sud de la Silésie, dont la majeure partie se trouve en Pologne. Prague, capitale de la Bohême et de la République tchèque est située au bord de la rivière Vltava, 30 km en amont de sa jonction avec la rivière Labe. Les paysages offrent une grande diversité : montagnes, plaines, collines, grottes, canyons, marais, lacs, étangs se succèdent sur tout le territoire. Malheureusement, plus vous allez vers le nord, plus l'air est pollué et plus l'effet des pluies acides se fait sentir, rappelant le prix de l'industrialisation effrénée menée depuis le XIXe siècle.

HISTOIRE

Ve-VIe siècles : Arrivée des Slaves. Début de l'histoire des Tchèques, dont les tribus adoptent le christianisme et fondent l'éphémère Grand Empire de Moravie, qui durera de 830 à 906 et inclut la Slovaquie, la Bohême, la Silésie, certaines parties de l'Allemagne de l'Est, le sud-est de la Pologne et le nord de la Hongrie. Vers la fin du IXe siècle, sécession des Tchèques qui fondent l'État indépendant de Bohème.

870 : Le Prince Borivoj construit le château de Prague, siège de la dynastie des Premysl qui échoueront à réaliser l'unité des tribus tchèques jusqu'en 993.

950 : Le roi allemand Otto 1er conquiert la Bohème, qu'il intègre à son Saint Empire Romain.

1212 : Le pape autorise le prince Premsyl Ottokar 1er à régner. Son fils Otakar II essaiera de réclamer le titre de saint empereur romain et de roi des Tchèques, mais la couronne impériale reviendra à Rodolphe de Habsbourg. Le règne autoritaire des Habsbourg conduit la Bohême à son âge d'or. Prague devient l'une des principales villes d'Europe, où resplendit l'art gothique.

Fin XIVe-début XVe siècle : Mouvement de réforme religieuse animé par les hussites et conduit par le Tchèque Jan Zizka, lui-même inspiré des enseignements de Jan Hus. L'extension du mouvement menace sérieusement le catholicisme.

1420 : Les troupes hussites défendent Prague avec succès contre une première série de croisades lancées sous l'autorité du pape. Les hussites prennent ensuite l'offensive et leurs incursions les mènent jusqu'en Allemagne, en Pologne et en Autriche.

1526 : Le royaume tchèque est de nouveau placé sous la coupe des catholiques d'Habsbourg.

23 mai 1618 : Les États de Bohême, protestant contre la perte de leurs privilèges et le non-respect des promesses de tolérance religieuse, jettent deux conseillers des Habsbourg par une des fenêtres du château de Prague ! Cet épisode célèbre de la "défenestration" marque le début de la guerre de Trente ans au cours de laquelle les Tchèques perdent tous leurs droits et sont soumis à la conversion forcée au catholicisme et à une germanisation intensive qui durera trois siècles.

XIXe siècle : Poussées de fièvre nationalistes en Bohème et en Moravie.

1918 : Après la signature d'accords entre Tchèques et Slovaques, la Tchécoslovaquie, soutenue par les alliés, déclare son indépendance. Prague devient la capitale et le leader populaire Masaryk, écrivain et philosophe, premier président de ce nouvel État.

1938 : Les Allemands occupent la région des Sudètes avec le consentement de la France et de la Grande-Bretagne (accords de Munich). Le 15 mars 1939, l'Allemagne occupe toute la Bohême-Moravie et fait de la région un "protectorat". La Slovaquie, État fantoche à la solde des nazis, proclame son indépendance.

8 mai 1945 : Libération de Prague.

1948 : Coup d'État communiste, appuyé par l'Union soviétique. Une nouvelle Constitution est promulguée, assurant la domination du PC.

Avril 1968 : Le Parti, mené par Alexandre Dubcek, entreprend une série de réformes démocratiques pour instaurer le "socialisme à visage humain".

21 août 1968 : Écrasement du " Printemps de Prague " par les forces du Pacte de Varsovie. Dubcek est remplacé par Gustav Husak, tandis que 300 000 membres seront expulsés du Parti.

1977 : Václav Havel, dramaturge, prend la tête de la Charte 77, mouvement de 243 intellectuels en faveur du respect des droits de l'homme.

Novembre 1989 : La "révolution de velours", qui suit l'effondrement du mur de Berlin, amène au pouvoir un "gouvernement d'entente nationale". Havel est élu président de la République.

1er janvier 1993 : La Tchécoslovaquie se scinde en deux États indépendants : la République tchèque et la Slovaquie.

1998 : La Commission européenne propose la candidature de la République tchèque à l'Union européenne (avec quatre autres pays : l'Estonie, la Hongrie, la Pologne et la Slovaquie).

1999 : La République tchèque rejoint l'OTAN. Elle compte parmi les premiers candidats susceptibles de rejoindre l'Union européenne d'ici 2003.

2000-2001 : En 2 ans, près de 400 lois ont été amendées ou votées dans le but d'harmoniser la législation tchèque avec l'Union européenne. Malgré le retour de la croissance, l'économie tchèque souffre encore d'un manque de productivité et de certains retards structurels.

2003 : À 66 ans, l'ancien dissident devenu président de l'ex-Tchécoslovaquie (1989) puis de la République tchèque quitte le pouvoir.

2004 : Entrée de la République tchèque dans l'Union européenne.

2005 : Suite à un scandale financier, le Premier ministre Stanislas Gross est remplacé en avril par Jiri Paroubek.

2006 : Mirek Topolánek remplace Jiri Paroubek au poste de Premier ministre, suite aux élections législatives.

2007 : Entrée dans l'espace Schengen, fin des contrôles aux frontières du pays. Le passage à l'euro, prévu pour 2009, est repoussé à 2010-2012.

2009 : La République tchèque assure la présidence de l'Union européenne à partir du 1er juillet et succède ainsi à la France.

2010 : Le 28 juin, Petr Necas (du Parti démocratique civique) devient le nouveau Premier ministre tchèque après les élections législatives de mai.

POPULATION

La population totale du territoire qui est aujourd'hui la République tchèque a peu varié du début du vingtième siècle (9,3 millions) à 1939 (11,2 millions). Après la perte d'environ trois millions d'habitant pendant et juste après la deuxième guerre mondiale (8,8 millions en 1947), la croissance démographique a repris, mais de plus en plus faible puis quasi-nulle. Avec la fin du régime communiste, la population baissait légèrement de 10,36 millions en 1990 à 10,19 millions en 2003, avant de reprendre modérément (10,51 millions d'habitants au 1er janvier 2014). Le solde migratoire reste positif, en particulier grâce à l'immigration venant de pays de l’ex-URSS.

SITUATION ECONOMIQUE

Des pays émergents de l'Europe centrale, la Tchéquie offre l'économie la plus industrialisée et la plus développée. C'est l'un des pays les plus stables et prospères parmi les ex-pays communistes. De la Révolution de velours (17 au 24 novembre 1989) à nos jours, le pays a dû démanteler une économie planifiée parmi les plus rigides de la région et opérer une transition vers l’économie de marché puis assurer sa propre préparation économique et législative à l’élargissement de l'Union européenne.

HEURE LOCALE

GMT +1 c’est-à-dire qu’il n’y a pas de décalage par rapport à la France.

MONNAIE ET CHANGE

La monnaie nationale est la couronne Tchèque (CZK).

Taux en 2014 : 1 € = environ 27,59 couronnes.

Il est facile de changer les Travellers chèques dans toute la République tchèque. Les banques Komercní changent les eurochèques sans aucun frais et vous trouverez à Prague des bureaux American Express et Thomas Cook qui vous changeront leurs chèques sans prendre de commission. Les bureaux de change privés sont en général bien situés mais pratiquent des commissions très élevées (jusqu'à 10% à Prague), ou bien appliquent un taux de change très défavorable. Mieux vaut s'adresser aux banques ou utiliser les distributeurs automatiques de billets. Présents partout dans le pays, même dans les petites villes, ils acceptent de nombreuses cartes (Visa, MasterCard, Plus, Cirrus, Eurocard, EC) et le taux de change est généralement intéressant.

LANGUE

Le Tchèque

TELEPHONE

Pour passer vos appels :
- De France à la République Tchèque, composez le 00 420 + (sans le 0) indicatif de la ville + numéro local
- De la République Tchèque à la France : 001 33 + indicatif de la région (sans le 0) + 8 chiffres du numéro local

ELECTRICITE

220V, mêmes prises qu’en France

SHOPPING

Marionnettes et jouets en bois, cristal de Bohème, le grenat…      

PHOTOS ET FILMS

Il est conseillé de demander la permission pour prendre une photo.

CUISINE

C'est une cuisine très influencée par ses voisins germaniques et balkaniques. Plutôt consistante (euphémisme !) et pratiquement toujours accompagnée de crème fouettée. Les fêtes religieuses prétextes à faire bombance plus que de coutume, avec des plats traditionnels. Bien souvent, on se contente d'un plat avec accompagnement seul, souvent sans pain.

BOISSON

L’Ostalgie : la boisson nationale au temps du communisme revient en force. Le Kofola, une imitation de la célèbre marque d’outre-Atlantique, est redevenue très tendance dans sa bouteille d’origine. Avantage : il est moins cher et moins sucré que son cousin US. Par ailleurs, vous trouverez de nombreuses bières.

FETES

1er janvier (depuis 2001) - fête de la Fondation de la République tchèque en 1993

Lundi de Pâques

1er mai - fête du Travail

8 mai - fête de la Libération, commémorant la fin de la Seconde Guerre mondiale

5 juillet - fête de Cyrille et Méthode

6 juillet - fête de Jan Hus

28 septembre - fête de saint Wenceslas, commémorant le patron de l'État tchèque

28 octobre - fête de la fondation de la Tchécoslovaquie en 1918

17 novembre - jour de la Liberté et de la Démocratie

24, 25 et 26 décembre - Veille de Noël, Noël et Saint-Etienne

POURBOIRES

Il n'est pas obligatoire de laisser un pourboire. Les hôtels, bars, restaurants… l'incluent généralement dans l'addition. Parfois, le service n'est pas compris dans les restaurants mais cela est indiqué sur le menu. Aujourd'hui, le pourboire se développe avec le tourisme.

LEXIQUE

 Dobrý den :  Bonjour
 Dobrý večer : Bonsoir
 Na shledanou : Au revoir
 Dobrou noc : Bonne nuit
 Ano : Oui
 Ne : Non
 Děkuji : Merci
 Promiňte : Excusez-moi
 Prosím : S'il vous plaît
 Mluvíte francouzsky ? : Parlez vous français ?
 Kolik ? : Combien ?

BIBLIOGRAPHIE

Guides de voyage

-       Guide du Routard Rép. Tchèque / Slovaquie en français (édition 2014/2015)

-       Lonely Planet « Prague et la rép. Tchèque » (édition 2013)

Vaccinations

Avant tout voyage, merci de consulter votre médecin traitant ou les services médicaux spécialisés.

Le Centre de Vaccinations / Hôpital de l’Institut Pasteur.
209-211, rue Vaugirard - 75015 Paris.
Tél : 01 45 68 80 88
Stations de métro Volontaires (ligne 12) ou Pasteur (lignes 6 et 12), lignes de bus 39, 70, 89 (stations Volontaires, Vaugirard ou Sèvres - Lecourbe)

Centre de vaccinations / Hôpital Pitié-Salpêtrière
(Service des Maladies infectieuses et Tropicales)
Pavillon Laveran - 47, Boulevard de l'Hôpital - 75013 Paris
Prise de rendez-vous au 01 42 49 46 83

Il n’y a pas de vaccins obligatoires.

Comme pour tous les voyages, il est important d'être immunisé contre:

  • Diphtérie, tétanos et poliomyélite
  • Hépatite A (risque alimentaire)
  • Hépatite B (risque sexuel, et sanguin)

et moins systématiquement et en fonction des risques personnels d'exposition:

  • Typhoïde (risque alimentaire)
  • Rage pour les séjours aventureux, et pour les résidents, surtout les enfants
  • Encéphalite japonaise (à faire faire dans un centre de vaccinations agréé), pour les séjours de plus d´un mois en zone rurale, en période de mousson.
  • Méningite A+C en cas de risque épidémique.

Paludisme

Si un traitement anti - paludéen est fortement recommandé dans tout le pays en général et encore plus dans les zones de forêt (Zone 3 : LARIAM ou MALARONE), n’oubliez pas qu’il est également préconisé de prendre les mesures de prévention contre les piqûres de moustiques : répulsifs efficaces, vêtements couvrants, moustiquaires... Et ceci d'autant plus que ces mesures vous protègeront d'autres affections (comme la dengue en recrudescence).

Epidémiologie

Les informations épidémiologiques (Epizootie de grippe aviaire, Chikungunya, Grippe A…) sont régulièrement mises à jour sur les sites :

  • du ministère de la Santé : www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr
  • de l’Institut de veille sanitaire : www.invs.sante.fr
  • de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr
  • de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) : www.who.int

Pharmacie

Pensez à prévoir une petite pharmacie personnelle :

  • Médicaments habituels (si vous êtes en cours de traitement)
  • Anti-inflammatoire (Aspirine, Doliprane ou Ibuprofène)
  • Crème solaire, Biafine,
  • Elastoplast, tricostéril…
  • Collyre neutre
  • Anti-diarrhéique et antiseptique intestinal (Imodium, Ercefuril…)
  • Pommade cicatrisante et antiseptique local

Sur place

En cas de problème grave sur place, difficile à résoudre par l'intermédiaire de votre organisme d'assistance, vous pouvez prendre contact avec les services de l'Ambassade de France :

DOUANES

Pas de restrictions particulières.

FORMALITES

Pas de visa exigé pour les pays membres de l’Union Européenne, un passeport suffit.

SECURITE

Aucun risque particulier.

Vous trouverez sur le site du ministère des Affaires Etrangères (www.dipomatie-gouv.fr) des conseils et avis à jour relatifs à la sécurité des Français en voyage à la république tchèque.