Maurice

Circuits et voyages Maurice

Terre Malgache

Votre conseiller

Contacter Céline
votre spécialiste Maurice
au 01 44 32 12 86

Demande de devis

Très investis sur les destinations que nous
proposons, c'est en véritable expert que nous
vous proposons nos conseils et services

Faire ma demande de devis

Information pays

Pour voyager l'esprit tranquille

NOM : Ile MAURICE

SUPERFICIE : 1 865 km2

POPULATION : 1 192 300 hab. (2011)

DENSITE : 639,3 hab. /km2

CAPITALE : Port Louis

NATURE DU REGIME : République 

CHEF DE L’ETAT : Anerood Jugnauth (président de la république)

LANGUE OFFICIELLE : Anglais - Français

MONNAIE : Roupie Mauricienne (RS)

FUSEAU HORAIRE : UTC +4 soit +3h avec la France

RELIGION : L’hindouisme, le christianisme et l’islam.

REVENU MENSUEL MOYEN : 714$ soit 8570$ par an

RESSOURCES PRINCIPALES : L’île dispose de peu de ressources naturelles, son économie est traditionnellement basée sur deux grandes activités : la culture de la canne à sucre et le tourisme. Elle a beaucoup évolué depuis son indépendance, en introduisant une industrie textile, des activités bancaires et financières appuyées sur une zone franche et un port franc.

GEOGRAPHIE

Située dans l'océan Indien, Maurice jouit d'un climat idéal et offre aux visiteurs des vrais paysages de carte postale. On peut se contenter facilement de farniente sur les plages qui bordent ses 330 km de côtes, protégées par une barrière de corail et sillonnées par les pirogues des pêcheurs. Au-delà des plaines du plateau central, on découvre un autre aspect : son relief tourmenté, regorgeant de montagnes, de cascades et d'anciens cratères de volcan. Ici la nature luxuriante explose de formes surprenantes, de couleurs vives et de parfums entêtants. Les nombreux villages vivent au rythme des fêtes indo-mauriciennes et leurs habitants forment un métissage étonnant, mélange unique d'Asie, d'Afrique et d'Europe.

CLIMAT

Il fait beau et chaud quasiment toute l'anné, on distingue néanmoins deux saisons : l'été et l'hiver, inversés par rapport à nos saisons. L'été austral, chaud et humide, s'étend de novembre à avril. Durant l'hiver austral, de mai à octobre, le temps est plus sec et les températures descendent de 25 °C à 17 °C.

FAUNE ET FLORE

Ancien paradis pour les botanistes, zoologistes et autres ornithologues, Maurice s’est désormais affaiblit dans tout le domaine de la faune. Le plus connu, le dodo, oiseau dodu aux ailes atrophiées, fut décimé peu de temps après l'arrivée des Hollandais. Heureusement on peut voir encore quelques mangoustes, cerfs de Java, macaques et divers oiseaux rares. L'animal que vous aurez le plus de chance de croiser reste le chien qui s'est implanté dans chaque famille mauricienne !

La faune sous-marine est bien heureusement mieux conservée : baleines (rorquals, globicéphales, caduchons, cachalots), dauphins (tisserand et à "gros nez") et tortues (vertes et carets) sont assez répandus au large de l'île.

Pour la faune, les espèces les plus répandues sont la vacoa, le filao (casuarina), le banian géant des Indes, le flamboyant et le très décoratif anthurium. De rares tambalacoques demeurent encore dans les forêts du sud de l'île : reconnaissable à son tronc argenté, ce grand arbre a été surnommé "arbre à dodo". Pour découvrir la faune et la flore de l'île, visitez ses parcs botaniques et en particulier celui de Sir Seewoosagur Ramgoolam.

ENVIRONNEMENT

Située à 800 km à l'est de Madagascar et à 220 km au nord-est de la Réunion, l'île s'étend sur 2 040 km² (comptez 58 km du nord au sud et 47 km d'est en ouest). L’île Rodrigues, à 560 km au nord-est, fait également partie de la République mauricienne.

L'histoire géologique de Maurice est un cas d'école pour les professeurs de sciences naturelles ! Volcanique, l'île est née il y a 3 millions d'années de l'activité d'une immense chaîne volcanique sous-marine. La dérive des continents l'a éloigné de cette zone, maintenant centrée sur le sud de la Réunion. Depuis lors, l'érosion a adouci son relief qui culmine à 828 m. L'île, enfin, est entourée d'une barrière de corail.

HISTOIRE

498 :   Des explorateurs portugais, dans le sillage de Vasco de Gama, sont les premiers à poser le pied à Maurice. Ils laissent peu de traces.
1598 :  Les Hollandais débarquent à leur tour sur l'île, qu'ils baptisent Mauritius en l'honneur du prince Maurice d'Orange. La colonisation de l'île débute réellement 40 ans plus tard.
1710 :  Départ des Hollandais. L'île n'a guère prospéré sous leur influence, malgré l'implantation de la culture de la canne à sucre et le développement de l'esclavage.
1715 :  Les Français font la traversée depuis la Réunion (île Bourbon) voisine pour prendre possession de Maurice, qu'ils rebaptisent île-de-France.
1735 :  La nomination de Mahé de la Bourdonnais au poste de gouverneur marque l'essor de l'île. Les installations portuaires sont améliorées, le premier moulin à sucre construit, un hôpital est édifié et les routes font de notables progrès.
1744 :  Naufrage historique du Saint-Géran au large de l'île Maurice.
1789 :  Les colons français de l'île se rallient à la Révolution. Seule exception : l'esclavage, qu'ils refusent d'abolir en 1794.
1810 :  Nouveaux rois des mers, les Anglais prennent Maurice à la France. Le traité de Paris, leur concède officiellement quatre ans plus tard. Les Anglais rebaptisent l'île Mauritius mais laissent aux Franco-Mauriciens leur langue, leur religion, leur système juridique et leurs plantations.
1835 :  Fin de l'esclavage à Maurice. Des travailleurs venus de Chine et d'Inde commencent à remplacer les anciens esclaves dans les champs de canne. La canne à sucre devient la raison d'être de l'île.
1867 :  Une épidémie de malaria décime la moitié de la population de Port Louis.
1901 :  Le Mahatma Gandhi vient prôner les droits civiques dans la colonie anglaise.
1936 :  Création du Labour Party, qui se fixe la défense des travailleurs comme objectif. Opposé au PMSD (qui représente la population blanche et créole), il devient très puissant dans les années 1950 sous la houlette de Sir Seewoosagur Ramgoolam et commence à militer pour l'indépendance.
1967 :  Le Labour Party obtient la majorité à l'Assemblée, obligeant l'Angleterre à envisager l'indépendance de l'île.
1968 :    L'île Maurice devient indépendante dans le cadre du Commonwealth le 12 mars. Sir Seewoosagur Ramgoolam est élu Premier ministre.
1986 :  Plusieurs députés mauriciens sont impliqués dans une affaire de trafic de stupéfiants.
1992 :  Maurice devient officiellement une république. Elle est présidée par Cassam Uteem.
1995 :  Navin Ramgoolam, petit-fils de Sir Seewoosagur Ramgoolam, devient Premier ministre.
1999 :  La mort dans un commissariat du chanteur créole de reggae Kaya provoque des émeutes à Port Louis. À l'origine, un probable sentiment d'exclusion de la communauté créole face au "miracle" économique.
2000 :  Amerood Jugnauth devient Premier ministre.
2002 :  Après la démission du Président Cassam Uteem et du Vice-Président, opposés à certaines dispositions de la loi mauricienne sur la prévention du terrorisme, Karl Offman et Raouf Bundhun sont élus respectivement Président et Vice-Président par le Parlement.
2003 :  Paul Bérenger devient le quatrième Premier Ministre depuis l'indépendance et le premier non-hindou, suite à l'application de l'accord de Medpoint signé par le Mouvement Socialiste Mauricien d'Anerood Jugnauth et le Mouvement Militant Mauricien de Bérenger. En application de ce même accord, Anerood Jugnauth devient Président de la République.
2005 :  Des ministres membres du parti au pouvoir démissionnent du gouvernement pour rejoindre l'opposition. Celle-ci l'emporte aux élections du 3 juillet, ramenant ainsi le leader du Parti Travailliste, Navin Ramgoolan, au pouvoir. Il succède donc à Paul Bérenger.
2007 :  Le pays doit faire face à des turbulences économiques et sociales.
2011 :  Le 14 octobre, les représentants de l’île Maurice et des Seychelles ont signé lors la World Travel Market, à Londres, un accord autour du complexe touristique des Iles Vanille, afin de renforcer la coopération régionale et le tourisme entre les deux îles.

POPULATION

On compte 1,3 million de Mauriciens. Beaucoup d’ethnies différents et de groupes socioculturels et religieux différents. Les habitants sont les descendants de personnes originaires de l'Inde, de l'Afrique continentale et de Madagascar, de l'Europe et de la Chine. Selon la Constitution mauricienne, il existe 4 groupes communautaires reconnus par l’État et dont le recoupement ne suit pas les mêmes critères: les Sino-Mauriciens (originaires de la Chine), les Hindous et les Musulmans (originaires du sous-continent indien) et la Population générale qui regroupe aussi bien les descendants de colons européens, principalement français, les créoles - une population métisse -, mais également tous ceux issus de mariages mixtes, qui ne peuvent donc être intégrés aux 3 premiers groupes.

SITUATION ECONOMIQUE

Fondée sur l’agriculture de la canne à sucre essentiellement, l’industrie du textile, le tourisme, les activités bancaires offshore et un port Franc, l’économie est une des plus compétitives d’Afrique. Si elle est globalement saine, les inégalités sociales sont profondes, et le chômage ne faiblit pas.

HEURE LOCALE

+3h avec la France

MONNAIE ET CHANGE

La monnaie nationale est la roupie Mauricienne (RS)
Taux en 2014 : 1 € = environ 40 Rs

Aucun problème pour changer des euros sur place : banques et bureaux de change se trouvent dans toutes les villes importantes. Ils font le change des billets comme des chèques de voyage (travellers).

Les changeurs privés proposent, en général, un meilleur taux que les banques, toujours sans commission. Vérifiez tout de même le reçu et recomptez l'argent remis.

LANGUE

Il n’y a pas de langue officielle cependant les administrations communiquent en anglais. Le français et le créole sont aussi régulièrement utilisés.

TELEPHONE

Les communications internationales sont onéreuses.
Pour passer vos appels :

- De France à Maurice, composez le 00 230 + numéro local (sans le 0)
- De Maurice en France : 020 33 + indicatif de la région (sans le 0) + 8 chiffres du numéro local

ELECTRICITE

Même voltage qu’en France, à savoir 220 volts. Selon les logements, il faut parfois acheter un adaptateur de prise à un tarif dérisoire. Certains hôtels en prêtent si leurs prises sont différentes des nôtres.

SHOPPING

Vous trouverez toutes sortes de jolies choses sur les marchés de l’île notamment de l’artisanat comme des paniers ou des nappes, ou encore le célèbre « carry » (des piments vendus en sachet), du sel de Tamarin ou encore le sucre, qui existe en plus d’une quinzaine de variétés. 

PHOTOS ET FILMS

Il est conseillé de demander la permission pour prendre une photo, ne proposer pas de payer cela encouragerait la mendicité.

CUISINE

On retrouve dans toutes les cartes de tous les restos des plats indiens, créoles, chinois et européens.

C'est la diversité et l'originalité certaine de quelques plats qui font la force de cette cuisine du monde. Les cuisines indienne et créole prennent appui sur des sauces épicées, mijotées durant des heures. Dans beaucoup de plats interviennent le piment, le gingembre, le curry et parfois des fruits. On trouve de bonnes tables même si elles ne sont pas très nombreuses. 

BOISSON

En principe, elle est potable, mais préférez plutôt l'eau en bouteilles capsulées(12 à 20 Rs). Evitez les glaçons ! Le café s'avère plutôt bon grâce aux plantations de caféiers de Chamarel. Celui servi à la maison Eurêka, à Moka, avec son sucre parfumé, est délicieux.

Le thé est également très honorable, assez corsé et souvent vanillé. Il est produit principalement à Bois Chéri, au sud de l'île. Plusieurs rhums sont distillés dans l’île, on peut également trouver de la bière ou du vin importé d’Afrique du Sud, à goûter avec modération.

FETES

Compte tenu de la diversité religieuse, il y a une quinzaine de jours fériés officiels, neuf à des dates fixes et huit dépendant du calendrier lunaire.

Dates fixes :

1er et 2 janvier :        Nouvel An
1er février :                 abolition de l’esclavage
12 mars :                    anniversaire de l’indépendance
1er mai :                      fête du travail
15 août :                     Assomption
1er novembre :          Toussaint
2 novembre :            anniversaire de l’arrivée des engagés indiens
25 décembre :          Noël

POURBOIRES

Le service est inclus dans le prix, mais rien ne vous empêche de laisser quelque chose en plus. En principe, on ajoute environ 5 % de l’addition dans les restos (si c’est justifié !) ; rien dans les stations-service, sauf si on lave votre pare-brise.

ATTENTION : il existe une taxe sur la valeur ajoutée (une idée de la France) de 15 % pour les produits et services en général. Vérifiez bien si la taxe est incluse ou non dans les tarifs des hôtels et surtout des restaurants.

LEXIQUE

Bonjour :                          Bonzour
Au revoir :                        Salam
S’il vous plait:                 Si ou plé
Comment ça va ? :         Ki manière ?
Bien merci :                    Mo bien, merci
Où est-ce :                      Kot sa ?
C’est cher :                      Li ser
C’est (très) bon :             Li (mari) bon
Quelle heure est-il :      Ki lère là ?

BIBLIOGRAPHIE

Guides de voyage

  • Guide du routard Ile Maurice et Rodrigues (édition 2015)
  • Guide Lonely Planet Ile Maurice et Rodrigues (édition 2014)

Livres et romans

  • Paul et Virginie, Bernardin St Pierre, Librio (2004)
  • L’affaire de l’esclave Furcy, Mohamed Aïssaoui, Gallimard collection Folio (2010)
  • Le silence des Chagos, Shenaz Patel, éd. l’olivier coll. (2005)

Vaccinations

Avant tout voyage, merci de consulter votre médecin traitant ou les services médicaux spécialisés.

Le Centre de Vaccinations / Hôpital de l’Institut Pasteur.
209-211, rue Vaugirard - 75015 Paris.
Tél : 01 45 68 80 88
Stations de métro Volontaires (ligne 12) ou Pasteur (lignes 6 et 12), lignes de bus 39, 70, 89 (stations Volontaires, Vaugirard ou Sèvres - Lecourbe)

Centre de vaccinations / Hôpital Pitié-Salpêtrière
(Service des Maladies infectieuses et Tropicales)
Pavillon Laveran - 47, Boulevard de l'Hôpital - 75013 Paris
Prise de rendez-vous au 01 42 49 46 83

Il n’y a pas de vaccins obligatoires.

Comme pour tous les voyages, il est important d'être immunisé contre:

  • Diphtérie, tétanos et poliomyélite
  • Hépatite A (risque alimentaire)
  • Hépatite B (risque sexuel, et sanguin)

et moins systématiquement et en fonction des risques personnels d'exposition:

  • Typhoïde (risque alimentaire)
  • Rage pour les séjours aventureux, et pour les résidents, surtout les enfants
  • Encéphalite japonaise (à faire faire dans un centre de vaccinations agréé), pour les séjours de plus d´un mois en zone rurale, en période de mousson.
  • Méningite A+C en cas de risque épidémique.

Paludisme

Si un traitement anti - paludéen est fortement recommandé dans tout le pays en général et encore plus dans les zones de forêt (Zone 3 : LARIAM ou MALARONE), n’oubliez pas qu’il est également préconisé de prendre les mesures de prévention contre les piqûres de moustiques : répulsifs efficaces, vêtements couvrants, moustiquaires... Et ceci d'autant plus que ces mesures vous protègeront d'autres affections (comme la dengue en recrudescence).

Epidémiologie

Les informations épidémiologiques (Epizootie de grippe aviaire, Chikungunya, Grippe A…) sont régulièrement mises à jour sur les sites :

  • du ministère de la Santé : www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr
  • de l’Institut de veille sanitaire : www.invs.sante.fr
  • de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr
  • de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) : www.who.int

Pharmacie

Pensez à prévoir une petite pharmacie personnelle :

  • Médicaments habituels (si vous êtes en cours de traitement)
  • Anti-inflammatoire (Aspirine, Doliprane ou Ibuprofène)
  • Crème solaire, Biafine,
  • Elastoplast, tricostéril…
  • Collyre neutre
  • Anti-diarrhéique et antiseptique intestinal (Imodium, Ercefuril…)
  • Pommade cicatrisante et antiseptique local

Sur place

En cas de problème grave sur place, difficile à résoudre par l'intermédiaire de votre organisme d'assistance, vous pouvez prendre contact avec les services de l'Ambassade de France :

FORMALITES

Vous êtes ressortissant français, vous n’avez pas besoin de visa pour aller à l’île Maurice, si votre séjour n’excède pas trois mois. Il vous est simplement demandé un billet retour.

SECURITE

Maurice est un pays globalement sûr, et le gouvernement mauricien met tout en œuvre pour préserver cette image. Mieux vaut, quoi qu’il en soit, rester vigilant. Comme partout, ne laissez pas d’objets de valeur sans surveillance.