Hongrie

Circuits et voyages Hongrie

Terre Balkans

Votre conseiller

CONTACTER BEATA

votre spécialiste Hongrie
au 01 44 32 12 84

Demande de devis

Très investis sur les destinations que nous
proposons, c'est en véritable expert que nous
vous proposons nos conseils et services

Faire ma demande de devis

Information pays

Pour voyager l'esprit tranquille

NOM : HONGRIE

SUPERFICIE : 93 033 km²

POPULATION : 9 920 000 habitants (dont 1,7 million à Budapest)

DENSITE : 107 hab./km

CAPITALE : Budapest

NATURE DU REGIME : Démocratie parlementaire

CHEF DE L’ETAT : János Áder (depuis mai 2012)

LANGUE OFFICIELLE : Hongrois (magyar) à 93,6 %

MONNAIE : Le forint

FUSEAU HORAIRE : UTC/GMT +1 heure c'est-à-dire le même qu’en France

RELIGION : Catholique

RESSOURCES PRINCIPALES : Le pays dispose de véritables atouts : la science et la technologie sont, avec l'automobile, les éléments clés de l'économie, appuyée sur une main-d'œuvre qualifiée et encore relativement abordable au regard des critères européens. Le tourisme occupe également sa place dans le paysage économique, même s’il ne représente aujourd’hui que 4,2 % du PIB (en 2014) alors qu’il représentait le double en 2008. Avec un taux de change euro-forint avantageux et une main-d’œuvre qualifiée et peu coûteuse, la Hongrie a développé une stratégie d’implantation de délocalisations industrielles. Elle a su attirer de gros investissements dans le domaine automobile

GEOGRAPHIE

Au centre de l’Europe, la Hongrie partage des frontières avec sept pays, dont quatre sont membres de l’Union européenne : la Slovénie, l’Autriche, la Slovaquie, la Roumanie et un futur membre, la Croatie. S’ajoutent deux pays extérieurs à l’Union européenne : l’Ukraine et la Serbie.  La majorité du territoire hongrois se situe dans le large bassin de faible altitude traversé par le Danube et la Tisza, dont 440 km sont navigables.

On peut distinguer trois grands ensembles géographiques :

  • une zone montagneuse qui s’étend sur 400 km le long de la frontière nord du pays. Elle comprend plusieurs massifs, comme les monts Bakony, qui dominent le lac Balaton, le plus grand lac d’eau douce d’Europe centrale, le massif du Vértes et le Kékes, point culminant du pays (1 015 m) dans les monts Mátra.
  • au sud de cette région montagneuse, le Danube, qui coule du nord au sud après avoir formé la frontière avec la Slovaquie, divise le restant du pays en deux zones de plaines : la grande plaine hongroise (Alföld) couvre la majorité de la région à l’est du Danube jusqu’à la frontière avec la Roumanie (à l’est) et avec la Serbie (au sud). Ses terres alluviales, arrosées par un réseau d’affluents du Danube et de la Tisza, sont très fertiles.
  • la Transdanubie, qui s’étend au sud vers les monts Mecsek et les derniers piémonts des Alpes autrichiennes.

Environ 19 % du territoire sont recouverts de forêts (hêtres, chênes, peupliers, bouleaux et autres arbres à feuilles caduques), et le gibier est abondant. La grande plaine hongroise abrite de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs, 145 réserves naturelles et 35 aires protégées. Les parcs nationaux d’Aggtelek et de Hortobágy sont également inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco au titre de patrimoine naturel.

CLIMAT

Protégée du froid sibérien par les Carpates, la Hongrie bénéficie d'un climat continental modéré. Les hivers sont néanmoins rigoureux (moyenne : -1° C) et enneigés ; les étés, longs, orageux, peuvent être très chauds. Il pleut beaucoup en mai-juin et en octobre-novembre. L’ensoleillement annuel (environ 200h à Budapest) est l'un des plus élevés d’Europe. En été, les eaux du lac Balaton peuvent atteindre 25 °C. 

FAUNE ET FLORE

Les cultures occupent 70% du territoire hongrois, les forêts seulement 14%, avec une dominante de hêtres et de chênes et relativement peu de conifères. Parmi les animaux les plus répandus figurent les cerfs, les lièvres, les sangliers et les loutres. On trouve aussi quelques espèces rares telles que le chat sauvage et le lézard pannonien. Les principaux vertébrés du pays restent toutefois les oiseaux, en particulier les oiseaux aquatiques qu'attirent les nombreux cours d'eau, lacs et zones humides. Il existe cinq parcs nationaux et environ un millier de régions protégées.

ENVIRONNEMENT

Située au centre de l'Europe, la Hongrie est enclavée entre sept pays : l'Autriche, la Slovaquie, l'Ukraine, la Roumanie, la Yougoslavie, la Croatie et la Slovénie. Elle présente trois grands types de reliefs : les basses régions de la Grande Plaine à l'est, au centre et au sud-est, ainsi que la Petite Plaine au nord-ouest ; les chaînes de montagnes du nord qui englobent le point culminant de Hongrie (le Kékesteto, haut de 1 015 m) et les collines de la Transdanubie à l'ouest et au sud-ouest. Ses plus grands fleuves sont le Danube et la Tisza, qui coupent le pays en trois, ainsi que la Dráva qui forme la frontière sud-ouest avec la Croatie. La Hongrie possède plus de 1 000 lacs, dont le plus vaste, le lac Balaton, abonde en sources thermales.

HISTOIRE

VERS 750
Succédant à nombre de conquérants, les Magyars (ou Hongrois) commencent à envahir le bassin des Carpathes.

955
La victoire du germanique Otton Ier à Augsbourg met un terme aux invasions magyares.

1000
Naissance officielle du royaume de Hongrie : le prince magyar Étienne Ier est couronné "roi chrétien". À sa mort, en 1038, la Hongrie est une jeune nation christianisée, multiethnique et de plus en plus tournée vers l'Occident.

1038-1301
Sous la dynastie Árpád, le pays souffre durant deux siècles et demi d'incessantes rivalités, internes et externes.

1301-1490
Une succession de brillants souverains, depuis Charles Ier Robert (de la maison d'Anjou) jusqu'au règne d'or de Matthias Corvin, fait de la Hongrie une grande puissance européenne.

1526
Victoire des Ottomans sur les Hongrois à la bataille de Mohács. Fin de la période d'indépendance et de prospérité relative du pays.

1699
Après l'expulsion des Turcs, la Hongrie devient une province de l'empire autrichien des Habsbourg. L'absolutisme de ces souverains éclairés s'accompagne de l'essor économique et culturel du pays.

1849
À l'instigation du chef des insurgés Lajos Kossuth, la Hongrie proclame son indépendance et la déchéance des Habsbourg. Mais ces derniers écrasent la révolution.

1867
Affaiblis par des défaites, les Habsbourg signent le compromis qui instaure la double monarchie austro-hongroise.

1914
L'Autriche-Hongrie entre dans la Première Guerre mondiale aux côtés des Allemands. Elle est dissoute à la défaite.

1918
Mihàly Károlyi proclame la République de Hongrie. Les communistes hongrois s'emparent peu après du pouvoir, mais sont renversés cinq mois plus tard par les Roumains.

1920
Le traité de Trianon ampute la Hongrie des deux tiers de son territoire. Pour les récupérer, la Hongrie va se rapprocher de l'Allemagne. Elle se retrouvera à ses côtés lors de la Seconde Guerre mondiale.

1941
Hitler fait occuper la Hongrie qui tente un rapprochement avec les Alliés.

1944-1945
L'Armée rouge entre en Hongrie et en chasse les Allemands.

1947
Le traité de Paris rétablit les frontières du traité de Trianon. Des élections truquées amènent les communistes au pouvoir. Purges et procès staliniens vont devenir monnaie courante.

1956
L'insurrection anti-soviétique fait des milliers de morts. Les représailles sont terribles. Les Soviétiques imposent János Kádár à la tête du gouvernement.

1968-1988
Après une période de consolidation du régime, Kádár entame un programme de communisme "goulash" (orienté vers la consommation). La Hongrie devient l'un des pays les plus développés et les plus libéraux de la région.

1989
Après avoir favorisé l'effondrement du communisme par l'ouverture de sa frontière avec l'Autriche, la nation devient la République de Hongrie et instaure le multipartisme.

1990
Premières élections libres depuis plus de 40 ans : succès d'un parti de centre droit conduit par József Antall.

1994
Le parti socialiste conduit par Gyula Horn remporte les élections au Parlement.

1998
Le jeune dirigeant politique, Viktor Orbán, devient Premier ministre.

1999
La Hongrie rejoint l'OTAN. En 2003 elle devrait devenir un membre de la communauté européenne.

2000
Élection de Ferenc Mádl à la présidence de la République.

2002
Les socialistes, menés par Peter Medgyessy, héritier de l'ancien parti communiste hongrois, remportent les élections législatives.

2004
La Hongrie intègre l'Union européenne.

2005
László Sólyom est élu à la présidence de la république.

2006
En septembre, le Premier ministre Ferenc Gyurcsány doit faire face à ses mensonges, ce qui provoque des émeutes importantes, ses opposants réclamant sa démission. Toutefois, le mouvement s'essouffle dès la fin du mois. Le 23 octobre, on célèbre le cinquantenaire du soulèvement de Budapest.

2007
Le 21 décembre, la Hongrie intègre l'Espace Schengen.

2009
Le 14 avril 2009, le gouvernement de Ferenc Gyurcsány est renversé par une motion de censure à l'unanimité des 204 députés. Il est remplacé par Gordon Bajnai.

2010
Victoire électorale de l'Union Civique hongroise (Fidesz). Viktor Orbán devient Premier ministre une nouvelle fois, avec une majorité de 2/3 des voix au Parlement.

POPULATION

Ils se disent hongrois (en fait, magyar), c'est-à-dire ni slaves ni germains. Mais l'Histoire les a mélangés aux autres populations qui cohabitaient sur ce petit territoire : Souabes, Tchèques, Slovaques, Croates, Russes... Bref, être hongrois est plus une affaire de sentiment qu'une histoire de sang.  La langue hongroise possède un mot intraduisible : honfibú, sorte d'équivalent de « chagrin patriotique », qui apparaît souvent en poésie. Hongrois qui se respecte a sur ses étagères un livre sur la Transylvanie, cette « patrie perdue » après le traité du Trianon de 1920, aujourd'hui en Roumanie. Il existe plusieurs minorités ethniques (la plus importante est celle des Tziganes ou Roms), le plus souvent bilingues, représentant environ 10 % de la population : Tziganes, Allemands, Slovaques, Croates, Roumains, Polonais, Ruthènes, Serbes, Slovènes et Bulgares. Les minorités répertoriées bénéficient toutes de représentations nationales et locales, et du droit à l'éducation dans leur langue d'origine. Le cas des Roms est un peu particulier, avec seulement 70 % des enfants qui fréquentent l'école primaire - et 35 % le secondaire. Radio, télé et journaux existent dans toutes les langues minoritaires. 

SITUATION ECONOMIQUE

Dès 1990, la Hongrie a mis en chantier une politique de privatisation, en s'ouvrant aux capitaux étrangers. Cette libéralisation de l'économie lui a permis de s'imposer comme le principal bénéficiaire des investissements en Europe de l'Est. L'entrée dans l'Union européenne le 1er mai 2004 a marqué la fin d'une première phase de transition de l'économie mais cela n’a pas empêché la croissance de s’affaiblir. Il n’y a guère qu’à partir de début 2013 que la courbe s’est infléchie.
 La croissance hongroise repose essentiellement sur les exportations, notamment vers l’Allemagne.
Avec une croissance de 0,2 % du PIB en 2013, l’économie hongroise est sortie de la récession de 2012 (jusqu’à -1,7 %), provoquée par un manque de confiance des entreprises et des consommateurs, un durcissement des conditions de crédit et l’assainissement budgétaire.
Le chômage concerne 10,4 % de la population active. La Hongrie est en procédure de déficit excessif depuis son entrée dans l’Union européenne en 2004, avec un taux qui dépasse légèrement les 3 % depuis 2013. Hostile à l’« assistanat », le gouvernement a supprimé de nombreuses aides sociales et réduit l’indemnisation du chômage. L’autre fragilité de la Hongrie réside dans l’endettement des ménages. Le taux d’endettement est le plus élevé des pays d’Europe de l’Est. Face à ces difficultés, les autorités hongroises avaient dû faire une demande auprès du FMI et de l’Union européenne, fin 2011.
À moins d’une aggravation de la crise de la zone euro, la population est en principe favorable à l’introduction de l’euro de façon coordonnée avec la Pologne et la République tchèque, mais aucune date ne peut être avancée.

HEURE LOCALE

UTC/GMT +1 heure c'est-à-dire le même qu’en France

MONNAIE ET ECHANGE

L'unité monétaire est le forint (Ft), divisé en 100 fillérs.
Le passage à l'euro n'est pas envisagé actuellement avant 2020. Cependant certains prix sont libellés en euros (particulièrement ceux des hébergements).

1 HUF   =          0.00319973 €
1€        =          312.526 HUF

TELEPHONE

Pour passer vos appels :

- De la France vers la Hongrie : composez le 00 + 36 + indicatif de la ville et le numéro du correspondant.  À Budapest, les numéros ont sept chiffres et commencent tous par 2, 3 ou 4. Ailleurs, ils n'en ont que six.

De la Hongrie vers la France : composez le 00, attendez la tonalité, puis faites le 33 puis le numéro de votre correspondant, sans le 0 initial.

ELECTRICITE

230V/50Hz, ce sont les mêmes prises qu’en France.

SHOPPING

Artisanat hongrois (céramique et porcelaine), dentelles et broderies de Kalosca et Matyo, antiquités et cristal de Hongrie que vous trouverez dans les boutiques et les petits marchés des villes. Dans le Grand Marché Central de Budapest, vous trouverez une grande variété de produits hongrois typiques : condiments, pâtés, salami Pick y Hertz, piment doux de Kalocsa, chocolats fourrés aux griottes et cognac, vins et liqueurs typiques, etc. Au deuxième étage du marché sont vendus d’authentiques tissus de Transylvanie, ainsi que costumes typiques, nappes et broderies.

PHOTOS ET FILMS

Il est conseillé de demander la permission pour prendre une photo.

CUISINE

Très consistante, calorique et copieuse, la cuisine hongroise peut être savoureuse lorsqu'elle est bien préparée, parfois assez grossière dans le cas contraire. Les plats courants ne sont pas épicés. On y utilise toutefois beaucoup de paprika, mais aussi de l'aneth, de l'origan, de l'estragon et du basilic frais (dans les bons cas). Chaque région a ses spécialités : les ragoûts et goulaschs dans la Puszta, le gibier dans les forêts de Hongrie septentrionale, les poissons près du lac Balaton.

BOISSON

La bière est savoureuse et le cognac (pálinka) très fort. Mais la Hongrie est surtout réputée pour son vin, notamment pour son célèbre Tokay, cultivé depuis des siècles dans le nord-est du pays, et produit à partir de vendanges très tardives.

POURBOIRES

La pratique du pourboire est de mise : quasiment tout le monde donne automatiquement environ 10% aux serveurs, aux coiffeurs, aux chauffeurs de taxi, aux pompistes et même aux médecins et aux dentistes. Ne laissez jamais d'argent sur la table au restaurant, mais en réglant l'addition, dites au serveur combien il doit garder de pourboire.

Le marchandage ne fait pas partie des usages, vous pouvez néanmoins essayer de discuter légèrement le prix dans les marchés aux puces ou lorsque dans la rue on vous propose un article d'artisanat.

LEXIQUE

Bonjour  / Au revoir :                                            Jó napot / Viszontlátásra
Merci :                                                                       Köszönöm
S’il vous plait:                                                         Kérem
Oui/Non :                                                                Igen/Nem
Entrée/Sortie :                                                       Bejárat/Kijárat
Je suis désolé :                                                        Sajnálom
Je ne comprends pas :                                          Nem értem
Comment aller à... ? :                                            Hogy jutok... ?
Pouvez-vous me montrer (sur la carte) ? :      Meg tudná nekem mutatni (a térképen) ?
Est-ce près/loin ? :                                                Kôzel/messze van ?  
(Allez) tout droit :                                                   (Menyen) egyenesen elõre
(Tournez) à gauche/à droite :                             (Forduljon) balra/jobbra
Office de renseignement touristique :             idegenforgalmi iroda
Hôtel :                                                                       szállodát
Avez-vous une chambre ? :                                 Van szabad szobájuk ?
Combien ça coûte ? :                                            Mennyibe kerül ? 
Le menu / L'addition, s'il vous plait :                Az étlapot / A számlât, kérem

Vaccinations

Avant tout voyage, merci de consulter votre médecin traitant ou les services médicaux spécialisés.

Le Centre de Vaccinations / Hôpital de l’Institut Pasteur.
209-211, rue Vaugirard - 75015 Paris.
Tél : 01 45 68 80 88
Stations de métro Volontaires (ligne 12) ou Pasteur (lignes 6 et 12), lignes de bus 39, 70, 89 (stations Volontaires, Vaugirard ou Sèvres - Lecourbe)

Centre de vaccinations / Hôpital Pitié-Salpêtrière
(Service des Maladies infectieuses et Tropicales)
Pavillon Laveran - 47, Boulevard de l'Hôpital - 75013 Paris
Prise de rendez-vous au 01 42 49 46 83

Il n’y a pas de vaccins obligatoires.

Comme pour tous les voyages, il est important d'être immunisé contre:

  • Diphtérie, tétanos et poliomyélite
  • Hépatite A (risque alimentaire)
  • Hépatite B (risque sexuel, et sanguin)

et moins systématiquement et en fonction des risques personnels d'exposition:

  • Typhoïde (risque alimentaire)
  • Rage pour les séjours aventureux, et pour les résidents, surtout les enfants
  • Encéphalite japonaise (à faire faire dans un centre de vaccinations agréé), pour les séjours de plus d´un mois en zone rurale, en période de mousson.
  • Méningite A+C en cas de risque épidémique.

Paludisme

Si un traitement anti - paludéen est fortement recommandé dans tout le pays en général et encore plus dans les zones de forêt (Zone 3 : LARIAM ou MALARONE), n’oubliez pas qu’il est également préconisé de prendre les mesures de prévention contre les piqûres de moustiques : répulsifs efficaces, vêtements couvrants, moustiquaires... Et ceci d'autant plus que ces mesures vous protègeront d'autres affections (comme la dengue en recrudescence).

Epidémiologie

Les informations épidémiologiques (Epizootie de grippe aviaire, Chikungunya, Grippe A…) sont régulièrement mises à jour sur les sites :

  • du ministère de la Santé : www.sante-jeunesse-sports.gouv.fr
  • de l’Institut de veille sanitaire : www.invs.sante.fr
  • de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr
  • de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) : www.who.int

Pharmacie

Pensez à prévoir une petite pharmacie personnelle :

  • Médicaments habituels (si vous êtes en cours de traitement)
  • Anti-inflammatoire (Aspirine, Doliprane ou Ibuprofène)
  • Crème solaire, Biafine,
  • Elastoplast, tricostéril…
  • Collyre neutre
  • Anti-diarrhéique et antiseptique intestinal (Imodium, Ercefuril…)
  • Pommade cicatrisante et antiseptique local

Sur place

En cas de problème grave sur place, difficile à résoudre par l'intermédiaire de votre organisme d'assistance, vous pouvez prendre contact avec les services de l'Ambassade de France :

DOUANES

Pas de restrictions particulières.
 

FORMALITES

- La Hongrie a intégré l'espace Schengen en 2007. Pour les membres de l'Union européenne ainsi que pour les Suisses, une carte d'identité non périmée suffit.

- Si vous conduisez, il vous faut impérativement permis national et carte d'assurance. La Hongrie est systématiquement incluse dans la carte verte. Pour tout véhicule prêté : carte grise et autorisation du propriétaire.

SECURITE

La Hongrie est un pays sûr, respectez les règles élémentaires de sécurité et vous n’aurez aucun problème.

Vous trouverez sur le site du ministère des Affaires Etrangères (www.dipomatie-gouv.fr) des conseils et avis à jour relatifs à la sécurité des Français en voyage en Hongrie